Moussa Mara: Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé n’ont d’autres projet que de remplacer IBK

10
Pourquoi ne vous-êtes vous pas entendu avec Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé ?

Car ils ne représentent pas le changement auquel nous aspirons. J’estime que leur stratégie, qui consiste uniquement à avoir le président en ligne de mire, est électoralement risquée. Cela les fait passer pour des agités qui prônent les manifestations de rue.

Les Maliens aiment le consensus, le calme et la tranquillité. Ils refusent les extrêmes. Si l’opposition adopte cette stratégie extrémiste, le pouvoir aura un boulevard devant lui pour jouer la carte de la force tranquille et de l’unité nationale.

Bref, Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé ne sont pas en train de prendre la bonne direction. Leurs discours pourrait se résumer par « ôte toi de là que je m’y mette », mais ce qu’ils vont y faire, ils ne le disent à personne. Ils n’ont pas d’autre projet que de remplacer IBK. Le notre est de changer le système qui a enlisé le Mali depuis une trentaine d’années et dont ils sont tous membres, IBK comme eux.

VOULOIR RÉGLER CES PROBLÈMES AVEC DES HÉLICOPTÈRES ET DES VÉHICULES BLINDÉS EST UNE ERREUR

Si vous entrez à Koulouba le 4 septembre, quelles seront vos premières mesures ?

Les premières mesures à prendre portent sur le Nord et le Centre. De manière symbolique, je déménagerai dans ces régions en tant que président de la République. Je n’irai pas faire une visite de quelques heures avec des motards et des trompettes, mais j’irai traiter le dossier sur le terrain avec suffisamment de temps pour que tous les acteurs de ces zones comprennent que l’État malien est venu à eux.

Il faut lancer des initiatives pour accélérer le processus de paix au Nord et pour apaiser le Centre, en s’appuyant sur les représentants des communautés locales, les leaders traditionnels, les leaders religieux…

Dans le Centre, la situation est très variable d’une zone à l’autre. Les problèmes du Macina ne sont pas les mêmes que ceux du pays dogon. Vouloir régler ces problèmes avec des hélicoptères et des véhicules blindés est une erreur. Il s’agit d’une crise sociale profonde, il faut donc la régler de manière sociale.

L’autre priorité est de poser des actes symboliques pour lutter contre la corruption des élites. Par exemple, que les cent premiers responsables du pays déclarent leur patrimoine, qu’on le contrôle, et qu’on publie les résultats. Avec ce genre de mesures, les gens sentiront que le pays a changé d’ère.

Il y a cinq ans, vous aviez appelé à voter IBK au second tour. Que ferez-vous si le président sortant se retrouve au second tour contre un autre candidat que vous ?

Je pense que le président doit être remplacé. Si nous ne sommes pas au second tour et qu’IBK se retrouve face à un opposant, je pense qu’il faudra soutenir cet opposant.

Que reprochez-vous à IBK ?

Sa non-gouvernance. Il donne l’impression d’être étranger dans la gestion de l’État. Juste un exemple : la priorité absolue du Mali est la sécurité. Le président en est le premier responsable. Il a un outil privilégié pour cela : le conseil de défense.

Ce conseil se réunit deux ou trois fois par an depuis que le président est au pouvoir, généralement quand il y a une crise ou une attaque importante. Il se réunit, prend quelques mesures et c’est terminé. Il n’y a pas de gouvernance homogène de la sécurité.

En Côte d’Ivoire, le conseil de défense se réunit deux fois par mois. Et pourtant les enjeux sécuritaires n’y sont pas les mêmes qu’au Mali. Nous devrions avoir un tel conseil au moins une fois par semaine, comme les conseils des ministres.

Le président fonctionne comme s’il n’était pas intéressé par son pays. Sur tous les grands dossiers – le Nord, la lutte contre la corruption… -, nous ne sentons aucune prise en main. Je lui reproche donc sa gestion, qui ne changera pas. La situation se dégrade. L’avenir même de notre pays est en cause. Si le président est opposé à quelqu’un d’autre, il faudra choisir cette personne. C’est une question d’urgence nationale.

Vous avez pourtant été son ministre de l’Urbanisme puis son Premier ministre… Que répondez-vous à ceux qui vous accusent aujourd’hui de trahison ?

