Le Premier ministre malien tend la main à l’opposition

16

Au lendemain de la nomination d’un gouvernement de six ministres, le Premier ministre malien Boubou Cissé a réuni ce mardi 28 juillet son équipe. Parmi ses missions, le règlement de la crise politique.

Costume strict pour les uns, boubou traditionnel pour les autres, et treillis militaire pour le ministre de la Défense. Les membres du nouveau gouvernement restreint formé se sont réunis ce mardi à la primature, rapporte notre correspondant à Bamako, Serge Daniel. Devant la presse, le Premier ministre malien a fixé l’objectif de son équipe. « La valeur ajoutée de cet exécutif restreint est de pouvoir négocier dans les meilleurs délais la sortie de crise », fait valoir Boubou Cissé

L’équipe n’est pas encore complète et elle le sera bientôt, a poursuivi le Premier ministre. Boubou Cissé veut faire sauter les digues politiques et voir dans le gouvernement, à côté de la majorité, l’opposition réuni au sein du Mouvement du 5 juin. Pour y parvenir, il lui tend la main. « Ils sont attendus et même fortement désirés dans ce prochain attelage gouvernemental qui doit être incessamment mis en place ».

……..lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. IBK et ses proches doivent rendre les 69 milliards volé de l armée nationale malienne avant toute discution

    La gestion du régime est indéfendable, donc il faut partir, il y a d autres maliens, et beaucoup de compétence dans la gestion du pays.

  2. “Le Premier ministre malien tend la main à l’opposition”😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😆😂😂😂😂😂😂😂

    À MOURIR DE RIRE !!!

    Comme si Zonkeba, Boubou Tiga, ou n’importe quel membre “du Gang”, étaient en position de “TENDRE LA MAIN” à qui que ce soit, alors que ce sont justement LEURS JOURS AU POUVOIR qui sont comptés !!!!😂😂😂😂😂😂😂

  3. Si le M5 et Dicko ne veulent pas rentrer dans le gouvernement d’union national que le pays avance sans eux.
    Les sanctions tomberont sur tous ceux qui vont s’opposeront aux recommendations de la CEDEAO.

    • alain 29 Juil 2020 at 16:34
      “Si le M5 et Dicko ne veulent pas rentrer dans le gouvernement d’union national que le pays avance sans eux.
      Les sanctions tomberont sur tous ceux qui vont s’opposeront aux recommendations de la CEDEAO”😂😂😂😂😂

      Mon frère, reveille-toi!!!
      Seul aujourd’hui un enfant peut craindre les (supposées ) “SANCTIONS”😂de la cedeao, de la communauté internationale, de l’ONU, des partenaires financiers et bailleurs de fonds internationaux, du Dalaï-lama😂, ou de la planète Mars😂!!!!?

      En pareil cas, et qu’un président quel qu’il soit et ou qu’il qu’il soit est menacé de se faire éjecter, le “rôle” et le “devoir” de TOUTE voix “officielle” a l’échelle internationale est la même, à savoir:
      MONTRER LES GRIFFES ET LES CROCS POUR TENTER DE “DISSUADER” AUTANT QUE POSSIBLE L’EJECTION, et puis, quand L’EJECTION survient quand-même et malgré tous leurs efforts, et bien………IL NE SE PASSE ABSOLUMENT RIEN, LES AIDES CONTINUENT À AFFLUER COMME AVANT, et à peine 2 mois après, la communauté internationale a même oublié jusqu’à nom de celui qui s’est fait éjecter !!!!!😂😂😂😂😂😂😯😯

      As-tu déjà vu QUOI QUE CE SOIT changer pour le Burkina, après que les burkinabé aient viré Blaise ????

      As-tu déjà vu QUOI QUE CE SOIT changer au Niger, après que les Nigériens aient viré Tandja ??? Et etc etc etc etc…

      Et pourtant, à chaque fois, les supposées “SANCTIONS” promettaient d’être…..REDOUTABLES !!!!😂😂😂

      Sois juste sur d’une chose: En realite, et en dépit du discours OFFICIEL, toute la communauté internationale se frotte les les mains d’etre ENFIN débarrassée du Bon à rien Malien-promeneur en Boeing-voleur et detourneur-des-aides !!!😎😎

  4. Ce mr n’a jamais ete premier ministre du Mali car il n’a pas daigne presenter sa declaration de politique generale devant l’assemblee nationale conformement a aux articles 78-79 de la constitution malienne ,il n’a donc pas ete confirme.Boubou est un imposteur au service de Boua..

