Composition du nouveau gouvernement : Les offres de la plateforme, Baromètre, au PM

2

Après la reconduction du Premier ministre Boubou Cissé, c’est la composition de la nouvelle équipe gouvernementale qui est au cœur des débats. Pour contribuer à la mise en place de ce « gouvernement d’union nationale » dans un contexte de crise sociale et politique, le Baromètre formule des recommandations au Premier ministre, dans une correspondance en date du 15 juin 2020.

La composition du futur gouvernement occupe toutes les attentions. Pour contribuer à sa constitution, le Baromètre, plateforme dédiée aux ministres qui se font remarquer par leur impact positif sur la société malienne, fait des propositions au Premier ministre Boubou Cissé.

« Le baromètre, pour avoir suivi toutes vos actions et analysé leur pertinence, ne doute point de vos compétences, de vos aptitudes et de votre sens élevé de l’État de mener à bien les missions assignées à vous par le Chef de l’État », écrit le Baromètre après avoir félicité le Premier ministre pour sa reconduction au poste de PM. Toutefois, cette organisation à but non lucratif rappelle au nouveau premier ministre les nombreux défis qui l’attendent.

Dans le souci d’aider Dr Boubou Cissé à relever ces défis, cette organisation à but non lucratif, qui lui a désigné « ministre de l’année », se porte volontiers à lui apporter sa contribution. Cela, en vue d’une plus grande lisibilité de l’action gouvernementale. Ce qui se fera à travers la reconnaissance et la magnificence des actions posées par les membres de la future équipe gouvernementale.

Dans sa proposition pour la mise en place de la future équipe gouvernementale, le Baromètre propose entre autres de : constituer un gouvernement de large ouverture à l’issue d’une consultation avec l’ensemble des acteurs politiques notamment le mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) et de la société civile ; choisir les futurs collègues sur la base de la compétence, de l’intégrité et de l’exemplarité ; soumettre les futurs membres du gouvernement à une évaluation périodique.

En plus de ces recommandations, le Baromètre fait également des suggestions en ce qui concerne l’architecture institutionnelle du nouveau gouvernement. Il propose de regrouper certains ministères afin de restreindre le nombre de ministres. À ce titre, il demande de rattacher la formation professionnelle au ministère de l’Éducation ; regrouper l’agriculture, la pêche et l’élevage sous la coupole d’un département unique en charge du développement rural ; regrouper la santé avec l’assainissement et l’hygiène publique ; rattacher les investissements au commerce, industrie et artisanat en mettant avant le Secteur informel et lentrepreneuriat ; mettre l’emploi avec le travail et les affaires sociales ; regrouper les départements des transports et de l’équipement.

Dans ses recommandations, le Baromètre n’omet pas de rappeler la promesse présidentielle d’un mandat placé sous le signe de la jeunesse. Cette plateforme pour la bonne gouvernance estime qu’il faut réserver un quota de portefeuilles ministériels à des jeunes talents de moins de 40 ans non politiques, « qui se sont illustrés dans leurs secteurs d’activités respectifs ».

Le Baromètre invite le nouveau Premier ministre à l’écoute, au dialogue et à la recherche de solutions aux vrais défis de l’heure : l’insécurité, la lutte contre la corruption, la pandémie de la Covid-19, la création d’emplois, la relance de l’économie nationale, la résolution de la crise scalaire, la réforme du système sanitaire, l’accès permanent des populations à l’eau et à l’électricité.

Au lendemain de cette lettre, le président de la République a rencontré les forces vives de la nation au Centre international de conférence de Bamako (CICB). À cette occasion, il a fait savoir sa volonté de mettre en place un gouvernement d’union nationale. Rappelons également que le chef d’État aussi bien que son Premier ministre travaillent à dialoguer avec toutes les forces vives de la nation pour une sortie de crise durable.

F. Togola

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here