Je n’entre pas dans ce débat. Je raisonne très froidement. Si le président m’a pris comme ministre, ce n’est pas par charité, mais pour l’aider à réussir. J’ai fait ce que j’ai pu comme ministre puis comme Premier ministre. C’est comme un emploi : vous êtes recruté pour faire un job, vous finissez ce job et vous partez. Un employeur ne va pas reprocher à un salarié de travailler pour quelqu’un d’autre après avoir travaillé pour lui.

Enfin, je m’étais engagé à soutenir le président pour un mandat, pas deux. Ce mandat s’achève dans quelques semaines. Pour le prochain, je suis libre de choisir qui je veux. Si je pense que l’intérêt du pays est ailleurs, j’irai ailleurs.

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Il faut voir le verre a moitie plein et non vide. On peut ne pas etre d’accord avec les propos de MARA mais force est de reconnaitre que ce qu’il dit a propos de Soumaila et Tieble est une evidence. Ces deux charognards de la vie politique malienne veulent que remplacer le President sortant. Qu’ils proposent eurs projets pour les 5 prochaines annees. Le changement n’est pas remplacer les tetes mais remplacer un systeme par un autre. Soumi, Tieble, IBK, Modibo sont des gens qui sont aux affaires depuis le debut des annees 90. Ne croyez vous pas qu’il est temps pour eux de ceder la place a une elite innovative et jeune dans la politique malienne?

  2. @ le roi bidon de segou: Digne fils de wuruwaye, le roi de la HONTE de segou tu as fui la nationalite de ton pere et de ta mere, tu dois t’occuper de tes affaires et laisses aux Malines s’occuper des leurs. Moussa Joseph doit avoir honte de lui–meme en faisant des declarations vides de ce genre, s’il pense qu’ IBK a bien fait alors qu’il rejoigne la majorite et nous laisse respirer.

  3. Pourquoi voulez-vous détruire ce que dieu a construit ? Soumaiala CISSE
    Pourquoi voulez-vous salir celui qui est propre ? Soumaiala CISSE
    La flamme de dieu personne ne peut l’éteindre. Ah oui personne. Il ne va pas mourir, il va vivre. Il est le choix de dieu (Soumaila CISSE) depuis 2002. Peuple du Mali dieu nous a honoré et fourni un travailleur, un génie, donc ne nous refusons pas. Relevons le défi avec lui, le Mali et le peuple malien s’en sortiront.

  4. 🙂 Et toi ton seiul projet est de critiquer Soumaila CIsse et Tieble Drame .
    Mr 1,5% tu as ete un PM Koko le Bilan d’IBK est le ytiens son ecjhec cest ton echec Kan on dit Boua ka blqa il sagit de Boua et de toutes ses pintades.

  5. Si seulement les électeurs maliens pouvaient comprendre que, pour que notre puisse pays sortir de cette mauvaise passe, la personne la mieux indiquée est moussa mara… 95% des candidats à l’élection présidentielle à venir sont loin d’être des patriotes, ils ne visent le pouvoir que pour leur propre business. En votant pour Moussa Mara nous faisons preuve de patriotisme et de clairvoyance. Il est sérieux, il a le sens de la responsabilité, il est grand travailleur, il n’est pas gaspilleur de denier public, il sévira contre la corruption, la dilapidation et le détournement du denier public, il saura gérer mieux que quiconque la situation sécuritaire…bref, Dieu nous a donné la chance d’avoir un homme comme Moussa Mara sur la scène politique, saisissons la.

  6. Pas encore Mara? un politicard de la pire espèce. Double langage tout le temps. Ne veut jamais se mouiller Est égoïste de la pire espèce. Voyant ses chances de devenir président lui échapper à jamais, il propose CMD (Gendre de son homonyme, et ancien PM comme lui. pas les autres qui ne méritent pas qu’il leur laisse la place. lui qui a été PM les autres pas. Ah Mara, on te connais assez depuis ….). IL regrette de ne plus être le seul “jeune” politicien du moment. Il y a Sinko, IGOR..enfin.. Même pas honte de faire une campagne alimentaire dans sa vidéo minable endormante., pathétique. Aucune idée intéressante

