Une motion de censure dans l’air à l’hémicycle

0

La grande polémique autour du destin primatorial du président de l’ASMA, SoumeylouBoubèyeMaiga, pour connaître un tournant déterminant, la semaine prochaine avec l’ouverture de session parlementaire d’avril. Et pour cause : en plus de l’interpellation du gouvernement sur la tournure trop dramatique que prend l’équation du Centre, il n’est pas exclu également que le Premier ministre affronte une gênante procédure de destitution. Longtemps murmurée entre les dents, la démarche est en train de prendre réellement forme et fait l’objet d’échanges à peine dissimulés entre les initiateurs et leurs collègues. Parmi les meneurs on cite les noms du député Um-Rda Belco Bah ainsi que des élus MPM  Hadi Niangado et son camarade Boulkassoum Touré par ailleurs président du groupe parlementaire Apm, ainsi que le président de la célèbre Commission Loi, Zoumana N’TJI Doumbia. Il n’est pas exclu que le coup politique contre le Pm ratisse large dans les rangs du RPM, quoique le parti présidentiel se retienne visiblement d’en prendre le leadership sans doute par convenance. Il se susurre même que la vague ne dérangerait pas outre mesure Koulouba qui pourrait en profiter pour se donner les arguments d’une rupture avec SBM.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here