Aminata Dramane Traoré : «On ne peut pas continuer à appauvrir l’Afrique et demander aux Africains de rester chez eux»

Dans le cadre du nouveau projet financé par le ministère des Affaires étrangères allemand, Deutsche Welle (Dw), en partenariat avec Radio Kledu, a organisé un débat public sur le thème : «dilemme migratoire : partir ou rester» ? C’était le mardi 15 novembre 2016 à l’institut français.

43

Dans le cadre du nouveau projet financé par le ministère des Affaires étrangères allemand, Deutsche Welle (Dw), en partenariat avec Radio Kledu, a organisé un débat public sur le thème : «dilemme migratoire : partir ou rester» ? C’était le mardi 15 novembre 2016 à l’institut français.

 L’objectif du débat était de fournir des éléments de réflexion relatifs aux espoirs, aux problèmes et aux défis des migrants africains, majoritairement composés de jeunes. De nombreux pays d’Afrique sont concernés par l’émigration clandestine. De plus en plus, des jeunes n’hésitent pas à tout abandonner pour rejoindre l’Europe dans des conditions de sécurité extrêmement précaires. Qu’est-ce qui les pousse à partir ? Quelles mesures sont prises par le gouvernement pour les retenir ?

Les panelistes à ce débat étaient Broullaye Keïta, conseiller technique au ministère des Maliens de l’Extérieur ; Cheick Fanta Mady Traoré, coordonateur du programme décennal de développement de la formation professionnelle pour l’         emploi ; Ousmane Diarra, président de l’association malienne des expulsés ; Aminata Dramane Traoré, altermondialiste, et Etienne Fakaba Sissoko, professeur d’économie. Le débat était animé par Mireille Dronne de la Deutsche Welle et Mahamadou Kane de Radio Kledu.

Les panelistes ont particulièrement souligné les problèmes des pays de transit, les dangers auxquels sont confrontés les migrants durant les traversées en bateau ainsi que les conditions de vie difficiles qui les attendent dans les pays d’accueil.

D’entrée de jeu, l’assistance a suivi un témoignage émouvant d’un jeune malien, Salif Tougoulé, carreautier, qui a fait part de son envie de partir. Selon lui, si les jeunes partent en immigration, ce n’est pas parce que le Mali n’est pas bon, mais parce qu’il n’y a pas du travail. Il a indiqué que son métier ne lui permet pas de vivre au Mali. C’est pourquoi il veut partir. À en croire Salif Tougoulé, tout migrant part dans l’espoir de réussir.

Pour Animation Dramane Traoré, ce sont les jeunes, qui ne demandent qu’à travailler et à vivre dignement, qui partent en immigration. À l’en croire, ils partent dans l’espoir d’avoir un emploi. L’altermondialiste a également indiqué que partir est un droit, car l’histoire de l’humanité rend compte du mouvement de migration. «L’immigration est une menace parmi tant d’autres. Mais on ne peut pas continuer à appauvrir l’Afrique et demander aux Africains de rester», a-t-elle déclaré.

Selon Cheick Fanta Mady Traoré, coordonateur du programme décennal de développement de la formation professionnelle pour l’emploi, «partir n’est pas la solution» car des politiques d’emploi sont aujourd’hui développées au Mali, pour permettre aux jeunes de s’insérer dans le tissu économique. Il a expliqué que le programme décennal de développement de la formation professionnelle pour l’emploi est un programme qui prend en compte le problème de chômage et la formation des jeunes. Cheick Fanta Mady Traoré a indiqué que des dispositions d’accompagnement sont mises en place par l’Etat telles que l’Apej et l’Anpe pour l’employabilité des jeunes. Il a aussi fait savoir que les migrants de retour sont pris en compte dans les politiques d’emploi au Mali.

Quant au président de l’association malienne des expulsés, Ousmane Diarra, il a souligné que « nous sommes tous candidats à l’immigration». Il a signalé qu’en Afrique en général et au Mali en particulier, les jeunes n’ont pas d’emploi, ce qui les pousse à s’immigrer. «Le Mali n’a pas de politique d’emploi. C’est pourquoi beaucoup de jeunes partent en immigration. Pour rester, il faut l’accompagnement de l’Etat», a-t-il déclaré.