  7. Jeune frere Mara, le bilan d’IBK est aussi le tien. Il y a des elements positifs dans ledit bilan, n’ayez pas peur de les defendre!!!!! Ces gens ne te feront pas de cadeau!!!! Le camp IBK est le meilleur camp pour toi. Il faut soutenir la candidature du president pour un deuxieme mandat!!! FANGA KO FA BE’ SOUMAILA LA!!! WARI KO FA BE’ RASBATH LA!!! Franchement je ne sais pas quel est le probleme du grand frere de Nioro Tieble. Son probleme avec IBK doit etre personnel.
    HORON YA KA GUELEN!!!!! LES ANCIENS MINISTRES ET/OU ANCIEN PM D’IBK NE DOIVENT PAS ETRE CANDIDATS CONTRE LUI!
    TATAM LY EST UN HOMME DIGNE!!!
    JEUNE FRERE GENERAL MOUSSA SINKO COULIBALY, YOU ARE ON THE WRONG SIDE OF HISTORY!!!
    PM CHEIKH MODIBO DIARRA, MINISTRE IGOR DIARRA ET GENERAL SINKO, VOUS NE POUVEZ PAS ETRE DANS LE MEME CAMP QUE DES ETHNOCENTRISTES T DES RACISTES COMME YUGU, KINGUIRANKE’ ET BIEN D’AUTRES QUI ATTAQUENT NOTRE ETHNIE! LEUR HAINE CONTRE IBK EST ANCREE DANS LEUR HAINE CONTRE SON ETHNIE!!! DRANI DEMBELENI EST CON!
    RASBATH, NOUS SAVONS QUE CERTAINS NORDISTES SONT DES HABITUE’S A’ LA DESTABILISATION DU MALI. NOUS NE PERMETTRONS PAS A’ CE QU’UN NORDISTE TE PAIE DES MILLIONS POUR BRULER ET DESTABILISER LA PARTIE LA PLUS STABLE DU MALI!!!! TU PEUX ALLER ORGANISER TES MARCHES DANS LA REGION DE CELUI QUI A ACHETE’ TES SERVICES! TU NE DESTABILISERA PAS BAMAKO! NOTRE SUD NE SERA PAS DESTABILISE’!!!

    • Digne fils de wuruwaye, le roi de la HONTE de segou tu as fui la nationalite de ton pere et de ta mere, tu dois t’occuper de tes affaires et laisses aux Malines s’occuper des leurs. Moussa Joseph doit avoir honte de lui–meme en faisant des declarations vides de ce genre, s’il pense qu’IBK a bien fait alors qu’il rejoigne la majorite et nous liasse respire.

  8. Que répondez-vous à ceux qui vous accusent aujourd’hui de trahison ? :”..Je n’entre pas dans ce débat…
    BIEN SURE QUE TU NE PEUX PAS RENTRER DANS CE DEBAT. ET TU AS RAISON, TU N’ES PAS TRAITE, MAIS DE LA PIRE ESPECE DE L’IMMORALITE
    ” ……Après avoir été maire, ministre, Premier ministre, je ne vois pas en quoi vouloir devenir président serait illégitime.” HUM DONC UN AUTRE TITRE A AJOUTER AU PALMARES??
    PAR AILLEURS, POUR SOULAGER TA CONSCIENCE ( SI TU EN AS?) TU PEUX TOUJOURS DEMANDER A L’ETAT DE DEDOMAGER LES PARENTS DES ADMINISTRATEURS MORTS A KIDAL, MAIS L’ODEUR DE LEUR CADAVRE TE POURSUIVRAIT JUSQU’A TA MORT, TOI ET ON BOSS… ON NE JOUE PAS AVEC LA VIE D’AUTRUI POUR DES RAISONS AUSSI FUTILES QUE FURENT LES VOTRE….

  9. “….Ils n’ont pas d’autre projet que de remplacer IBK. Le notre est de changer le système qui a enlisé le Mali depuis une trentaine d’années et dont ils sont tous membres, IBK comme eux.”
    VENANT DE QUELQU’UN QUI, EN TANT QUE CHEF DE L’EXCECUTIF, A MENTI POUR FAIRE PLAISIR AU PRESIDENT DANS UNE HISTOIRE DE SURFACTURATION DE L’AVION PRESIDENTIEL ET QUI A HERITE D’UN CONDAMNE A MORT POUR ENRICHISSEMENT ILLICITE, CELA N’EST PLUS DE LA POLITIQUE, MAIS PLUTOT DE LA PERFIDIE MORALE ET INTELECTUELLE…
    DECIDEMENT LA DECHEANCE DE MOUSSA MARA MENTEUR A ATTEINT DES LIMITES INQIETANTES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here