Assemblée nationale : Sans son président Issiaka Sidibé, c’est la paralysie

0
L’honorable Issiaka sidibé, president assemblée nationale
L’honorable Issiaka sidibé, president assemblée nationale

A quoi servent les vice-présidents (au nombre de onze 11) à l’Assemblée Nationale du Mali ? Cette question vaut son pesant d’or quand on sait que le président de l’institution parlementaire, l’honorable Issaka Sidibé, a ouvert et suspend aussitôt la plénière d’hier jeudi 19 Novembre 2015 pour dit-il, aller accompagner à l’aéroport, le Président de la République en partance pour N’Diaména au Tchad où doit se tenir le sommet des chefs d’Etats du Groupe des 5 pays du Sahel (G-5 Sahel) dont le Mali est membre fondateur. Nous savons que, pour des raisons protocolaires, le président de l’Assemblée Nationale est cité parmi les personnalités qui doivent accompagner le chef de l’Etat en partance ou en provenance d’un voyage. Mais les travaux du parlement ne doivent pas s’arrêter en l’absence de son président. Sinon, à quoi servent donc les vice-présidents ? Nous savons que les attributions du président du parlement sont énormes. Il est l’ordonnateur du budget de l’Assemblée nationale, il a la haute direction des débats, il préside les réunions du bureau, la conférence des présidents, les séances solennelles et plénières, les manifestations officielles au niveau de l’institution…Malgré tous ses pouvoirs, le président de l’Assemblée Nationale, n’est pas indispensable. L’article 17, (chapitre III relatif au bureau et de ses attributions) du règlement intérieur de l’institution stipule que «les vice-présidents suppléent le président en cas d’absence ou d’empêchement dans l’ordre de préséance». Pourquoi donc cette disposition règlementaire n’a pas été respectée hier lorsque le président Issaka Sidibé s’est rendu à l’aéroport international de Bamako Sénou ?

Daba Balla KEITA

PARTAGER