    “ARTICLE 78/ – Le Premier Ministre, après délibération du Conseil des Ministres engage
    devant l’Assemblée la responsabilité du Gouvernement sur son programme ou
    éventuellement sur une déclaration de politique générale. L’Assemblée Nationale met en
    cause la responsabilité du Gouvernement par le vote d’une motion de censure. Une telle
    motion n’est recevable que si elle est signée par un dixième au moins des membres de
    l’Assemblée Nationale. Le vote ne peut avoir lieu que quarante huit heures après son dépôt.
    Seuls sont recensés les votes favorables à la motion de censure qui ne peut être adoptée qu’à
    la majorité des deux tiers des membres composant l’Assemblée. Si la motion de censure est
    rejetée, les signataires ne peuvent en proposer une nouvelle au cours de la même session. Le
    Premier Ministre peut, après délibération du Conseil des Ministres, engager la responsabilité
    du Gouvernement devant l’Assemblée Nationale sur le vote d’un texte. Dans ce cas, ce texte
    est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt quatre
    heures qui suivent, est votée.

    ARTICLE 79/ – Lorsque l’Assemblée Nationale adopte une motion de censure ou
    lorsqu’elle désapprouve le programme ou une déclaration de politique générale du
    Gouvernement, le Premier Ministre doit remettre au Président de la République la démission du gouvernement.”

    Jusqu’a preuve du contraire cet escroc n’a jamais ete premier ministre du Mali.

    Dites moi sur quelle base gere -t-il le budget national sans une declaration de politique generale ????

  5. Le Dr Boubou CISSE n’a pas de main propre à tendre à l’opposition. Comptable attitré de la famille IBK , il doit continuer à servir le roi jusqu’à sa chute. Aucun opposant patriote ne doit servir ce régime despote . Au lieu de servir le pays , il servira la famille d’abord . Avec IBK les maliens en ont assez . Contre vents et marées, IBK et son régime corrompu seront chassés du pouvoir .

  6. Lundi Boua tend la main et Mercredi c’est Boubou qui tend la main, comme le disait MA Bathily c’est trop de mains tendues et qui n’aboutissent a rien du tout car l’insecurite continue a s’etendre sur le territoire national et Boua continue a corrompre, a voler et a surfactureur sur tout ce qui est achete au Mali par le budget Malien. Boua le ventru IBK doit parti pour le Bonheur du Mali et des Maliens!

    • Ce mr n’a jamais ete premier ministre du Mali car il n’a pas daigne presenter sa declaration de politique generale devant l’assemblee nationale conformement a aux articles 78-79 de la constitution malienne ,il n’a donc pas ete confirme.Boubou est un imposteur au service de Boua..

      ARTICLE 78/ – Le Premier Ministre, après délibération du Conseil des Ministres engage
      devant l’Assemblée la responsabilité du Gouvernement sur son programme ou
      éventuellement sur une déclaration de politique générale. L’Assemblée Nationale met en
      cause la responsabilité du Gouvernement par le vote d’une motion de censure. Une telle
      motion n’est recevable que si elle est signée par un dixième au moins des membres de
      l’Assemblée Nationale. Le vote ne peut avoir lieu que quarante huit heures après son dépôt.
      Seuls sont recensés les votes favorables à la motion de censure qui ne peut être adoptée qu’à
      la majorité des deux tiers des membres composant l’Assemblée. Si la motion de censure est
      rejetée, les signataires ne peuvent en proposer une nouvelle au cours de la même session. Le
      Premier Ministre peut, après délibération du Conseil des Ministres, engager la responsabilité
      du Gouvernement devant l’Assemblée Nationale sur le vote d’un texte. Dans ce cas, ce texte
      est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt quatre
      heures qui suivent, est votée.

      “ARTICLE 78/ – Le Premier Ministre, après délibération du Conseil des Ministres engage
      devant l’Assemblée la responsabilité du Gouvernement sur son programme ou
      éventuellement sur une déclaration de politique générale. L’Assemblée Nationale met en
      cause la responsabilité du Gouvernement par le vote d’une motion de censure. Une telle
      motion n’est recevable que si elle est signée par un dixième au moins des membres de
      l’Assemblée Nationale. Le vote ne peut avoir lieu que quarante huit heures après son dépôt.
      Seuls sont recensés les votes favorables à la motion de censure qui ne peut être adoptée qu’à
      la majorité des deux tiers des membres composant l’Assemblée. Si la motion de censure est
      rejetée, les signataires ne peuvent en proposer une nouvelle au cours de la même session. Le
      Premier Ministre peut, après délibération du Conseil des Ministres, engager la responsabilité
      du Gouvernement devant l’Assemblée Nationale sur le vote d’un texte. Dans ce cas, ce texte
      est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt quatre
      heures qui suivent, est votée.

      ARTICLE 79/ – Lorsque l’Assemblée Nationale adopte une motion de censure ou
      lorsqu’elle désapprouve le programme ou une déclaration de politique générale du
      Gouvernement, le Premier Ministre doit remettre au Président de la République la démission du gouvernement.”

      Jusqu’a preuve du contraire cet escroc n’a jamais ete premier ministre du Mali.

      Dites moi sur quelle base gere -t-il le budget national sans une declaration de politique generale ????

  7. Une main corrompue, ensanglantée, méchante et inopportune.

    Il sera rattrapé ce garçon.
    Le bradage des bâtiments publics dans le centre commercial !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here