Pour sa part, Broullaye Keïta, conseiller technique au ministre des Maliens de l’Extérieur, a laissé entendre que «si partir conduire à l’impasse, il faut rester». Selon lui, le Mali est l’un des pays qui a pris la question de migration à bras-le-corps. À l’en croire, 3 milliards de Fcfa ont été investis au bénéfice des migrants de retour de 2007 à 2014 par l’Etat. Broullaye Keïta a aussi ajouté que l’Etat a appuyé en 2016 des initiatives dans la région de Kayes pour que les jeunes puissent rester au Mali.

L’activiste-économiste, Etienne Fakaba Sissoko a martelé que les jeunes partent parce qu’ils ne sont pas pris en compte dans les politiques d’emploi au Mali. Selon lui, «partir n’est plus un choix. Partir, c’est aussi développer le pays d’origine». Il a indiqué que l’apport de la diaspora au développement du Mali est plus conséquent que l’aide publique au développement. Etienne Fakaba Sissoko a enfin remis en cause les politiques économiques de nos Etats. Il faut noter que deux autres débats sont prévus dans ce projet : le 8 décembre à Dakar avec Dunya FM et courant décembre à Niamey avec RTT.

Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

43 COMMENTAIRES

  1. Déconseiller aux Africains de prendre les risques insensés de l’émigration clandestine, qui mettraient leur vie en danger… ? Oui… !
    Si on leur demande de rester, il faut être capable de leur donner un emploi.
    Demander aux Africains de rester chez eux, ça veut dire quoi exactement… ? Si cela peut supposer prendre des mesures contraignantes pour les obliger à rester. Ce serait le totalitarisme, l’enfermement. C’est pas bien… ! Si vous obligez quelqu’un à rester, il faut être capable de lui permettre de gagner sa vie, lui permettre de subvenir aux besoins matériels de sa famille, de vivre dignement sans tomber dans la corruption… !
    Les Gouvernants Maliens ont fait beaucoup pour l’Ecole ces dernières années. Même dans les tout petits villages il y a l’école. C’est déjà bien de savoir lire et écrire. Mais il y a encore trop d’abandons sans diplome, sans formation donc sans métier bien défini. C’est déjà dur pour tous les jeunes qui sortent de l’école et qui cherchent un premier emploi, c’est encore plus dur pour les jeunes ruraux instruits avec ou sans diplome, de trouver un emploi en Villes.
    IL faudrait inciter et encourager à la création d’entreprises génératrices de revenus et d’emplois dans les zones rurales. Cela peut limiter les envies d’émigrer vers l’Europe, l’Asie ou l’Amérique, et même limiter l’exode rurale vers BAMAKO.
    Les projets de désenclavement intérieur et extétérieur que les Gouvernants Maliens et ses Voisins n’arrivent pas à concrétiser, seraient par exemple des viviers de créations d’emplois. La créations de nouvelles lignes de chemins de fer entre le MALI et ses Etats voisins, gènererait non seulement des emplois dans l’immédiat, mais aussi à long terme. Par la formation de techniciens, d’agents d’entretien technique des réseaux ferrés etc etc…!
    Nos Gouvernants ne manquent pas d’idées, ils en sont empêchés pour leurs concrétisations, par des puissaces étrangères qui n’ont que faire du développement de l’Afrique…!

    • Puis civils maliens devraient se rassemblent pour Appuyez sur leurs dirigeants pour briser le joug de l’étranger intérêt contrôlé. Créer nos propres intérêts et à leur recherche avec les matériaux que nous possédons. Rentabiliser les pays riches pour leurs ressources qui elles extraient hors de nos terrains d’argile rouge. Augmenter le prix et il est difficile pour eux d’avoir les ressources excessives au détriment de nos vies. Rassemblement pour l’équilibre économique car nos vies sont leur source de richesse. Dirigeants : Plus vous donnez plus vous gagnez. Moins vous donnez, plus vous risquez de perdre !!!

