CMDT : Modibo Koné désormais aux commandes

0

La Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) a tenue hier lundi 11 janvier 2016, sa 77ème session ordinaire du conseil d’administration. Au cours de cette session, il y a eu la passation de service entre le Président directeur général (PDG) sortant, Kalfa Sanogo et le rentrant, Modibo Koné. Après la rencontre à huit clos, les deux personnalités ont accordé des interviews à la presse. Le PDG sortant s’est réjoui de son bilan tout en faisant savoir qu’il a réussi à augmenter la production au sein de la compagnie. «Je laisse 27 milliards de FCFA cash dans les comptes de la CMDT. Et quand j’arrivais, on était à 6 milliards de FCFA », a-t-il dit. Quant au PDG rentrant, Modibo Koné, il se veut rassembleur.

Nommé a la faveur du conseil des ministres du 23 décembre 2015, le nouveau Président directeur général (PDG) de la CMDT, Modibo Koné a officiellement pris fonction hier lundi. La cérémonie de passation s’est déroulée au siège de la compagnie sise à Bozola lors de la 77ème session ordinaire du conseil d’administration de la société. Après la rencontre à huit clos avec les administrateurs, le PDG sortant et le rentrant ont exprimé leurs sentiments devant un parterre de journaliste. Arrivé à la tête de la CMDT le 5 décembre 2013, le PDG sortant Kalfa Sanogo, s’est réjoui d’avoir fait augmenter la production. Avant de préciser que la production de cette année est de 550 000 tonnes. « Pendant les deux années que j’ai passé à la tête de la CMDT, je pense que les deux années de production  ont été les troisièmes et quatrièmes meilleures productions de l’histoire des 40 ans d’existences de la CMDT. Ce n’est pas extraordinaire, mais c’est indicatif. Sur le plan financier, je laisse 27 milliards de FCFA cash dans les comptes de la CMDT. Et quand j’arrivais, on était à 6 milliards de FCFA. L’année dernière quand la Banque mondiale et le FMI devaient venir, il y’ avait un gap de plus de 5 milliards à combler, l’impôt n’avait nulle part où aller et c’est nous qui avons secouru », a-t-il dit. Pourquoi a-t-il été relevé malgré ce bilan reluisant? selon Kalfa : « je ne dis pas que j’ai été relevé, je dis simplement que ceux qui m’ont mis en mission ont estimé que la mission devrait prendre fin, ma mission a pris fin ». En termes d’emploi, il dira que la société commerciale d’économie mixte de gestion privée qu’est la Cmdt a réussi à créer 443 emplois permanents. Selon lui, le coton malien est la meilleure qualité africaine. Pour sa part, le nouveau PDG, Modibo Koné a fait savoir que l’une de ses priorités est de rassembler les producteurs, les coopératives et la CMDT. Avant de rassurer que l’accent sera mis sur le tissu industriel de la CMDT. Puis, il a remercié les plus hautes autorités pour sa nomination avant de remercier son prédécesseur.

Le nouveau patron de la CMDT est un cadre de 57 ans formé â l’Ecole Nationale d’Ingénieurs (ENI) de Bamako, où il a décroché un diplôme d’ingénieur des sciences appliquées  en juin 1983 puis un diplôme d’études approfondies (DEA) en Hydraulique Agricole de l’Ecole Inter-états d’ingénieurs et d’équipement rural de Ouagadougou, un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en gestion des entreprises spécialité management des projets de développement du CESAG de Dakar et un certificat en évaluation de projets d’infrastructures de la célèbre Ecole Nationale des Ponts et haussées de Paris. A ces diplômes, s’ajoutent des formations spécialisées en hydraulique, en génie rural et en évaluation de projets d’infrastructures. Sa carrière, c’est à l’Office du Niger que Modibo Koné l’a débutée au milieu des années 1980. Né à Markala le 17 septembre 1958, il occupera différents postes de responsabilité à l’office du Niger de 1985 à février 1995, date à laquelle il réussira à se faire recruter par concours à la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Son statut de Directeur du Département des opérations fait de lui de facto la 3ème plus importante personnalité de la BOAD. C’est donc nanti de solides références, et d’un carnet d’adresses bien garni, que Modibo Koné fait son retour au pays natal pour prendre en mains la destinée du géant de l’économie malienne, la CMDT pour laquelle les autorités maliennes nourrissent de très grandes ambitions désormais. Un nouveau challenge donc pour Modibo Koné.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER