Promotion des jeunes artistes : Keyzit groupe et Djagueleya music scellent un partenariat

0

Cette collaboration pourra permettre à Diagueleya music de propulser encore plus loin, les artistes qui viennent solliciter son accompagnement

Désormais, la hache de guerre est enterrée entre le Président directeur général de Keyzit groupe, Moussa Wagué et celui de Diagueleya music, Youssouf Traoré, alias Tal B. Cela, par la formalisation d’un partenariat, qui a eu lieu la semaine dernière, à l’hôtel Radisson collection de Bamako.

Le PDG de Keyzit groupe à l’entame de ses propos, a fait un bref rappel historique de son entreprise musicale. Selon lui, Keyzit  groupe a  21 ans d’existence, avec 28 bureaux à travers le monde entier. Comme le label Diagueleya music est nouveau dans l’industrie musicale avec seulement  3 années d’existence, il est normal de nouer un partenariat pour cheminer ensemble. Parce que, Tal B lui-même, est un ancien produit et  un premier artiste malien à avoir signé avec Kyzit groupe. Déjà, il a produit des jeunes artistes, tels que :  Malakey, Falza, Galy  bandit, Momo  Choco.

Keyzit groupe, avec son  expérience dans le monde musical et sa renommée internationale offre ses services à Diagueleya music.  « Lesquels devraient permettre  de l’accompagner, tout en le poussant à la professionnalisation et la performance des œuvres qu’ils produisent. C’est dans ce cadre que ce partenariat se place » a expliqué M. Wagué. Avant de laisser entendre la collaboration s’effectuera dans un cadre gagnant-gagnant. C’est-à-dire que  tous les artistes de Diagueleya music accéderont d’office aux services du contrat signé avec Keyzit groupe. Cela se fera  dans la production, les albums et au niveau de la  licence des œuvres.

Et Moussa Wagué d’ajouter « vu l’historique des relations entre KEYZIT et TAL B, il était normal que ce partenariat commence avec lui…On reprend là où on s’était arrêté. Cela fait quasiment deux ans qu’on est en train de discuter de ce projet là…Quand j’ai signé avec TAL B, l’idée c’était de le produire pour en faire un artiste beaucoup plus grand qu’il ne l’était auparavant et de l’amener à créer son label afin qu’il produise lui même les jeunes artistes qui étaient autour de lui… l’idée c’était vraiment ça au début ».

De son coté, Youssouf Traoré alias Tal B dira qu’avec ce partenariat, Diagueleya music va bénéficier de la puissance de l’expertise de Keyzit. Et il y aura plusieurs possibilités selon les choix de Tal B.

« Effectivement Keyzit Groupe dispose de 4 gammes de production.  Aujourd’hui j’ai des artistes que j’ai fait exister. Mais tout le monde a ses limites. Chacun est bon dans son domaine, mais ne peut  pas faire le travail de tous les autres. Mon souci, c’est de faire en sorte que mes artistes soient propulsés au-devant de la scène. Raison pour laquelle j’ai approché Moussa Wagué, parce qu’il a ce qu’Il faut pour nous accompagner. L’idée est que mes artistes soient connus mondialement pour pouvoir bénéficier de certains droits » s’est expliqué Tal B.

Youssouf Traoré a le  souci d’assurer un avenir radieux à tous les jeunes artistes. C’est pourquoi,  il encourage la création d’autres labels au Mali.

A noter que, cette cérémonie a aussi enregistré du côté de Keyzit groupe,  Dramane Coulibaly, Directeur général de Keuzit groupe, Jean Mathiej, Directeur artistique de Keyzit production, Audrey Dodo, Directrice de KEYZIT Communication  artiste.

Diakalia M Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here