  2. L’immigration fait partie des habitudes innées à l’être humain.N’oublions pas que nous étions au tout début de notre évolution des chasseurs cueilleurs.L’Homo sapiens sapiens est né en Afrique il a émigré et a colonisé toute notre planète.De nos jours les pays développés ont peur que la même histoire ne se répète. Comparez la composition des populations des pays développés de 1960 à nos jours.Cette situation amène certains esprits faibles de devenir des racistes.Pour revenir à notre question je trouve que la solution n’est pas aussi compliquée si toute fois la volonté politique est forte.Il suffit de LIVRER A CHAQUE EXPLOITANT AGRICOLE UN TITRE FONCIER SUR SON DOMAINE.Muni de ce titre foncier le paysan peut engager auprès des banques une partie de son exploitation pour financer ses activités.Il pourra faire des puits,installer des pompes solaires,se munir de tracteurs (mini),acheter des bonnes semences,des fertilisants,des animaux d’élevage etc…Au bout de quelques années certains paysans feront partie de la classe moyenne.Se faisant les populations comprendront que l’Agriculture est un business et non un boulot dévalorisant.Les résultats escomptés de cette politique sont:
    1-l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire,
    2-la diminution considérable des flux migratoires,
    3-la diminution ou peut être la fin de la spéculation foncière ¨villageoise¨,
    4-la création des milliers d’emplois directs et indirects (liés à la réparation des outils de production tels les mini-tracteurs,les pompes solaires,les charrues,les décortiqueuses…,les emplois liés au stockage,à la manutention,à la transformation et au transport des produits agricoles etc…
    5-l’amélioration du niveau de vie de nos populations
    ON N’IMMIGRE PAS QUAND ON A UN BOULOT QUI NOUS PERMET DE NOUS ÉPANOUIR PLEINEMENT.

  3. @ RINTZ …
    ****Mais s’y installer de force déclenche pleins de forces et font émerger des zèbres style TRump*****
    🙂 🙂 🙂 🙂
    RINTZ …Tu as l’exemple en France .. 🙂 🙂
    Regardes bien les origines des parents de SARKOZY …..COPE ….ETC ….
    As tu remarqué que leurs enfants semblent tout faire pour chercher à s’emparer des clefs de la France ,et en empêcher l’accès à d’autres ?
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  4. Aaaaah! Ca m’étonnait aussi! 😆 😆 😆 😆 😆

    Je me disais bien que ça faisait longtemps que cette démago-populiste (détourneuse de fonds et business women avide fric de surcroît!) n’était pas venu nous déballer son refrain favori de l’Afrique-victime-de-l’occident (son FONDS DE COMMERCE! 😉 )

    Mais bon, comme je lis textuellement “financé par le ministère des Affaires étrangères allemand”, je comprend mieux! 😆 😆 😆 😆 😆

    Quand il y a un financement occidental quel que part, Tantie Ami n’est jamais très loin! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Elle qui passe son temps à nous expliquer la Grandeur de l’Afrique et la dangereuse main-mise de l’occident, mais qui, dès elle doit publier un bouquin, se précipite ventre à terre chez les éditeurs FRANCAIS pour être sûre d’en vendre un maximum! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Et qui se précipite n’importe où dans le monde pour y donner des conférences, pourvu que celles-ci soient FINANCEES et rémunérés à prix d’or 😆 😆 😆 😆

    Mais tu as raison, vieille démagogue avide de fric, vu le niveau moyen dans notre pays, TU AS CHEZ NOUS ENCORE UN TAS DE SEMI-LETTRES SUSCEPTIBLES DE TE PRENDRE POUR UNE “BRILLANTE ANALYSTE”!!! 😆 😆 😆 😆 😆

    Les autres, les intellectuels, savent Dieu merci faire la différence entre une vieille démago-populiste en quête d’honoraires ou de cachets juteux, et…….une véritable porteuse de message politique! ❓ ❓ ❓ ❓

    Mais depuis que la France, à force de se faire insulter par toi, a fini en 2012 par te refuser son visa 😆 😆 😆 😆 😆 😆 , on comprend que tu exhortes nos jeunes A RESTER EN AFRIQUE! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Allez, dégage la vieille! Tu n’amuses plus personne… 😎

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Peut etre que , MONKOPIN …….
      Tu ignores peut etre que la Madame a sévi assez longtemps , comme une des fournisseuses très cotées de girls pour diverses présidences Africaines ?….. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂
      Et que , soit dit en passant , elle a du il y a quelques années démonter en toute urgence un établissement à Paris , juste avant d’être visitée par la “mondaine’ de l’époque …..?
      C’est une sacrée popoune la nénette !
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  5. Bravo,
    Il y a à faire ici au Mali et le reste du continent africain. Migration vers l’Europe et les Amériques n’améliorera pas votre lot où les camps de détention et les soldats vous attendent. Nous serons avec vous à temps pour aider le développement à la maison à des conditions africaines. Nous pouvons commencer par nettoyer notre maison (politique) et yard (écologie). Je veux parler nous américain né africain-descentes qui n’ont pas oublié nos dakan (destin). Rallye tout travail et pauvres d’expulser les dirigeants corrompus et installer des gens du commun. Créer et utiliser notre propre richesse et commande les prix sur les matières premières que nous héritons. Il peut être fait. Il manière nous tue tous. Bons cœur africains existent encore et ils régneront à nouveau quand le monde peut ne plus supporter capitalisme (voies mauvaises de la vie).
    Bandele

    • Si elle avait bien géré le ministère de la culture au lieu de détourner ses fonds, ça aurait contribué à garder les maliens (donc les africains) chez eux.
      Si chaque responsable gérait bien ce qui lui est confié, il y aurait plus de perspectives pour les africains et personne ne souhaite quitter chez lui pour l’aventure.
      Aminata est parmi ceux qui ont contribué à l’émigration africaine puisque c’est une voleuse de deniers publics, précisément les fonds du ministères de la culture du Mali.

      • “Aminata est parmi ceux qui ont contribué à l’émigration africaine puisque c’est une voleuse de deniers publics,”

        RIGOUREUSEMENT EXACT!

        Cette pseudo moraliste-donneuse-de-leçons est en réalité une vieille affairiste aux doigts crochus et qui ne vit que pour l’argent, et elle n’a jamais été autre chose!!!! (Et du reste, sa fille est exactement pareil!)

        • Merci NFP.
          Vous semblez bien connaître Aminata, l’altermondialiste voleuse de son pays.
          Au Mali on est tellement fatigué que les gens ne se souviennent plus des actes non lointains de nos responsables.
          Aminata compte sur cette perte de mémoire et de repères sinon elle n’oserait pas s’afficher après sa gestion désastreuse du ministère de la culture.
          Alpha a eu la paix avec elle depuis.

  6. Populisme contre populisme .Essayer de rentrer légalement dans un autre pays est largement compréhensible.surtout si ce pays est en guerre.
    J’ai connu des gens qui voulaient partir au Canada ..ils déposaient un dossier et attendaient
    Mais s’y installer de force déclenche pleins de forces et font émerger des zèbres style TRump
    Dans une Afrique dont les pays ont des développements différencies , les barrières pourraient bien arriver

  7. Comrade Aminata Traore Africans are impoverished due to corruption. It almost appear being we are negroid we inherit a form of greed which lead us to desert doing what is clearly in our immediate plus long term best interest which is invest riches from Africa’s mineral wealth in Africa’s development. Instead those Africans in authority who corruptly acquire those riches place riches in foreign banks which obligate them to pay bribes plus a large tax. If Africa could only obtain foreign tax amount for those riches for investments Africans would be much better off. We are very much foolish to believe western civilization is going to continue to receive Africans. We migrate in such large numbers we are a burden to their way of life plus race.. Africans have to immediately make choice of quickly identifying plus eliminating corruption by any means necessary. Then only then will Africans begin to see “light” of development plus modern living as it should be in Africa. Our worst enemy is ourselves for having tolerance of corrupt leaders. If we were to target corrupt leaders half as much as terrorists target common Africans corruption would be altered virtually overnight for betterment of Africa plus Africans best interest. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

    • Bravo,

      There is work to be done right here in Mali and the rest of the African continent. Migrating to Europe and the Americas will not improve your lot where detention camps and soldiers await you. We will be with you in time to help development at home on African terms. We can start by cleaning up our house (politics) and yard (ecology). I am talking about us American born African-descents that have not forgotten our dakan (destiny). Rally all working and poor to expel corrupt leaders and install common people. Create and use our own wealth and command prices on raw materials that we inherit. It can be done. There way is killing us all. Good hearted Africans still exist and they will rule again when the world can no longer sustain capitalism (evil ways of living).

