Politique : Le leadership politique, l’arme fatale au M.P.R.

0

Le siège  national du Mouvement Patriotique pour le Renouveau (M.PR), sise à l’ACI 2000, a servi de cadre le 8 novembre dernier à la formation au leadership politique d’une trentaine de militantes. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Pr Issiaka Singaré, Vice Président du Parti en présence de M. Oumar Sidi Aly, président du BNJ-MPR et du d Directeur du NDI. 

Les jeunes du Mouvement Patriotique du Renouveau(M.P.R), une formation politique que dirige Dr Choguel Maïga, ont un sentiment fort du leadership politique. C’est pour eux une arme fatale qui leur permet de briller comme il faut sur la scène politique.

C’est pourquoi, leur formation au leadership politique par le NDI, les jeunes militantes du parti ont estimé nécessaire de procéder à une restitution. Elles étaient une trentaine de jeunes filles leaders des sections du district de Bamako et de Koulikoro à participer à cette restitution de formation initié par le National Démocratie Institute (NDI).

Deux jeunes représentantes du  Bureau National des jeunes du Mouvement Patriotique pour le Renouveau (BNJ-MPR) ont pris part à cette formation. Il s’agit de Fatoumata Chérif Haidara et de Mariam Batilly.

Elles ont respectivement présenté les modules de formation à savoir la formation en leadership, la sensibilisation et l’information sur le rôle et place des femmes dans la vie politique.

Cette initiative qui s’inscrit également  dans le cadre de la réalisation du renouveau a trouvé un écho favorable auprès du BNJ-MPR qui se dit soucieux  de développer le leadership de ses membres en général et particulièrement celui de sa frange féminine. D’où son accompagnement sans faille aux  projets de ladite frange.

Le président du BNJ-MPR, Monsieur Oumar Sidi Aly  Tely a remercié le NDI pour cette opportunité qu’il offre à la jeunesse de son parti.

Pour le Directeur résident du NDI, cette initiative est salutaire car, elle contribue à la forte mobilisation des populations à participer aux votes et au RAVEC.
Quant au vice président Pr. Singaré,  il a vivement salué les recommandations du NDI ainsi que l’initiative de restitution de formation des jeunes.  Avant de terminer, il a livré quelques conseils de sagesse aux participantes. « On vous forme à l’exercice de responsabilités sur le terrain. Car la mobilisation c’est d’abord les jeunes et les femmes. Le premier élément qu’on attend de vous est la détente, la maitrise de soi-même. Le second élément consiste au préalable de recenser les préoccupations de ceux à qui vous devez rencontrer. Et le troisième élément, c’est la construction de votre discours. Nous souhaitons que tout ce qui sera appris ici soit traduit en actes lors des prochaines élections», a-t-il souligné.

Mountaga DIAKITE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER