Limogeage de Bocari Treta : La reculade ?

70

Depuis le vendredi soir, le Mali a un nouveau gouvernement, le cinquième sous le régime IBK et le troisième du premier Modibo Keïta. Le grand absent ou du moins le grand perdant, est le désormais ancien puissant ministre du Développement Rural, en occurrence Dr Bocari Tréta. Le limogeage du secrétaire général  du Rassemblement Pour le Mali, du Gouvernement, intervient au moment où selon certaine presse et d’autres indiscrétions, il nourrissait de grandes ambitions  pour occuper la Primature. Mais hélas, grande a été la surprise.

En voulant tout gagner tout de suite, il a tout perdu. Le Patron IBK en a décidé autrement, en lui mettant « out » de l’équipe gouvernementale, afin d’éviter de distraire les gens. Mais Tréta avait été prévenu.  Dans l’une de nos récentes parutions, nous l’avertissions : «Primature : Tréta doit s’armer de patience ». En son temps,  nous écrivions que le ministre Tréta n’était pas prêt pour  exercer la fonction de premier ministre  et le mieux au risque de  se faire virer, il devrait plutôt se contenter de ce qu’il a, tout en s’occupant de son fauteuil de Ségal du BPN RPM. Aujourd’hui, sans nous réjouir de son départ, nous disons que l’histoire nous a donné raison. C’est dire que nous ne sommes pas trompés dans notre analyse, en affirmant que le départ du Premier ministre Modibo Kéita n’était sur aucun agenda du président de la république. Egalement nous disions que ni Bocari Tréta, ni Mamadou Igor Diarra n’allaient occuper ce poste pour des raisons précises.

Selon des sources, cette sortie du gouvernement vise à Tréta de mettre assez d’eau dans  son vin, de bien méditer sur ce limogeage » afin de s’armer pour mieux pour  ratisser large lors des élections communales et régionales, pour après espérer sur le fauteuil de  la primature.

Pour plusieurs observateurs le départ de Tréta est un désaveu de l’homme et un coup dur pour le RPM. Pour d’autres, il en est autrement. Pour l’heure, les gens s’interrogent « : Quel sera l’avenir politique  pour  Bocari Tréta ? Va-t-il être nommé Ambassadeur dans une représentation diplomatique ? Va-t-il créer son propre parti ?  Nous ne saurons le confirmer ou l’infirmer. Dans tous les cas, aujourd’hui, le vin est tiré, il faut le boire. Au RPM, le ton monte. Pour l’instant, Tréta devra attendre.

JEAN GOÏTA

PARTAGER

70 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le journaliste, vous n’êtes ni juriste, ni administrateur civil pour critiquer le gouvernement en rendant la justice au coupable.Alors on limoge toujours ceux qui ne fassent pas leur boulots
    Vive IBK, vive le gouvernement

  2. Pour ma part, le limogeage de Tréta ne doit pas être considérer comme une insulte ou que sais-je encore. Les postes ministériels sont des postes nominatifs. Si Tréta est parti, il n’y a pas de mal en cela. Pour vue que son successeur fasse bien le travail qu’on lui demande. Je pense que c’est le Mali qui gagne toujours. Donc, qu’on arrête d’alimenter les polémiques parce que tel ou tel est parti au profit de l’autre.

  3. A mon avis, le RPM doit attendre au nom de la Paix et de la réconciliation nationale pour le poste de la primature qui lui revient de droit. Je l’invite à toujours conserver cette patience et ne voit le limogeage de Tréta comme un règlement de compte.

  4. Franchement, nous finirons jamais d’être servis par ces journaleux. Il y a quelques jours que ceux-ci publiaient par ci et par là le remaniement. Aujourd’hui, le nouveau gouvernement a été formé. Voici qu’on cris pourquoi d’autres sont partis au détriment d’autres ? Que voulez-vous mon cher journaliste ? Est-ce des personnes indispensables pour la cause du pays ? Je dis Non. Des personnes compétentes comme ces deux, notre pays en possède autant. Il s’agit de leur donner leur chance. Et c’est ce que le président a fait.

  5. Pour ma part, le limogeage du ministre Tréta n’est pas le fait du hasard même si celui-ci a été irréprochable dans son poste. Je le félicite pour le travail accompli. Je souhaite bonne chance à son successeur pour terminer les éventuels travaux laissés par son prédécesseur.

  6. Je pense qu’on a pas à crier au scandale parce que tel ou tel ministre est parti au détriment de l’autre. Pourquoi c’est pas tel ? Si Tréta est parti c’est qu’il y a de bonnes raisons. Evitez mes chers journalistes d’alimenter les polémiques pour des histoires d’hommes alors que de nombreux défis nous attendent.

  7. TRETA a été limogé car il est responsables de cette bassesse. Cela sera un exemple pour les ministres de notre pays ».

  8. TRETA devrait démissionner car c’est un véritable criminel, un mauvais homme.
    Toutes ces rumeurs sont l’œuvre des politiciens et certain journaliste qui disent du mal au président de la république.

  9. On devait chercher ensemble de résoudre le problème que le Mali confronte actuellement, au lieu de rendre la situation beaucoup plus compliqué. Quel journaliste !!
    C’est dommage qu’un membre du parti lui souhait la mort du président de la république.
    TRETA est un mauvais choix fait par IBK, il doit répondre toutes ces actes qu’il a commis.

  10. Monsieur le journaliste, vous n’êtes ni juriste, ni administrateur civil pour critiquer le gouvernement en rendant la justice au coupable.Alors on limoge toujours ceux qui ne fassent pas leur boulots
    Vive IBK, vive le gouvernement

  11. IBK est arrivé au trône cela fait 1an 10mois 20jours, donnez-lui un peu de temps, le Mali était KO depuis 20ans, alors, il reste suffisamment de temps pour qu’il réalise ce qu’il a dit.
    Tout compte fait, les coupables seront punis conformément à la loi en vigueur.
    Vive le gouvernement, Vive IBK

  12. IBK est un homme raisonnable , donc impossible de travailler avec les incapables.
    Alors c’est normal que Tréta soit limogé

  13. TRETA est le seul responsable dans l’affaire d’engrais frelaté, il est obligé de réparer toutes actes devant la justice.
    On sait réellement qu’IBK est entouré par des éminents ministres capables de satisfaire tous les besoins quotidiens du peuple Malien.

  14. Moi je ne sais pas pourquoi nous Maliens aimons la polémique inutile. Le RPM est un parti responsable et le fait que Tréta soit parti ne veut forcement pas dire qu’il y a des problèmes entre lui et le président de la république ou le premier ministre. On peut être secrétaire général d’un parti et ne pas forcement faire parti du gouvernement. Le plus important c’est de pouvoir participer à la vie du parti et du pays. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  15. Le président IBK n’a pas limogé Tréta et Igor pour faire plaisir à qui que ce soit. Comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bâtons dans les roues fut-ils secrétaire général du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compétences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins à tréta, de la même manière IBK n’est pas le président de rpm mais de tous les Maliens.

  16. Le départ des deux hommes forts du RPM du gouvernement peut s’expliquer par le fait ceux-ci n’entretenaient pas de bons rapports avec les autres membres du gouvernement. Pourtant u gouvernement suppose l’union, la solidarité et la synergie dans les actions. Ainsi si cette atmosphère ne peut pas exister au sein de notre exécutif; les responsables doivent partir.

  17. Si le président IBK a pris cette décision c’est surement parce que Tréta a un problème.
    Loin de vouloir satisfaire tel ou tel je crois que nous devons mettre en avant les intérêts de notre pays d’abord avant celui des personnes. C’est ce que le président IBK a compris et je salue cette décision. On ne peut pas gérer un pays avec les humeurs des uns et des autres.

  18. Plus que jamais le RPM doit rester soudé derrière le président IBK afin qu’il puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour notre pays. Les membres du RPM doivent “rester vigilants, soudés et mobilisés autour du projet de société et du programme du Parti” afin que le Mali puisse sortir de la crise et aller vers le développement.

  19. Comme le Dr Boulkassoum l’a mentionné dans le communiqué; les partisans du RPM doivent être prudent, solidaire et ne mettre en avant que les intérêts et la vision du parti.
    Des personnes vont essayer d’utiliser ce départ de Tréta et d’Igor pour vouloir semer le désordre au sein du parti mais ils doivent savoir raison garder.
    Vive le RPM, VIVE LE PRÉSIDENT IBK.

  20. Le vice-président et porte parole du rpm, le Docteur Haïdara a bien fait de demander l’union autour du RPM car le départ d’Igor et de Tréta ne veut pas forcement dire qu’ils sont incompétents ou qu’il y a des palabres au sein du rpm. On voit dans plusieurs pays où les premiers responsables du parti au pouvoir n’occupent pas de postes au sein des institutions afin que ceux-ci puissent gérer efficacement les affaires du parti. Il ne faut donc pas tomber dans les interprétations sans fondement.

  21. Depuis un certain temps; le président IBK a marqué sa déception face au comportement de certains de ses proches qui étaient contre le fait que des personnes d’autres partis puissent faire leur entrée au sein du RPM ce qui n’est pas du tout normal. Notre pays a besoin des compétences de n’importe qui dans ce pays fut-il membre du RPM ou pas. Et je crois que c’est ce qui explique le départ de Tréta du gouvernement.

  22. Le communiqué du rpm montre que c’est vraiment un grand parti et loin de se lancer dans des débats stériles, les responsables appellent à l’union autour du parti car c’est ensemble qu’on peut développer le pays et le parti. Tout le monde doit se mettre en tête qu’on soit un membre du gouvernement ou pas; on doit participer à travers nos actions à la la construction du pays. Donc que tréta et igor ne soient plus au gouvernement ne veut pas dire qu’ils ne vont plus travailler pour le pays. Vive un rpm uni et solidaire pour l’émergence du pays.

  23. Le président de la république sait pourquoi il a demis Igor et Tréta de leurs postes respectifs malgré les avancées connus dans leurs domaines mais avant de nous lancer dans des polémiques sans aucune réelle information; attendons de voir les ambitions que le président de la république prévoit pour eux dans la conduite des affaires du pays et du parti.

  24. Si le directeur de la CMDT a été demis de son poste dans le scandale des engrais frelatés, dis moi pourquoi pas son ministre car à ma connaissance, il n’était pas content à l’annonce de cette nouvelle de limogeage de son direction

  25. Le problème pour vous les journalistes maliens, est que vous manquez de formation de journalisme à proprement dit. Vous avez tant clamé ce remaniement, il est fait pourquoi nous fatiguer avec de tels articles à la con.
    Ils ont failli en quelque sorte à leur mission sinon ils resteraient à leur poste

  26. Le RPM doit comprendre que le président sait ce qu’il veut. Ce parti doit savoir qu’il n’a pas porté le président IBK pour venir se remplir les poches mais pour travailler.
    Si Tréta est parti c’est qu’il ya une belle raison et il peut être appelé pour d’autre mission. Ce n’est pas seulement ministre qu’on peut servir son pays

  27. Le président IBK doit son élection à l’ensemble du peuple malien. C’est vrai qu’il est issu du RPM mais cela ne doit l’obliger à forcément prendre des gens qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel

  28. Le président a bien prévenu que tout ceux qui seront cité dans un quelconque scandale partira du gouvernement. Alors que Tréta nous prouve le contraire qu’il ne sait rien des scandales dont il est accusé Monsieur le journaliste

  29. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir son pays, on na pas besoin d’être ministre. S’ils étaient autant reconnu de tous pour leur travail, ils auraient servi tous les présidents qui sont succedés à la tête du Mali

  30. Le RPM est rempli d’opportunistes et des incompétents. IBK veut le développement du pays et donc il ne saurait travaillé avec de telles personnes de peur de mettre notre pays en retard.

  31. Tréta est à la tête de la commission de l’agriculture à l’assemblée nationale donc il peut continuer son travail. Mr Jean, il faut savoir que s’il s’avère qu’ils sont meilleurs ils reviendront pour continuer leur mission

  32. Tréta et Igor ont fait leur travail et il est temps de partir. Ce sont des postes nominatifs pas un royaume mon cher journaleux sans formation. Ils ont remplacé d’autres donc si à leur tour s’ils sont remplacés cela fait quoi. Ils ne sont pas les seuls à servir ce pays

  33. IBK a une belle raison de les écarter donc arrêter de nous faire croire autre chose. Nous savons tous ce qu’on vous a donné. Je porte à ta connaissance que c’est l’argent volé JEAN
    Vous êtes tous des journalistes pourris

  34. Tréta croyait que quoi ? Qu’il allait continuer comme si de rien n’était, ou encore qu’il pouvait, disons qu’il allait même être premier Ministre ? C’est qu’il rêvait en plein midi !!!

