Limogeage de Bocari Treta : La reculade ?

70

Depuis le vendredi soir, le Mali a un nouveau gouvernement, le cinquiĂšme sous le rĂ©gime IBK et le troisiĂšme du premier Modibo KeĂŻta. Le grand absent ou du moins le grand perdant, est le dĂ©sormais ancien puissant ministre du DĂ©veloppement Rural, en occurrence Dr Bocari TrĂ©ta. Le limogeage du secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral  du Rassemblement Pour le Mali, du Gouvernement, intervient au moment oĂč selon certaine presse et d’autres indiscrĂ©tions, il nourrissait de grandes ambitions  pour occuper la Primature. Mais hĂ©las, grande a Ă©tĂ© la surprise.

En voulant tout gagner tout de suite, il a tout perdu. Le Patron IBK en a dĂ©cidĂ© autrement, en lui mettant « out » de l’équipe gouvernementale, afin d’éviter de distraire les gens. Mais TrĂ©ta avait Ă©tĂ© prĂ©venu.  Dans l’une de nos rĂ©centes parutions, nous l’avertissions : «Primature : TrĂ©ta doit s’armer de patience ». En son temps,  nous Ă©crivions que le ministre TrĂ©ta n’était pas prĂȘt pour  exercer la fonction de premier ministre  et le mieux au risque de  se faire virer, il devrait plutĂŽt se contenter de ce qu’il a, tout en s’occupant de son fauteuil de SĂ©gal du BPN RPM. Aujourd’hui, sans nous rĂ©jouir de son dĂ©part, nous disons que l’histoire nous a donnĂ© raison. C’est dire que nous ne sommes pas trompĂ©s dans notre analyse, en affirmant que le dĂ©part du Premier ministre Modibo KĂ©ita n’était sur aucun agenda du prĂ©sident de la rĂ©publique. Egalement nous disions que ni Bocari TrĂ©ta, ni Mamadou Igor Diarra n’allaient occuper ce poste pour des raisons prĂ©cises.

Selon des sources, cette sortie du gouvernement vise Ă  TrĂ©ta de mettre assez d’eau dans  son vin, de bien mĂ©diter sur ce limogeage » afin de s’armer pour mieux pour  ratisser large lors des Ă©lections communales et rĂ©gionales, pour aprĂšs espĂ©rer sur le fauteuil de  la primature.

Pour plusieurs observateurs le dĂ©part de TrĂ©ta est un dĂ©saveu de l’homme et un coup dur pour le RPM. Pour d’autres, il en est autrement. Pour l’heure, les gens s’interrogent « : Quel sera l’avenir politique  pour  Bocari TrĂ©ta ? Va-t-il ĂȘtre nommĂ© Ambassadeur dans une reprĂ©sentation diplomatique ? Va-t-il crĂ©er son propre parti ?  Nous ne saurons le confirmer ou l’infirmer. Dans tous les cas, aujourd’hui, le vin est tirĂ©, il faut le boire. Au RPM, le ton monte. Pour l’instant, TrĂ©ta devra attendre.

JEAN GOÏTA

PARTAGER

70 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le journaliste, vous n’ĂȘtes ni juriste, ni administrateur civil pour critiquer le gouvernement en rendant la justice au coupable.Alors on limoge toujours ceux qui ne fassent pas leur boulots
    Vive IBK, vive le gouvernement

  2. Pour ma part, le limogeage de TrĂ©ta ne doit pas ĂȘtre considĂ©rer comme une insulte ou que sais-je encore. Les postes ministĂ©riels sont des postes nominatifs. Si TrĂ©ta est parti, il n’y a pas de mal en cela. Pour vue que son successeur fasse bien le travail qu’on lui demande. Je pense que c’est le Mali qui gagne toujours. Donc, qu’on arrĂȘte d’alimenter les polĂ©miques parce que tel ou tel est parti au profit de l’autre.

  3. A mon avis, le RPM doit attendre au nom de la Paix et de la rĂ©conciliation nationale pour le poste de la primature qui lui revient de droit. Je l’invite Ă  toujours conserver cette patience et ne voit le limogeage de TrĂ©ta comme un rĂšglement de compte.