      Bandele

  8. L’AFRIQUE OCCIDENTALE VA SE DEVELOPER S’ELLE SE DESOLIDARISE DU FRANC CFA .IL Y A 13 MILLES MILLIARDS DE CFA DS LE TRESOR FRANCAIS POUR L’AFRIQUE C’EST AVEC CETTE SOMME QU’IL FAUT ETABLIR UNE MONNAIE LIBRE POUR L’AFRIQUE FRANCOPHONE OUEST ET CENTRALE .
    MADAME AMINATA T. VOIT LOIN CE QUE LES HOMMES POLITIQUES NE VOIENT MEME ETANT SUR DES MONTAGNES.
    VOILA LA PREUVE QU’IL FAUT UNE FEMME PRESIDENTE EN FRANCE EN 2017 ET AU MALI ET PARTOUT EN AFRIQUE LES ANNEES SUIVANTES.
    L’OCCIDENT NE RESPECTE PAS NOS HOMMES PRESIDENTS.ILS SE MOCKENT QU’EUX.SOIT ILS NE SAVENT PAS CE QU’ILS FONT MOI J’APPEL QU’ILS SONT INCOMPETANT .

  9. si les hommes politiques ne prennent pas soin de ces personnes, ils ne vont pas gagner et vous allez retrouver avec peut-être un autre type de gouvernement que ce que vous ‘AVEZ en ce moment. Ces personnes sont vraiment en colère. Ils sont intelligents, ils sont travailleurs, et ils sont en colère. Je les appelle les hommes et les femmes oubliées.

  10. Reduire l’immigration de masses requiert la creation des emplois attractifs dans le pays.La creation d’un grand nombre d’emplois depend du volume des investissements effectues dans le pays.Ces investissements doivent etre effectues dans les secteurs generateurs de beaucoup d’emplois.En Afrique francophone ,le systeme monetaire mis en place limite le niveau d’investissements.Le niveau d’investissement determine par la balance des paiements cree une situation deflationiste et de stagnation economique.Pourtant ,il y a deux secteurs grands createurs d’emplois qui n’attendent que des investissements.Ces deux secteurs developpes en harmonie vont entrainer les economies Africaines vers un developpement de plus en plus accelere;ce sont les infrastructures lourdes, et l’industrialisation par la valorisation des ressources naturelles.Deux mesures importantes devraient etre prises pour enclencher un developpement accelere ,partant la creation des emplois bien payes pour la jeunesse.
    !)Dans l’Afrique Francophone,il faut creer une zone monetaire Ouest-
    Africaine ,Zone1.Creer une zone monetaire rattachee a la Banque Centrale Ouest Africaine en y invitant la Guinee naturellement le Ghana, la Sierra-Leone,le Liberia et les iles cotieres,2) Il faut demander une association ,sinon un “membership du BRIC. Il y a des plans directeurs de construction des voies ferrees inter-connectees deja prepares ,il y a un scheme de valorisation des matires premieres deja prepare.Ce qui manqué ,ce sont des fonds et des partenariats strategiques.La Communaute de l’Afrique de l’Est vient de signer avec la Chine la construction d;un reseau ferre qui irait de Burundi/Rwanda/Ouganda/Kenya/Tanzanie pour un montant de 10 milliards de dollards.Les industries intermediaires a creer vont absorber les jeunes sortis des universities et des ecoles techniques.Un grand nombre d’emplois seront crees spontanement dans les services modernes;banques,assurances,firmes de comptabilite ,commerce des productions,creations des industries- filieres vont etre crees aussi .Ce sera l’emergence economique.Le Nigeria devra integrer son economie
    et les deux zones seront fondues dans un seul espace economique.
    L’approche ” morcellaire”de creation d’emplois sans changement des structures de production n’apportera aucun changement.