  35. Je suis tellement contente du départ de Bocari Treta, l'ex-ministre du développement rural et non moins secrétaire général du RPM, le parti présidentiel. Le monsieur en question se croyait à la hauteur du chef de l'Etat. Il voulait aussi qu'IBK se débarasse de son confident, Modibo Keïta, le PM.

  36. Ibrahim Boubacar Keïta depuis son arrivée au pouvoir s’est montré disponible et prêt à placer toute personne qui a la capacité et le talent de mieux faire. Il n’a pas affiché l’image de celui qui prime l’intérêt du parti sur l’intérêt de toute la nation en plaçant les militants de son parti. Voilà pourquoi il a été exposé à toute sorte de critique de part et d’autre. Tantôt ma famille d’abord, tantôt mon parti d’abord. Il a bien fait pour Treta frelaté.

    • Ibk est un Traitre qui a mis sa famille dans tout les postes stratégie de notre pays

  37. Monsieur le journaliste le départ de Bocari Treta a été une bonne solution pour notre agriculture et pour que les paysans fassent de nouveau confiance à l’actuel locateur de Koulouba. L’affaire des engrais frelatés a été une balle perdue pour le bilan d’IBK.

  38. Ce n’est le départ de Bocari Treta qui m’a choqué mais celui de Mamadou Igor Diarra, le ministre de l’économie et des finances de l’Etat. Je suis plutôt content du départ de celui à la faute de qui le président de la république n’a plus de bonne image aux yeux des détracteurs suite à la présence des engrais hors norme dans notre pays.

  39. C’est à cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a été jugée mauvaise par les hommes politiques et les détracteur. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba.

  40. Tous les hommes politiques maliens, je veux dire les soi-disant hommes politiques maliens sont des assoiffés. Ils n’intègrent pas un parti politique parce qu’ils partagent l’idéologie de ce parti. Mais parce qu’ils voient en celui-ci un éventuel victorieux des élections du moment. C’est le cas du RPM. Sinon je ne vois pas pourquoi ce parti est contre le départ de Treta.

  41. Les membres du RPM peuvent se débrouillé sans IBK, d’ores et déjà ils se sont écarté du président IBK. Ces militants du parti de la majorité font comme s’ils n’ont jamais vus IBK depuis son accession à la tête de la magistrature suprême.

  42. Les militants du parti RPM ont délaissé IBK, alors que, c’est eux qui devraient être là son chevet. Depuis l’accession d’IBK au pouvoir, ces gens en qui ils comptaient sont devenus ses véritables ennemis. Maintenant que Bocary Tréta a été limogé, ils osent démontrer leurs mécontentements.

  43. Le RPM peut faire ce qu’il veut, ou encore dire tout ce qu’il veut mais le départ du Bocary Tréta est un jour à fêter chaque année. Cela doit rentrer dans la constitution du Mali, ce monsieur n’a fait qu’apporter des ennuis au sein du gouvernement et rein d’autres.

  44. S’il y’avait quelqu’un qui devrait se donner au travail plus que tous les Ministres c’était Bocary Tréta mais ce fut le contraire. Or, Le RPM sans IBK à l’appui, c’est complètement vide. C’est grâce au président IBK que le RPM est ce qu’il est aujourd’hui. Mais malheureusement pour eux, l’ingratitude a pu les dominé, donc mieux vaut qu’ils se débrouillent sans Ladji Bourama.

  45. Au lieu d’aider le président de la République à gérer le pays, les membres du parti de la mouvance présidentielle se sont mis contre lui. Quelle déception!!! La rentrée dans le gouvernement du Dr Bocary Tréta a été une erreur de la part du chef de l’Etat car ce dernier n’a fait que lui apporté des ennuis.

  46. Après les affaires d’engrais frelatés, de tracteurs, de Segou, etc.., ce Ministre croyait continuer a leurrer le Président de la Rep et le peuple Malien. La malédiction des paysans en l’occurrence du coton les poursuit, lui et son complice Bakary Togola. Où sont passées les ristournes des Agriculteurs?, pour quoi ont ils violé la réglementation du nombre de mandat de la chambre d’agriculture pour maintenir Bakary Togola?