  4. Franchement, nous finirons jamais d’ĂȘtre servis par ces journaleux. Il y a quelques jours que ceux-ci publiaient par ci et par lĂ  le remaniement. Aujourd’hui, le nouveau gouvernement a Ă©tĂ© formĂ©. Voici qu’on cris pourquoi d’autres sont partis au dĂ©triment d’autres ? Que voulez-vous mon cher journaliste ? Est-ce des personnes indispensables pour la cause du pays ? Je dis Non. Des personnes compĂ©tentes comme ces deux, notre pays en possĂšde autant. Il s’agit de leur donner leur chance. Et c’est ce que le prĂ©sident a fait.

  5. Pour ma part, le limogeage du ministre TrĂ©ta n’est pas le fait du hasard mĂȘme si celui-ci a Ă©tĂ© irrĂ©prochable dans son poste. Je le fĂ©licite pour le travail accompli. Je souhaite bonne chance Ă  son successeur pour terminer les Ă©ventuels travaux laissĂ©s par son prĂ©dĂ©cesseur.

  6. Je pense qu’on a pas Ă  crier au scandale parce que tel ou tel ministre est parti au dĂ©triment de l’autre. Pourquoi c’est pas tel ? Si TrĂ©ta est parti c’est qu’il y a de bonnes raisons. Evitez mes chers journalistes d’alimenter les polĂ©miques pour des histoires d’hommes alors que de nombreux dĂ©fis nous attendent.

  7. TRETA a été limogé car il est responsables de cette bassesse. Cela sera un exemple pour les ministres de notre pays ».

  8. TRETA devrait dĂ©missionner car c’est un vĂ©ritable criminel, un mauvais homme.
    Toutes ces rumeurs sont l’Ɠuvre des politiciens et certain journaliste qui disent du mal au prĂ©sident de la rĂ©publique.

  9. On devait chercher ensemble de résoudre le problÚme que le Mali confronte actuellement, au lieu de rendre la situation beaucoup plus compliqué. Quel journaliste !!
    C’est dommage qu’un membre du parti lui souhait la mort du prĂ©sident de la rĂ©publique.
    TRETA est un mauvais choix fait par IBK, il doit rĂ©pondre toutes ces actes qu’il a commis.

  10. Monsieur le journaliste, vous n’ĂȘtes ni juriste, ni administrateur civil pour critiquer le gouvernement en rendant la justice au coupable.Alors on limoge toujours ceux qui ne fassent pas leur boulots
    Vive IBK, vive le gouvernement

  11. IBK est arrivĂ© au trĂŽne cela fait 1an 10mois 20jours, donnez-lui un peu de temps, le Mali Ă©tait KO depuis 20ans, alors, il reste suffisamment de temps pour qu’il rĂ©alise ce qu’il a dit.
    Tout compte fait, les coupables seront punis conformément à la loi en vigueur.
    Vive le gouvernement, Vive IBK

  12. IBK est un homme raisonnable , donc impossible de travailler avec les incapables.
    Alors c’est normal que TrĂ©ta soit limogĂ©

  13. TRETA est le seul responsable dans l’affaire d’engrais frelatĂ©, il est obligĂ© de rĂ©parer toutes actes devant la justice.
    On sait rĂ©ellement qu’IBK est entourĂ© par des Ă©minents ministres capables de satisfaire tous les besoins quotidiens du peuple Malien.

  14. Moi je ne sais pas pourquoi nous Maliens aimons la polĂ©mique inutile. Le RPM est un parti responsable et le fait que TrĂ©ta soit parti ne veut forcement pas dire qu’il y a des problĂšmes entre lui et le prĂ©sident de la rĂ©publique ou le premier ministre. On peut ĂȘtre secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral d’un parti et ne pas forcement faire parti du gouvernement. Le plus important c’est de pouvoir participer Ă  la vie du parti et du pays. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  15. Le prĂ©sident IBK n’a pas limogĂ© TrĂ©ta et Igor pour faire plaisir Ă  qui que ce soit. Comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bĂątons dans les roues fut-ils secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compĂ©tences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins Ă  trĂ©ta, de la mĂȘme maniĂšre IBK n’est pas le prĂ©sident de rpm mais de tous les Maliens.

  16. Le dĂ©part des deux hommes forts du RPM du gouvernement peut s’expliquer par le fait ceux-ci n’entretenaient pas de bons rapports avec les autres membres du gouvernement. Pourtant u gouvernement suppose l’union, la solidaritĂ© et la synergie dans les actions. Ainsi si cette atmosphĂšre ne peut pas exister au sein de notre exĂ©cutif; les responsables doivent partir.

