Pour la défense de Dr Oumar Mariko : Le Collectif de Défense des Acquis Démocratiques voit le jour

2

Le 15 décembre 2021 a été lancé le Collectif de Défense des Acquis Démocratiques ( CODEF-AD). Le collectif, présidé par Djiguiba Kéïta dit PPR, s’est fixé comme objectif d’être « un outil de combat pour les libertés démocratiques.» « Le CODEF -AD se veut une sentinelle imprenable, de vigilance permanente contre toute tentative de falsification de l’histoire du Mali tendant à minimiser ou à dénaturer le combat qui a abouti à la chute de la dictature endurée  par le peuple malien de 1968 à 1991 », lit-on dans la déclaration du Collectif de Défense des Acquis Démocratiques déposée hier, lundi 20 décembre 2021, à notre rédaction. A noter que la création du collectif découle, de l’avis de ses initiateurs, de « l’arbitraire arrestation de Dr Omar Mariko.» C’est un outil de combat pour le faire libérer et continuer à veiller sur les Acquis Démocratiques de la Révolution de Mars 91, selon les membres du Collectif de Défense des Acquis Démocratiques ( CODEF-AD). Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la déclaration du Collectif de Défense des Acquis Démocratiques ( CODEF-AD).

DECLARATION DE CREATION

Réunis en Assemblée Générale le mercredi 15 décembre 2021, des hommes et des femmes, épris de justice, de paix et de démocratie:

  • Considérant les propos négationnistes sur les Martyrs de la Révolutions du 26 Mars 1991,
  • – Considérant que ces propos sont une tentative de réécriture de la glorieuse résistance de notre Peuple face à l’autocratie,
  • – Considérant que ces propos sont une alerte à ne pas baisser la garde face à des démolisseurs de la démocratie,
  • – Considérant enfin que le début de matérialisation de ces propos a consisté en un recul des libertés fondamentales conquises de longue lutte,
  • DÉCIDENT de porter sur les fonts baptismaux un outil de combat pour les libertés démocratiques dénommé COLLECTIF DE DÉFENSE DES ACQUIS DÉMOCRATIQUES, en abrégé “CODEF-AD”.
  • Le CODEF-AD est ouvert à toutes organisations politiques, à la société civile, aux personnalités indépendantes, à tout citoyen malien et à tout Panafricain qui a souci de sauvegarder et de renforcer les Acquis Démocratiques de la Révolution du 26 Mars 1991.
  • Le CODEF -AD se veut une sentinelle imprenable, de vigilance permanente contre toute tentative de falsification de l’histoire du Mali tendant à minimiser ou à dénaturer le combat qui a abouti à la chute de la dictature endurée par le peuple malien de 1968 à 1991.
  • Bamako, le 15 décembre 2021
  • BUREAU DU COLLECTIF DE DÉFENSE DES ACQUIS DÉMOCRATIQUES/ CODEF-AD
  • 1Président:
  • Djiguiba Keita dit PPR
  • 3Vice-Présidents
  • 1er Vice-président Mohamed AG Akeratane
  • 2ème Vice-président Bakary Mariko
  • 3ème-vice Président Maimouna Coulibaly
  • 5 Porte-parole
  • 1er Porte-parole Babarou Bocoum
  • 2ème porte-parole Amadou Koita
  • 3ème porte-parole Boubou Mabel
  • 4ème porte-parole Ibrahima Tamega
  • 5ème porte-parole Tahirou Ba
  • 2 Rapporteurs
  • 1er Rapporteur Moussa Lamine Traoré
  • 2ème Rapporteur Nouhoum Keita
  • 4 Secrétaires à l’organisation et à la mobilisation
  • 1er Secrétaire à l’organisation Dora Diarra
  • 2ème Secrétaire à l’organisation Salif Mandela Djiré
  • 3ème Secrétaire à l’Organisation Souleymane Dao
  • 4ème Secrétaire à l’organisation Djoro Diallo
  • 3 Trésoriers
  • 1ère Trésorière Ramata Keita
  • 2ème Trésorier Yacouba Sogoba
  • 3ème Trésorier Madimassa Hanne
  • Commission Scientifique
  • Moussa Bamba
  • Amadou Nanko Mariko
  • Mamoutou Sidibé

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Vous etes membres de combien d’associations de collectifs ou de partis politique incroyable a chaque evenement son lot de colectifs d’association de pou/contre ceci ou cela c’est ca la democratie je dit non plus de 200partis politique dans un pays de moins de vingt million d’habitat pluss que en Chine et la Russie et meme chez nos grands frere la France .La democratie au Mali existe depuis 1230 sous l’empire du Mali .Les autres l’ont emprunté chez nous pas le contraire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here