  47. ➡ ➡ ➡ ➡ Je pense que le limogeage de Treta est tout à fait normal, la rentabilité de son travail était de plus en plus minime. Treta ne peut pas diriger le gouvernement malien, il ne dispose pas de la responsabilité pour la faire. Les membres du RPM pensent que le gouvernement sera un gâteau ou chacun pourra se servir. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  48. Toute la population malienne a salué se limogeage de Bocari Treta, car c’est un ministre nul et irresponsable. Plusieurs scandale ont marqué sont département ministériel. Son travail attendu n’apoint été satisfaisante.

  49. Le parti politique présidentielle est le parti politique qui cause le plus de tort au régime de leur leaders au pouvoir, le rpm doit tout d’abord sous tenir le régime au pouvoir avant d’aspirer pour quoi que ce soit. La course pour le fauteuil du premier ministre Modibo Keïta est une course qui prime la mauvaise foi du RPM, vis-à-vis d’IBK et de la population malienne.

  50. ZN QUE DIRE DU départ inutile du PDG de la CMD qui a pris la société avec 6 milliards seulement qui par la suite à laissé 27 milliards. Se débarrasser des fainéants oui, Mais pour quoi s’attaquer à des gens qui font des résultats, à des gens qui sont incorruptibles, dignes, laborieux, intègres qui ont du soucis pour se pays

  51. Je pense qu’une chose doit être claire pour les partisans de Treta Bocari, Treta Bocari ne sera jamais premier ministre de ce pays. il l’a déjà démontré étant dans le gouvernement qu’il n’est pas capable de le faire. Si Treta devenais premier ministre de ce gouvernement la population allait immédiatement perde toute sa confiance au régime d’IBK.

  52. 😈 Le remaniement futur est un remaniement d’union nationale, le RPM ne doit pas considérer comme un remaniement qui leur est tant attendue. Le pays n’est point un gâteau dont tout le monde doit prendre sa part. Aucune personne de choix du RPM ne remplacera le PM Modibo Keïta. 😈 😈

  53. A la primature cela restera toujours un rêve irréalisable, un ministre qui a été incapable de gérer son département ministériel n’est pas surement capable diriger un gouvernement, surtout vie la crise dont traverse le pays. Treta n’est pas capable de diriger un gouvernement.

  54. Les membres du RPM doivent savoir qu’il n’est point obligatoire que le gouvernement d’IBK soit remplit des membres du RPM, cela porte atteinte à la démocratie du pays. Les membres du RPM doivent faire preuve de bonne foi et patriotisme.

  55. Avec Treta Bocari ou sans lui le gouvernement d'IBK sera toujours fonctionnelle. Treta n'a pas pu faire preuve de responsabilité de confiance. De nombreux scandale ont été remarquer dans son secteur. L’irresponsabilité a marqué le secteur de Treta Bocari de son emprunte.

  56. Avec Treta Bocari ou sans lui le gouvernement d'IBK sera toujours fonctionnelle. Treta n'a pas pu faire preuve de responsabilité de confiance. De nombreux scandale ont été remarquer dans son secteur. L’irresponsabilité a marqué le secteur de Treta Bocari de son emprunte.

  57. Je pense que nous ne devrions pas créer de polémique autour u limogeage pure et simple de Bocari Treta, vue ses résultats en tant que ministre, il le méritait se limogeage. Le plus important doit rester l’intérêt générale du pays.

  58. Tous d’abord à savoir que c’est le premier Ministre qui nomme ses Ministres. Le Président de la République ne peut faire des suggestions au premier Ministre. Donc le PM est et reste le premier décisionnaire de son gouvernement. Ce remaniement arrive au bon moment, le peuple attend avec impatience.