  17. Si le prĂ©sident IBK a pris cette dĂ©cision c’est surement parce que TrĂ©ta a un problĂšme.
    Loin de vouloir satisfaire tel ou tel je crois que nous devons mettre en avant les intĂ©rĂȘts de notre pays d’abord avant celui des personnes. C’est ce que le prĂ©sident IBK a compris et je salue cette dĂ©cision. On ne peut pas gĂ©rer un pays avec les humeurs des uns et des autres.

  18. Plus que jamais le RPM doit rester soudĂ© derriĂšre le prĂ©sident IBK afin qu’il puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixĂ© pour notre pays. Les membres du RPM doivent “rester vigilants, soudĂ©s et mobilisĂ©s autour du projet de sociĂ©tĂ© et du programme du Parti” afin que le Mali puisse sortir de la crise et aller vers le dĂ©veloppement.

  19. Comme le Dr Boulkassoum l’a mentionnĂ© dans le communiquĂ©; les partisans du RPM doivent ĂȘtre prudent, solidaire et ne mettre en avant que les intĂ©rĂȘts et la vision du parti.
    Des personnes vont essayer d’utiliser ce dĂ©part de TrĂ©ta et d’Igor pour vouloir semer le dĂ©sordre au sein du parti mais ils doivent savoir raison garder.
    Vive le RPM, VIVE LE PRÉSIDENT IBK.

  20. Le vice-prĂ©sident et porte parole du rpm, le Docteur HaĂŻdara a bien fait de demander l’union autour du RPM car le dĂ©part d’Igor et de TrĂ©ta ne veut pas forcement dire qu’ils sont incompĂ©tents ou qu’il y a des palabres au sein du rpm. On voit dans plusieurs pays oĂč les premiers responsables du parti au pouvoir n’occupent pas de postes au sein des institutions afin que ceux-ci puissent gĂ©rer efficacement les affaires du parti. Il ne faut donc pas tomber dans les interprĂ©tations sans fondement.

  21. Depuis un certain temps; le prĂ©sident IBK a marquĂ© sa dĂ©ception face au comportement de certains de ses proches qui Ă©taient contre le fait que des personnes d’autres partis puissent faire leur entrĂ©e au sein du RPM ce qui n’est pas du tout normal. Notre pays a besoin des compĂ©tences de n’importe qui dans ce pays fut-il membre du RPM ou pas. Et je crois que c’est ce qui explique le dĂ©part de TrĂ©ta du gouvernement.

  22. Le communiquĂ© du rpm montre que c’est vraiment un grand parti et loin de se lancer dans des dĂ©bats stĂ©riles, les responsables appellent Ă  l’union autour du parti car c’est ensemble qu’on peut dĂ©velopper le pays et le parti. Tout le monde doit se mettre en tĂȘte qu’on soit un membre du gouvernement ou pas; on doit participer Ă  travers nos actions Ă  la la construction du pays. Donc que trĂ©ta et igor ne soient plus au gouvernement ne veut pas dire qu’ils ne vont plus travailler pour le pays. Vive un rpm uni et solidaire pour l’émergence du pays.

  23. Le président de la république sait pourquoi il a demis Igor et Tréta de leurs postes respectifs malgré les avancées connus dans leurs domaines mais avant de nous lancer dans des polémiques sans aucune réelle information; attendons de voir les ambitions que le président de la république prévoit pour eux dans la conduite des affaires du pays et du parti.

  24. Si le directeur de la CMDT a Ă©tĂ© demis de son poste dans le scandale des engrais frelatĂ©s, dis moi pourquoi pas son ministre car Ă  ma connaissance, il n’était pas content Ă  l’annonce de cette nouvelle de limogeage de son direction

  25. Le problÚme pour vous les journalistes maliens, est que vous manquez de formation de journalisme à proprement dit. Vous avez tant clamé ce remaniement, il est fait pourquoi nous fatiguer avec de tels articles à la con.
    Ils ont failli en quelque sorte Ă  leur mission sinon ils resteraient Ă  leur poste

  26. Le RPM doit comprendre que le prĂ©sident sait ce qu’il veut. Ce parti doit savoir qu’il n’a pas portĂ© le prĂ©sident IBK pour venir se remplir les poches mais pour travailler.
    Si TrĂ©ta est parti c’est qu’il ya une belle raison et il peut ĂȘtre appelĂ© pour d’autre mission. Ce n’est pas seulement ministre qu’on peut servir son pays

  27. Le prĂ©sident IBK doit son Ă©lection Ă  l’ensemble du peuple malien. C’est vrai qu’il est issu du RPM mais cela ne doit l’obliger Ă  forcĂ©ment prendre des gens qui ne pensent qu’à leur intĂ©rĂȘt personnel

  28. Le prĂ©sident a bien prĂ©venu que tout ceux qui seront citĂ© dans un quelconque scandale partira du gouvernement. Alors que TrĂ©ta nous prouve le contraire qu’il ne sait rien des scandales dont il est accusĂ© Monsieur le journaliste

  29. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir son pays, on na pas besoin d’ĂȘtre ministre. S’ils Ă©taient autant reconnu de tous pour leur travail, ils auraient servi tous les prĂ©sidents qui sont succedĂ©s Ă  la tĂȘte du Mali

  30. Le RPM est rempli d’opportunistes et des incompĂ©tents. IBK veut le dĂ©veloppement du pays et donc il ne saurait travaillĂ© avec de telles personnes de peur de mettre notre pays en retard.

  31. TrĂ©ta est Ă  la tĂȘte de la commission de l’agriculture Ă  l’assemblĂ©e nationale donc il peut continuer son travail. Mr Jean, il faut savoir que s’il s’avĂšre qu’ils sont meilleurs ils reviendront pour continuer leur mission

  32. TrĂ©ta et Igor ont fait leur travail et il est temps de partir. Ce sont des postes nominatifs pas un royaume mon cher journaleux sans formation. Ils ont remplacĂ© d’autres donc si Ă  leur tour s’ils sont remplacĂ©s cela fait quoi. Ils ne sont pas les seuls Ă  servir ce pays

  33. IBK a une belle raison de les Ă©carter donc arrĂȘter de nous faire croire autre chose. Nous savons tous ce qu’on vous a donnĂ©. Je porte Ă  ta connaissance que c’est l’argent volĂ© JEAN
    Vous ĂȘtes tous des journalistes pourris

  34. TrĂ©ta croyait que quoi ? Qu’il allait continuer comme si de rien n’Ă©tait, ou encore qu’il pouvait, disons qu’il allait mĂȘme ĂȘtre premier Ministre ? C’est qu’il rĂȘvait en plein midi !!!

  35. Je suis tellement contente du départ de Bocari Treta, l'ex-ministre du développement rural et non moins secrétaire général du RPM, le parti présidentiel. Le monsieur en question se croyait à la hauteur du chef de l'Etat. Il voulait aussi qu'IBK se débarasse de son confident, Modibo Keïta, le PM.

  36. Ibrahim Boubacar KeĂŻta depuis son arrivĂ©e au pouvoir s’est montrĂ© disponible et prĂȘt Ă  placer toute personne qui a la capacitĂ© et le talent de mieux faire. Il n’a pas affichĂ© l’image de celui qui prime l’intĂ©rĂȘt du parti sur l’intĂ©rĂȘt de toute la nation en plaçant les militants de son parti. VoilĂ  pourquoi il a Ă©tĂ© exposĂ© Ă  toute sorte de critique de part et d’autre. TantĂŽt ma famille d’abord, tantĂŽt mon parti d’abord. Il a bien fait pour Treta frelatĂ©.

    • Ibk est un Traitre qui a mis sa famille dans tout les postes stratĂ©gie de notre pays

  37. Monsieur le journaliste le dĂ©part de Bocari Treta a Ă©tĂ© une bonne solution pour notre agriculture et pour que les paysans fassent de nouveau confiance Ă  l’actuel locateur de Koulouba. L’affaire des engrais frelatĂ©s a Ă©tĂ© une balle perdue pour le bilan d’IBK.

  38. Ce n’est le dĂ©part de Bocari Treta qui m’a choquĂ© mais celui de Mamadou Igor Diarra, le ministre de l’économie et des finances de l’Etat. Je suis plutĂŽt content du dĂ©part de celui Ă  la faute de qui le prĂ©sident de la rĂ©publique n’a plus de bonne image aux yeux des dĂ©tracteurs suite Ă  la prĂ©sence des engrais hors norme dans notre pays.

  39. C’est Ă  cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a Ă©tĂ© jugĂ©e mauvaise par les hommes politiques et les dĂ©tracteur. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba.

