3ème congrès de l’Urd : La catastrophique gouvernance décriée

3
Soumaïla Cisse
Soumaila Cisse assemblée Nationale

Le Palais de la culture Amadou Hampaté Ba a abrité du 22 au 23 le 3ème congrès de l’Union pour la République et la Démocratie (URD). Cette cérémonie a enregistré la présence des militants et sympathisants du parti venus de toutes les régions du Mali et de l’extérieur. Les représentants des partis amis au Mali, au Burkina-Faso, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Niger et en Guinée Conakry, ont fait le déplacement pour exprimer leur amitié et sympathie au pilier de l’opposition malienne.

 

Le parrain de l’Union pour la République et la démocratie (Urd) et non moins chef de file de l’opposition, l’honorable  Soumaïla Cissé,  dans son discours d’ouverture,  a  rappelé les actions menées par le parti ces dernières années, surtout dans la gestion des deux crises qui ont plongé notre pays dans un profond abîme, à savoir la rébellion touaregs appuyée  par des bandes de narco-trafiquants et des  mouvements terroristes et  le stupide  coup d’Etat du 22 mars 2012.

Le chef de file  de l’opposition a évoqué les souffrances actuelles de notre pays, conséquences de la gestion laxiste imprimée à notre pays du fait d’un choix mal éclairé. «Le Mali semble à l’agonie, asphyxié par l’inertie gouvernementale, la valse-hésitation entre actions médiatiques ministérielles et réactions de suivie, par l’absence de vision diplomatique et la chasse aux privilèges. Le Mali devrait être  réparé  d’urgence  pour se préparer à un avenir plus stable, plus prospère, plus uni, plus pacifique et plus respecté. Parce qu’il le méritait au regard de son histoire, de ses souffrances, de ses luttes, de ses réussites, de ses talents, de ses traditions, de ses différences, et de ses richesses. Le Mali n’est pas réparé, il déglingué, éparpillé, dispersé, fracturé, éreinté, par la pauvreté qui grandit, embourbé dans les affaire cupides voire mafieuses, spolié dans ressources.  Le Mali devrait avancer à petits pas, il recule à pas de géant.

Le Mali ne grandit pas, il régresse vertigineusement», dixit Soumaïla Cissé

Selon le candidat  de l’URD, le Mali est au déclin, voire à l’agonie du fait de la gestion chaotique de l’épidémie de la fièvre Ebola, l’abandon  de l’administration des régions du Nord, la réorganisation des groupes terroristes au nord, les trafics mafieux et l’insécurité généralisée dans tout pays. A ces problèmes, l’URD n’a cessé de  dénoncer les graves dérives et les manquements à l’éthique, tels que le népotisme, le favoritisme et le clientélisme qui sont devenus les principales caractéristiques de la gestion des affaires publiques, la gestion calamiteuse des finances publiques, l’impunité. Autres inquiétudes engendrées par le régime d’IBK : l’enrichissement illicite, la corruption, la perte de confiance des partenaires économiques, la dette intérieure qui reste très élevée, le panier de la ménagère trouée de toutes parts, les inégalités sociales qui s’accentuent et la jeunesse s’interroge sur son avenir. La liste est très longue à énumérer. «Il est temps, grandement temps, urgemment temps de crier STOP !»,  martèle Soumi.

 

L’un  des temps fort de ce congrès est l’adhésion au parti  de la poignée  de mains d’un infatigable combattant de la démocratie, des droits de l’homme et du respect de la Constitution. Il a été la figure emblématique du front de sauvegarde de la démocratie et la défense de la République. Il s’agit d’Iba N’Diaye.

Au cours de ce 3ème congrès, les délégués venus de partout, ont fait la relecture des textes du parti et renouvelé ses organes. Au terme de cette rencontre, le candidat Soumaila Cissé a été élu à la tête du parti, en remplacement Younoussi Touré qui a décidé de passer le relais à un autre, après plus d’une décennie passée à la présidence du parti.

Lassana SISSOKO

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. @ nfa,
    Si ton vaurien dabaraba ivrogne était capable de celà , il n’allait pas libéré des apatrides par fourgon et en faire d’autre des deputé .

    Toujours des menaces,pfff, le même slogan populiste alors que ton faux bourgeois à passer 18/20 ans .
    Nous allons bien voir ce que ton zonkèba va bien pouvoir voir .
    hhoahahahaha .

    _______________________________________________
    Vive le Ganjisme, vive la science universelle !

  2. Mon cher Soumi, vous pouvez tout dire, vous en avez le droit. LE PEUPLE EST PATIENT CAR IL SAIT QUE SON HEURE ARRIVERA. IL ARRIVERA MEME APRES 27 ANS. Votre mentor ATT a fait pire et pourtant vous l’avez soutenu jusqu’ici car il vous a laissé faire; Vous ne dites rien aussi de Alpha O K. qui vous a fabriqué même s’il vous a brisé par la suite. Ces deux, en 20 ans, ont mis le Mali dans cette situation justement que vous décriez ainsi. Vous parlez de dérive, de déclin, de corruption… Entendre ça, de vous, nous donne envie de vomir. QUELLE HONTE. LE RIDICULE NE TUE PAS DANS CE PAYS. Mais vous n’allez plus tarder à attendre longtemps. Le “Kokadjè” est en route, vos dossiers de la CMDT, de la cession de nos terres aux sociétés minières à vil prix, …. et d’autres, sont prêts à être sortis. Tout le monde se connait dans ce pays. CE QUI EXPLIQUE VOTRE PEUR BLEUE DE IBK QUE VOUS AVEZ SERVI COMME MINISTRE DE L’ECONOMIE. Le malien est pressé à en découdre aujourd’hui. Vivement les premiers coups de sifflet d’appel au rassemblement …. en fin 1er trimestre 2015 ???

Comments are closed.