  11. ou sont les femmes maliennes comme Aminata , elles sont emprisonnees dans la religion musulmane et par inertie emprisonnent nos soeurs et soeurs dans cette MERDE DE RELIGION MUSULMANE, QUE LE MAROC ET L’ ARABIE SAOUDITE ESSAIENT D’ IMPOSER A NOS SYSTEMES D’ EDUCATION ET DE PENSE…

    LIBEREZ VOUS DE L’ ISLAM 🙂

  12. Je suis d accord avec Ami c est grâce ce qu ils ont fait à l Afrique que nous fuyons nos pays respectives à savoir le vol de nos ressources minières ils créent la guerre impéut partout chez nous et viennent jouer le piromane ils s impliquent dans nos politiques intérieures ils démonétisent le cfa Dieu est témoin

    • dieu n’ est pas temoin, ….les hommes seuls sont temoins
      Trabelsi brother, j’ ai visite la Tunisie, c’ est effroyable les rues paralelles au blv. Burguiba
      etes vous tunisien?…

  13. On ne peut pas continuer à appauvrir l’Afrique et demander aux Africains de rester chez eux, très bonne analyse la tanti natoinale. Que Dieu Vous garde plus longtemps auprès de nous, etant en bonne santé. AMEN

  14. Si c’était seulement le pillage de nos économies le problème ce serait plus simple mais les européens fabriquent des guerres dans nos pays. Ces guerres plus que toute autre chose mettent nos pays à genou et obligent la jeunesse à quitter et là ils font le tri dans cette jeunesse émigrante en fonction de leur besoin, le reste il le parquent dans des camps avant de les expulser. Si le Mali n’avait pas le conflit du nord à gérer et qu’il investissait tout ce qu’il y met, nous serions aujourd’hui émergent. En réalité des destinations comme la France ne font plus rêver notre jeunesse mais qu’est ce qu’on peut espérer dans un pays déchiré par la guerre.

  15. Une première chose qu’on oublie très souvent est que migrer fait partie des droits humains (déclaration universelle des droits de l’homme).
    Ensuite contraindre quelqu’un a rester chez lui est de l’emprisonnement. Les pays africains doivent aussi commencer à expulser les européens, c’est-à-dire appliquer le principe de réciprocité. On verra si ce sont seulement les africains qui ont besoin des européens. Cependant pour faire cela il faut une classe politique digne et qui réfléchit et la classe politique malienne est plutôt comme le dernier paragraphe du commentaire de Koumba Sacko. Quant à la question de l’emploi, elle est liée à celle du développement. Dans un pays pauvre c’est très simple, il suffit de commencer à résoudre les problèmes pour qu’on se mette à embaucher des gens pour résoudre ces problèmes. Mais comme on ne fait rien et on ne tend que la main il y aura de plus en plus de chômage. La politique de mendicité de IBK ne peut mener qu’à cela.

  16. VOILA UNE GNELENY, UNE DAME, UNE VRAIE, UNE DAME!!!! UNE YAGARE, UNE VRAIE FEMME LEADER!!!!
    CELLE LA PEUT ETRE PRESIDENTE DU MALI, LES TETES SERONT HAUTES, ET NOUS SERONT FIERS ET FIERES!! TOUS TOUTES……

    UNE VRAIE DAME, UNE VRAIE DAME, UNE VRAIE FEMME, UN HUMAIN AVEC GRAND H

  17. Tant que ces occidentaux et américains n’aurons pas compris qu’il faut cesser cette entropie forte sur les ressources africaines, les conséquences ne seraient pas seulement l’exode de la jeunesse vers eux, mais d’autres conséquences plus amers sont à l’horizon.

  18. Il faut que les autres continents sachent que l’Afrique fait partie de humanité, à ce titre elle doit être respectée à hauteur de souhait pour le bonheur de la planète. Cela doit se comprendre et cela se comprendra très bientôt par l’ensemble des peuples de la planète; sinon se sera le chao qui aura des conséquences sur l’ensemble des peuples de la planète.