  40. Tous les hommes politiques maliens, je veux dire les soi-disant hommes politiques maliens sont des assoiffĂ©s. Ils n’intĂšgrent pas un parti politique parce qu’ils partagent l’idĂ©ologie de ce parti. Mais parce qu’ils voient en celui-ci un Ă©ventuel victorieux des Ă©lections du moment. C’est le cas du RPM. Sinon je ne vois pas pourquoi ce parti est contre le dĂ©part de Treta.

  41. Les membres du RPM peuvent se dĂ©brouillĂ© sans IBK, d’ores et dĂ©jĂ  ils se sont Ă©cartĂ© du prĂ©sident IBK. Ces militants du parti de la majoritĂ© font comme s’ils n’ont jamais vus IBK depuis son accession Ă  la tĂȘte de la magistrature suprĂȘme.

  42. Les militants du parti RPM ont dĂ©laissĂ© IBK, alors que, c’est eux qui devraient ĂȘtre lĂ  son chevet. Depuis l’accession d’IBK au pouvoir, ces gens en qui ils comptaient sont devenus ses vĂ©ritables ennemis. Maintenant que Bocary TrĂ©ta a Ă©tĂ© limogĂ©, ils osent dĂ©montrer leurs mĂ©contentements.

  43. Le RPM peut faire ce qu’il veut, ou encore dire tout ce qu’il veut mais le dĂ©part du Bocary TrĂ©ta est un jour Ă  fĂȘter chaque annĂ©e. Cela doit rentrer dans la constitution du Mali, ce monsieur n’a fait qu’apporter des ennuis au sein du gouvernement et rein d’autres.

  44. S’il y’avait quelqu’un qui devrait se donner au travail plus que tous les Ministres c’était Bocary TrĂ©ta mais ce fut le contraire. Or, Le RPM sans IBK Ă  l’appui, c’est complĂštement vide. C’est grĂące au prĂ©sident IBK que le RPM est ce qu’il est aujourd’hui. Mais malheureusement pour eux, l’ingratitude a pu les dominĂ©, donc mieux vaut qu’ils se dĂ©brouillent sans Ladji Bourama.

  45. Au lieu d’aider le prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  gĂ©rer le pays, les membres du parti de la mouvance prĂ©sidentielle se sont mis contre lui. Quelle dĂ©ception!!! La rentrĂ©e dans le gouvernement du Dr Bocary TrĂ©ta a Ă©tĂ© une erreur de la part du chef de l’Etat car ce dernier n’a fait que lui apportĂ© des ennuis.

  46. AprĂšs les affaires d’engrais frelatĂ©s, de tracteurs, de Segou, etc.., ce Ministre croyait continuer a leurrer le PrĂ©sident de la Rep et le peuple Malien. La malĂ©diction des paysans en l’occurrence du coton les poursuit, lui et son complice Bakary Togola. OĂč sont passĂ©es les ristournes des Agriculteurs?, pour quoi ont ils violĂ© la rĂ©glementation du nombre de mandat de la chambre d’agriculture pour maintenir Bakary Togola?

  47. ➡ ➡ ➡ ➡ Je pense que le limogeage de Treta est tout Ă  fait normal, la rentabilitĂ© de son travail Ă©tait de plus en plus minime. Treta ne peut pas diriger le gouvernement malien, il ne dispose pas de la responsabilitĂ© pour la faire. Les membres du RPM pensent que le gouvernement sera un gĂąteau ou chacun pourra se servir. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  48. Toute la population malienne a saluĂ© se limogeage de Bocari Treta, car c’est un ministre nul et irresponsable. Plusieurs scandale ont marquĂ© sont dĂ©partement ministĂ©riel. Son travail attendu n’apoint Ă©tĂ© satisfaisante.

  49. Le parti politique prĂ©sidentielle est le parti politique qui cause le plus de tort au rĂ©gime de leur leaders au pouvoir, le rpm doit tout d’abord sous tenir le rĂ©gime au pouvoir avant d’aspirer pour quoi que ce soit. La course pour le fauteuil du premier ministre Modibo KeĂŻta est une course qui prime la mauvaise foi du RPM, vis-Ă -vis d’IBK et de la population malienne.

