Election présidentielle au Niger : Les militants du PNDS Tarayya de Bamako se mobilisent pour assurer la victoire à Mamadou Issoufou dès le 1er tour

0
Le président du Niger annonce une tentative de putsch déjouée
Reuters/Reuters - Le président du Niger Mahamadou Issoufou a annoncé à la télévision nationale qu'une tentative de coup d'Etat avait été déjouée. Lors d'une allocution, il a précisé que plusieurs suspects, qui prévoyaient d'utiliser des moyens aériens pour renverser le gouvernement, avaient été arrêtés. /Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder

Combats de lutte traditionnelle, défilé de mode, animation musicale. Voilà les temps forts qui ont marqué le meeting de soutien à la candidature du président du Niger, Mamadou Issoufi, pour un second mandat à la  prochaine élection présidentielle du 21 février 2016. C’est le terrain de football de Medina-Coura  en commune II du district de Bamako, qui a servi de cadre le week-end dernier à cette manifestation organisée par la section du Pnds Tarayya du Mali.

Ils étaient environ un millier de Nigériens vivant à Bamako à prendre part à cette grande mobilisation. Dans son adresse à  ses compatriotes, le président de la section Pnds Tarayya – Mali, Dr Haladou  Mahaman Manirou, n’a pas manqué de leur transmettre les salutations du président de leur parti, Mohamed Bazoum, par ailleurs ministre des Affaires étrangères du Niger.

Selon le président de la section de cette formation politique au Mali, leur parti a des défis très importants à relever dont l’un des plus urgents reste et demeure la reconduction de Mahamadou lors de la prochaine élection présidentielle du 21 février 2016. C’est pourquoi, il a demandé à ses compatriotes de se mobiliser pour les prochaines consultations car, à le croire, le bilan de leur candidat à la tête du Niger est satisfaisant dans de nombreux domaines comme la sécurité nationale, le renforcement des institutions démocratiques, de la mise en œuvre de l’initiative 3N. S’y ajoutent la création d’emplois pour les jeunes, la promotion de l’Education, la Santé et les réalisations d’infrastructures routières… Il a surtout saisi cette occasion pour remercier le président Issoufi  qui a su maintenir la stabilité de leur pays face à des groupes terroristes qui continuent de perpétrer des attaques meurtrières dans certains pays voisins comme le Nigeria et la Libye. C’est au regard  de toutes ces réalisations qu’il a invité les Nigériens vivant au Mali à se mobiliser pour la réélection de leur candidat dès le premier tour. Mais aussi, lui assurer une majorité parlementaire.  Ce meeting a été mis à profit par le président de la section du Pnds Tarayya Mali, qui avait à ses côtés son secrétaire général, Mahamane Zakara, pour confirmer la concrétisation très prochaine de l’ouverture d’une ambassade de leur pays au Mali.        K. THERA

PARTAGER