  59. Au Mali, on dirait qu’on le don des polémiques ou des débats complètement “A CONTRE-SENS”! 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    On n’arrête pas de lire des articles ou des commentaires autour du “départ” de Tréta, alors que ce qui DEVAIT susciter au contraire une vague de commentaires et d’articles de presse, c’était justement sa “présence” et sa “récente reconduction” au sein du gouvernement,alors qu’il était NOMMEMENT et DIRECTEMENT impliqué dans de scandaleuses magouilles aussi importantes que les engrais frelâtés, puis, peu après, le faux appel d’offres pour les tracteurs Chinois surfacturés! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    C’était la PRESENCE d’un tel magouilleur au sein du gouvernement qui devait faire l’objet de tout ce boucan, et non pas son DEPART beaucoup trop tardif! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    On a assisté exactement au même phénomène paradoxal dans le cas de Tessougué! 🙄 🙄 🙄 Ce n’est pas son DEPART de la magistrature qui devait susciter tant de commentaires, mais sa PRESENCE au sein de la magistrature alors qu’il passait plus de temps à pérorer comme un perroquet dans les médias qu’à traiter (discrètement) des dossiers judiciaires! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Dans le cas de Tréta comme dans celui de Tessougué, je suis d’autant plus à l’aise pour rappeler ça aujourd’hui, que je L’AI TOUJOURS ECRIT POUR L’UN ET L’AUTRE SUR CE FORUM QUAND ILS ETAIENT EN POSTE! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    PS: Idem pour le gros Samaké, maintenu en poste par Ibk pendant 2 ans (!!!!! 🙄 👿 ) en dépit de sa totale NULLITE, dans un poste aussi sensible que la sécurité! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    • Salut nfp
      Au risque de me repeter!
      Ce n’est pas le manque de cadres valables qui est le problème dans notre pays, mais le manque de moralité.
      Figure toi que ce gars est docteur en econmie agricole. Qui mieux que lui pour elaborer un programme de developement pour notre agriculture. Au lieu d’utiliser son poste de ministre du developement rural pour que l’autosuffisance alimentaire soit, enfin une realité, au Mali, il est preoccupé à devenir premier ministre!
      A croire que nos dirigeants sont, tout simplement, incapables de consentir le sacrifice personnel pour le bohneur collectif!
      Au lieu de se “demander ce qu’ils peuvent faire pour le pays, ils sont obsédés par ce que le pays peut faire pour eux”!
      Desolé!

  60. Treta ne mérite pas ça de la part d’IBK. le fait d’aspirer ou chercher le poste PM est-il un crime ou anti démocratique. Les poste de président de la république, l’IBK l’a cherché oui ou non, celui de PM Modibo l’a cherché oui ou non. Alors fasse un peu de modération dans la gestion des affaires de ce pays. Une chose est sûre, Tréta sera un jour PREMIER MINISTRE de ce pays et jugera les ennemis de ce pays. Ce que ALpha a fait aux Adémistes, IBK ne essaye de faire la même chose à ces amis et collaborateurs du RPM.Il est aussi possible qu’il prépare TRETA pour remplacer Modibo.

  61. Oui nous sommes dans une république des intouchables c’est qui sont mouillés dans les scandales d’avion présidentiel est le contrats d’armement de fama sont tous reloge à koulouba pour échapper à la justice avec Ladji mafia on a tous vu treta est victime d’injustice de Ladji bandit alias délinquant financier

    • Toi, tu dois êtres simplement bête comme ta manière de penser. Vous avez fait croire à TRETA qu’il deviendra premier ministre pour rien. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Il ne peut pas avoir été victime d’une injustice, sauf si vous êtes assez idiot pour refuser de voir les choses. Sous IBK, tous ceux qui ont été dans la malversation financière ne sont plus aux affaires. Ce qui donne une possibilité à la justice de faire son travail. L’affaire des engrais frelaté est selon toi une affaire qui vient du ciel.

      Si vous n’avez rien à dire le lundi matin, vous pouvez aussi apprendre à la fermer. C’est TRETA qui se prenait pour un intouchable. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

      Vous êtes des partisans trompeurs :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • Toi tu est politiciens professionnels moi je t’ai dit que tout c’est qui sont mouillés dans l’affaire d’avion présidentiel est du contrat d’armement des fama sont reloge à koulouba pour Échapper à la justice avec ladji bourama alias délinquant financier c’est la justice à double vitesse ? Treta est victime d’injustice de Ladji mafia :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  62. TRETA ne pouvait pas avoir fait autant de bêtise et aspirer au post de PM. A moment donné, il faut revenir sur terre. TRETA a été à l’origine du plus gros scandale du régime IBK. Il a mal géré le dossier.

    Nous ne sommes pas dans un république des intouchables. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.