  50. ZN QUE DIRE DU dĂ©part inutile du PDG de la CMD qui a pris la sociĂ©tĂ© avec 6 milliards seulement qui par la suite Ă  laissĂ© 27 milliards. Se dĂ©barrasser des fainĂ©ants oui, Mais pour quoi s’attaquer Ă  des gens qui font des rĂ©sultats, Ă  des gens qui sont incorruptibles, dignes, laborieux, intĂšgres qui ont du soucis pour se pays

  51. Je pense qu’une chose doit ĂȘtre claire pour les partisans de Treta Bocari, Treta Bocari ne sera jamais premier ministre de ce pays. il l’a dĂ©jĂ  dĂ©montrĂ© Ă©tant dans le gouvernement qu’il n’est pas capable de le faire. Si Treta devenais premier ministre de ce gouvernement la population allait immĂ©diatement perde toute sa confiance au rĂ©gime d’IBK.

  52. 😈 Le remaniement futur est un remaniement d’union nationale, le RPM ne doit pas considĂ©rer comme un remaniement qui leur est tant attendue. Le pays n’est point un gĂąteau dont tout le monde doit prendre sa part. Aucune personne de choix du RPM ne remplacera le PM Modibo KeĂŻta. 😈 😈

  53. A la primature cela restera toujours un rĂȘve irrĂ©alisable, un ministre qui a Ă©tĂ© incapable de gĂ©rer son dĂ©partement ministĂ©riel n’est pas surement capable diriger un gouvernement, surtout vie la crise dont traverse le pays. Treta n’est pas capable de diriger un gouvernement.

  54. Les membres du RPM doivent savoir qu’il n’est point obligatoire que le gouvernement d’IBK soit remplit des membres du RPM, cela porte atteinte Ă  la dĂ©mocratie du pays. Les membres du RPM doivent faire preuve de bonne foi et patriotisme.

  55. Avec Treta Bocari ou sans lui le gouvernement d'IBK sera toujours fonctionnelle. Treta n'a pas pu faire preuve de responsabilitĂ© de confiance. De nombreux scandale ont Ă©tĂ© remarquer dans son secteur. L’irresponsabilitĂ© a marquĂ© le secteur de Treta Bocari de son emprunte.

  56. Avec Treta Bocari ou sans lui le gouvernement d'IBK sera toujours fonctionnelle. Treta n'a pas pu faire preuve de responsabilitĂ© de confiance. De nombreux scandale ont Ă©tĂ© remarquer dans son secteur. L’irresponsabilitĂ© a marquĂ© le secteur de Treta Bocari de son emprunte.

  57. Je pense que nous ne devrions pas crĂ©er de polĂ©mique autour u limogeage pure et simple de Bocari Treta, vue ses rĂ©sultats en tant que ministre, il le mĂ©ritait se limogeage. Le plus important doit rester l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©rale du pays.

  58. Tous d’abord Ă  savoir que c’est le premier Ministre qui nomme ses Ministres. Le PrĂ©sident de la RĂ©publique ne peut faire des suggestions au premier Ministre. Donc le PM est et reste le premier dĂ©cisionnaire de son gouvernement. Ce remaniement arrive au bon moment, le peuple attend avec impatience.