  19. Déconseiller aux Africains de prendre les risques insensés de l’émigration clandestine, qui mettraient leur vie en danger… ? Oui… !
    Si on leur demande de rester, il faut être capable de leur donner un emploi.
    Demander aux Africains de rester chez eux, ça dire quoi exactement… ? Si cela peut supposer prendre des mesures contraignantes pour les obliger à rester. Ce serait le totalitarisme, l’enfermement. C’est pas bien… ! Si vous obligez quelqu’un à rester, il faut être capable de lui permettre de gagner sa vie, lui permettre de subvenir aux besoins matériels de sa famille, de vivre dignement sans tomber dans la corruption… !
    Les Gouvernants Maliens ont fait beaucoup pour l’Ecole ces dernières années. Même dans les tout petits villages il y a l’école. C’est déjà bien de savoir lire et écrire. Mais il y a encore trop d’abandons sans diplome, sans formation donc sans métier bien défini. C’est déjà dur pour tous les jeunes qui sortent de l’école et qui cherchent un premier emploi, c’est encore plus dur pour les jeunes ruraux instruits avec ou sans diplome, de trouver un emploi en Villes.
    IL faudrait inciter et encourager à la création d’entreprises génératrices de revenus et d’emplois dans les zones rurales. Cela peut limiter les envies d’émigrer vers l’Europe, l’Asie ou l’Amérique, et même limiter l’exode rurale vers BAMAKO.
    Les projets de désenclavement intérieur et extétérieur que les Gouvernants Maliens et ses Voisins n’arrivent pas à concrétiser, seraient par exemple des viviers de créations d’emplois. La créations de nouvelles lignes de chemins de fer entre le MALI et ses Etats voisins, gènererait non seulement des emplois dans l’immédiat, mais aussi à long terme. Par la formation de techniciens, d’agents d’entretien technique des réseaux ferrés etc etc…!
    Nos Gouvernants ne manquent pas d’idées, ils en sont empêchés pour leurs concrétisations, par des puissaces étrangères qui n’ont que faire du développement de l’Afrique…!

    • Bamake,
      ces africains qui prennent des risques, sont des colonisateurs dans le sens inverse, ils vont chez les sauvages canibales, ils risquent de se faire devorer, mais aussi ils peuvent s’ enrichir de plusieurs facons et connaissances pour retourner en AFRIQUE!!!!…………..

  20. Depuis toujours et depuis la nuit des temps les pays occidentaux et ceux des Amériques prennent tous, tous et tous à savoir les ressources naturelles, humaines et immatérielles. L’Afrique n’a droit à rien que la misère et la désolation. Tellement qu’ils sont ingénieux qu’ils paient mêmes les ressources naturelles et les matières premières aux prix qu’eux-mêmes fixent. Comment voulez-vous qu’un tel continent se développe? Mais qu’ils ne se méprennent pas, les africains iraient là bas chez eux qu’ils le veulent ou pas pour avoir leurs dû.

  21. Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que c’est avec l’avènement des lettrés mutants maliens et africains politiques Hommes en armes sociétés civiles et religieux que

    *LE MALI L’AFRIQUE AU SUD DU SAHARA DEVINRENT MUTÉS CLOCHARDISÉS SOUMIS MENDIANTS HUMILIÉS

    *ils voient leurs pays comme des Gâteaux-Pays succulents savoureux qui donnent de l’embonpoint et réservés à eux leurs familles et fidèles klébars et doungourous et non comme des étendues de terre avec leurs richesses habitées par des humains qu’il faut mettre en valeur

    *ils transforment ainsi le bout de pouvoir que leurs peuples leur confient pour 1lapse de temps en 1Pouvoir héritage familial clanique de la Bouffe des Deniers Publics et Dons Financiers de l’impunité de l’injustice de l’iniquité des 2poids 2mesures reines de la gangrène de la pourriture de la corruption et de la cupidité de l’inégalité des chances AINSI ILS APPAUVRISSENT LEURS PEUPLES ET ENVOIENT LES ENFANTS DES PAUVRES CITOYENS LAMBDA DANS DES CAMIONS ET BATEAUX DE LA MORT

