Kamissa Camara : Ministre de l’économie numérique et de la prospective

4

Le nouveau département de l’Economie numérique et de la Prospective a été confié à Mme Kamissa Camara, précédemment ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Le grand public malien a fait la découverte de Mme Kamissa Camara le 5 juillet 2018 lorsqu’elle a été nommée conseillère diplomatique du président de la République avec rang d’ambassadeur.

Née en France en 1983, Kamissa Camara est diplômée de l’Ecole des hautes études en relations internationales de Paris et de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble où elle a obtenu un master en économie politique et du développement. Mais c’est aux Etats-Unis d’Amérique qu’elle a fait valoir ses compétences. Fondatrice du Forum stratégique sur le Sahel, Mme Kamissa Camara travaillait au Centre d’études africaines de l’Université de Harvard.

Entre 2016 et 2017, elle a aussi servi dans l’équipe de campagne d’Hillary Clinton et dans sa structure «Africa Policy Group», en tant que conseillère stratégique sur la région du Sahel. De 2015 à 2018, elle était employée par le Foreign Service Institute du Département d’Etat américain pour former des diplomates américains en partance pour l’Afrique sub-saharienne sur les défis politiques, sécuritaires, institutionnels et de gouvernance qui touchent le continent.

Mme Kamissa Camara était jusqu’en juin 2018 directrice Afrique de Partners Global, une ONG américaine basée à Washington. A Partners Global, elle supervisait des programmes de reforme du secteur de la sécurité, d’assistance à la société civile et d’accès à la justice à travers toute l’Afrique subsaharienne. Elle coordonnait et donnait des orientations stratégiques aux efforts de ses partenaires locaux pour promouvoir un dialogue entre société civile, gouvernements et institutions régionales.

Avant de rejoindre Partners Global, Mme Kamissa Camara avait passé de nombreuses années au National Endowment for Democracy (NED) et à la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) où elle a développé une expertise en assistance électorale, promotion de la démocratie, soutien aux acteurs de la société́ civile et reforme du secteur de la sécurité à travers l’Afrique.
Mme Kamissa Carama était régulièrement invitée par les grands médias internationaux pour ses analyses pointues en politique africaine. Elle a publié des analyses politiques très poussées dans la presse. Elle parle couramment le français, l’anglais et le bambara.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Si ce qui est dit d’elle est vrai, son expérience devrait bcp aider le Mali dans cette crise multidimensionnelle . Mais elle n’a rien prouver au MAE. Elle est aussi maintenu et à changé seulement de Ministère . Dans un gouvernement dit de mission elle n’a vraiment pas sa place. Chargée de porter la voix du Mali à l’exterieur , elle a brillé par son silence , par incompétence ou par soumission aux ordres du roi ? Elle seule à la réponse . De l’avis général des maliens on retiendra d’elle ne pas été à la hauteur de la mission. Pour d’autres affinités avec le roi, elle est restée dans le gouvernement . Ainsi va le Mali sous IBK.

  2. Nous savons qu’elle serait américano-franco-malienne, et qu’elle aurait géré des ONG, tout ce que nous savons d’elle, c’est qu’elle un pantin du pouvoir un béni-oui-oui qui n’a posé aucun acte qualifiable au MAECI, vous verrez qu’elle fera rien au MENP également.

  3. Mme Kamissa Camara,
    QUE PENSES TU DU MINISTERE DE LA FOIRE.

    OUI JE PARLE BIEN DE LA FOIRE, POUR DONNER AU MOINS UN GRAIN INFINIMENT PETIT DE CRÉDIT AU SYSTEME AMÉRICANISTE, EXCEPTIONALISTE-ATLANTISTE-FASCISTE , MAI MORIBOND AUX YEUX DU MONDE ENTIER…

    Mme Kamissa Camara, QUITTE ET RETOURNE D’ OÚ TU VIENS..CAR LES CHOSES SÉRIEUSES VONT COMMENCER, PAS DE PLACE POUR LES ENFOIRÉS..SURTOUT DE LA NED…!!!

  4. RIRES….!

    ENCORE RIRES…!!

    ” Mme Kamissa Camara était jusqu’en juin 2018 directrice Afrique de Partners Global, une ONG américaine basée à Washington. A Partners Global, elle supervisait des programmes de reforme du secteur de la sécurité, d’assistance à la société civile et d’accès à la justice à travers toute l’Afrique subsaharienne. Elle coordonnait et donnait des orientations stratégiques aux efforts de ses partenaires locaux pour promouvoir un dialogue entre société civile, gouvernements et institutions régionales.

    Avant de rejoindre Partners Global, Mme Kamissa Camara avait passé de nombreuses années au National Endowment for Democracy (NED) et à la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) où elle a développé une expertise en assistance électorale, promotion de la démocratie, soutien aux acteurs de la société́ civile et reforme du secteur de la sécurité à travers l’Afrique.”

    FANTASTIQUE…!!
    REMARQUEZ, SVP, LA DIFFÉRENCE AVEC LE CV PUBLIÉ AU MOMENT OÚ ON NOUS L’ IMPOSAIT COMME MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGERES…!!

    QUI IGNORE ENCORE DANS CE MONDE QUE LE National Endowment for Democracy (NED) EST UNE AGENCE DE LA CIA…????

    MAIS LES MALIENS N’ ONT PLUS PEUR DE LA CIA.

    TOUS CES AGENS AU MALI, DANS LE GOUVERNEMENT, ET EN ATTENTE Á L’ EXTÉRIEUR SONT CONNUS….

    ILS N’ ONT PAS DE BEAUX JOURS DEVANT EUX, LE MONDE A CHANGÉ, ET VRAIMENT..ET SERIEUSEMENT…!!!

    LE MALIEN SE RÉVEILLE DÉJÁ….!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here