  59. Au Mali, on dirait qu’on le don des polĂ©miques ou des dĂ©bats complĂštement “A CONTRE-SENS”! 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    On n’arrĂȘte pas de lire des articles ou des commentaires autour du “dĂ©part” de TrĂ©ta, alors que ce qui DEVAIT susciter au contraire une vague de commentaires et d’articles de presse, c’Ă©tait justement sa “prĂ©sence” et sa “rĂ©cente reconduction” au sein du gouvernement,alors qu’il Ă©tait NOMMEMENT et DIRECTEMENT impliquĂ© dans de scandaleuses magouilles aussi importantes que les engrais frelĂątĂ©s, puis, peu aprĂšs, le faux appel d’offres pour les tracteurs Chinois surfacturĂ©s! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    C’Ă©tait la PRESENCE d’un tel magouilleur au sein du gouvernement qui devait faire l’objet de tout ce boucan, et non pas son DEPART beaucoup trop tardif! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    On a assistĂ© exactement au mĂȘme phĂ©nomĂšne paradoxal dans le cas de TessouguĂ©! 🙄 🙄 🙄 Ce n’est pas son DEPART de la magistrature qui devait susciter tant de commentaires, mais sa PRESENCE au sein de la magistrature alors qu’il passait plus de temps Ă  pĂ©rorer comme un perroquet dans les mĂ©dias qu’Ă  traiter (discrĂštement) des dossiers judiciaires! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Dans le cas de TrĂ©ta comme dans celui de TessouguĂ©, je suis d’autant plus Ă  l’aise pour rappeler ça aujourd’hui, que je L’AI TOUJOURS ECRIT POUR L’UN ET L’AUTRE SUR CE FORUM QUAND ILS ETAIENT EN POSTE! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    PS: Idem pour le gros SamakĂ©, maintenu en poste par Ibk pendant 2 ans (!!!!! 🙄 👿 ) en dĂ©pit de sa totale NULLITE, dans un poste aussi sensible que la sĂ©curitĂ©! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    • Salut nfp
      Au risque de me repeter!
      Ce n’est pas le manque de cadres valables qui est le problĂšme dans notre pays, mais le manque de moralitĂ©.
      Figure toi que ce gars est docteur en econmie agricole. Qui mieux que lui pour elaborer un programme de developement pour notre agriculture. Au lieu d’utiliser son poste de ministre du developement rural pour que l’autosuffisance alimentaire soit, enfin une realitĂ©, au Mali, il est preoccupĂ© Ă  devenir premier ministre!
      A croire que nos dirigeants sont, tout simplement, incapables de consentir le sacrifice personnel pour le bohneur collectif!
      Au lieu de se “demander ce qu’ils peuvent faire pour le pays, ils sont obsĂ©dĂ©s par ce que le pays peut faire pour eux”!
      Desolé!

  60. Treta ne mĂ©rite pas ça de la part d’IBK. le fait d’aspirer ou chercher le poste PM est-il un crime ou anti dĂ©mocratique. Les poste de prĂ©sident de la rĂ©publique, l’IBK l’a cherchĂ© oui ou non, celui de PM Modibo l’a cherchĂ© oui ou non. Alors fasse un peu de modĂ©ration dans la gestion des affaires de ce pays. Une chose est sĂ»re, TrĂ©ta sera un jour PREMIER MINISTRE de ce pays et jugera les ennemis de ce pays. Ce que ALpha a fait aux AdĂ©mistes, IBK ne essaye de faire la mĂȘme chose Ă  ces amis et collaborateurs du RPM.Il est aussi possible qu’il prĂ©pare TRETA pour remplacer Modibo.

  61. Oui nous sommes dans une rĂ©publique des intouchables c’est qui sont mouillĂ©s dans les scandales d’avion prĂ©sidentiel est le contrats d’armement de fama sont tous reloge Ă  koulouba pour Ă©chapper Ă  la justice avec Ladji mafia on a tous vu treta est victime d’injustice de Ladji bandit alias dĂ©linquant financier

    • Toi, tu dois ĂȘtres simplement bĂȘte comme ta maniĂšre de penser. Vous avez fait croire Ă  TRETA qu’il deviendra premier ministre pour rien. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Il ne peut pas avoir Ă©tĂ© victime d’une injustice, sauf si vous ĂȘtes assez idiot pour refuser de voir les choses. Sous IBK, tous ceux qui ont Ă©tĂ© dans la malversation financiĂšre ne sont plus aux affaires. Ce qui donne une possibilitĂ© Ă  la justice de faire son travail. L’affaire des engrais frelatĂ© est selon toi une affaire qui vient du ciel.

      Si vous n’avez rien Ă  dire le lundi matin, vous pouvez aussi apprendre Ă  la fermer. C’est TRETA qui se prenait pour un intouchable. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

      Vous ĂȘtes des partisans trompeurs :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • Toi tu est politiciens professionnels moi je t’ai dit que tout c’est qui sont mouillĂ©s dans l’affaire d’avion prĂ©sidentiel est du contrat d’armement des fama sont reloge Ă  koulouba pour Échapper Ă  la justice avec ladji bourama alias dĂ©linquant financier c’est la justice Ă  double vitesse ? Treta est victime d’injustice de Ladji mafia :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  62. TRETA ne pouvait pas avoir fait autant de bĂȘtise et aspirer au post de PM. A moment donnĂ©, il faut revenir sur terre. TRETA a Ă©tĂ© Ă  l’origine du plus gros scandale du rĂ©gime IBK. Il a mal gĂ©rĂ© le dossier.

    Nous ne sommes pas dans un république des intouchables. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.