    *ils ont cette insouciance et cette irresponsabilité de vouloir compter sur leurs soit disant amis ennemis les Autres pour développer leurs pays ALORS QU’ILS SAVENT BIEN QU’AUCUN TIERS N’A AIDĖ LEURS SOIT DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES DU MALI DE L’AFRIQUE AU SUD DU SAHARA Á SE DĖVELOPPER CAR CEUX-CI SAVENT TRÈS BIEN QUE LE DĖVELOPPEMENT PAR UN TIERS N’EST QUE UTOPIE

    Nous disons et rappelons et insistons Et Pourtant leur Mali leur Afrique au Sud du Sahara les a vu naitre grandir ces lettrés mutants maliens et africains au Sud du Sahara nourri et croyaient bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des Autres aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur Mali leur Afrique au Sud du Sahara partout où ils se trouvent qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité de tous les citoyens et citoyennes qu’ils se comportent d’égal à égal avec les Autres sans complexe pour la défense des intérêts de leur Mali de leur Afrique au Sud du Sahara dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme

    *Nous disons rappelons et insistons « MAIS QUE NON Ils y subirent à jamais et pour toujours 1Mutation Négative pour leur Mali pour leur Afrique au Sud du Sahara

    Nous disons rappelons et insistons les lettrés mutants maliens africains au sud du Sahara DE PAR LEUR LAXISME LEUR CUPIDITÉ LEUR COMPLEXE LEUR ÉGOÏSME ET LEUR INGRATITUDE IMPÉNITENTS ET NOTOIRES ATTENDENT TOUT DE LEURS SOIT DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET SONT INCAPABLES ET SERONT TOUJOURS INCAPABLES DE RENTRER EFFICACEMENT DANS CETTE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO POLITICO MILITARO RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

  22. Aminata Dramane Traoré est malhonnête et n’a rien à dire aux maliens qui se souviennent de sa gestion désastreuse du ministère de la culture du Mali.

    C’est facile de se dire altermondialiste et de parcourir le monde avec les sous volés au Mali pour se faire voir.
    Mais c’est plus concret de pouvoir gérer honnêtement un simple département ministériel.
    Lorsque Aminata Dramane Traoré a été nommée à la tête du ministère de la culture du Mali, elle l’a confondu à son bien familial.
    Le ministère servait à faire tourner les restaurants personnels de la ministre Aminata.
    Aminata a fait représenté son ministère par sa propre fille qui n’était pas fonctionnaire au jeux de Salt-lake City excluant les conseiller techniques et tout le personnel.
    Ses détournements étaient tellement flagrants qu’elle était menacée d’emprisonnement si le président Alpha Oumar Konaré n’avait pas mis le pied sur son dossier en la relevant de ses fonctions.

    Aminata devrait avoir honte et surtout la fermer car quelqu’un qui n’a pas pu gérer un ministère sans confondre ses ressources à sa fortune personnelle, ne saurait gérer l’Afrique ou le monde.

    • Elle a raison!!! IL FAUT ABSOLUMENT REGLER LE PROBLEME DE CHOMAGE ET DE PAUVRETE SI ON VEUT QUE LES AFRICAINS RESTENT EN AFRIQUE!

      • les africains doivent sortir et retourner, ils doivent coloniser l’ europe sauvage, et la CIVILISER :hangman:

      • L’AFRIQUE OCCIDENTALE VA SE DEVELOPER S’ELLE SE DESOLIDARISE DU FRANC CFA .IL Y A 13 MILLES MILLIARDS DE CFA DS LE TRESOR FRANCAIS POUR L’AFRIQUE C’EST AVEC CETTE SOMME QU’IL FAUT ETABLIR UNE MONNAIE LIBRE POUR L’AFRIQUE FRANCOPHONE OUEST ET CENTRALE .

    • Et si on parlait de ce qu’elle dit maintenant sur l’immigration, cela changerait…

      • Merci Mossad
        Si elle avait bien géré le ministère de la culture au lieu de détourner ses fonds, ça aurait contribué à garder les maliens (donc les africains) chez eux.
        Si chaque responsable gérait bien ce qui lui est confié, il y aurait plus de perspectives pour les africains et personne ne souhaite quitter chez lui pour l’aventure.
        Aminata est parmi ceux qui ont contribué à l’émigration africaine puisque c’est une voleuse de deniers publics, précisément les fonds du ministères de la culture du Mali.

Comments are closed.