Présidentielle et Pyromanie au Mali : Me Boubacar Karamogo Coulibaly évoque ouvertement l’utilisation de machettes au cas où l’opposition ne gagnerait pas les élections

1

Il promet l’affrontement entre maliens à coup de machettes, après les élections, comme on avait l’habitude de le voir sous d’autres cieux. Mais cette dangereuse déclaration de Me Boubacar Karamogo Coulibaly, vice-président du principal parti de l’opposition – l’URD- n’a suscité aucune réaction du côté du pouvoir.

Posté sur la toile, cette sortie de Me Boubacar Karamogo Coulibaly qui  promet le massacre, a fait le buzz. Pour la première fois ou du moins l’une des rares fois, de mémoire de journaliste, un malien de surcroit un ancien ministre de la République, un ancien ambassadeur, avocat de son état, signe une telle bassesse. Promettant l’enfer aux pauvres bouts de bois de Dieu au cas où Ibrahim Boubacar Kéïta gagnerait la présidentielle du 29 juillet.

Il le déclare sur sa page Facebook en ces mots : « les crocs de bouchers et les machettes sont aussi familiers au peuple malien du pays réel. Que l’on tente seulement de nous voler encore notre victoire et cette fois, l’on verra ce que l’on verra et, ce dont ce peuple peut être capable pour assurer sa survie. Car c’est tout le sens et le seul sens de cette candidature (la candidature de Ibrahim Boubacar Keïta, NDLR) inopportune et incongrue ». La gravité de cette réaction ne doit-elle pas interpeller le procureur de la République qui peut s’auto saisir en cas de menace pour la société ?

En tous les cas, cette réaction a fait frémir plus d’un et apporte en même temps de l’eau au moulin de ceux qui pensent que l’opposition prépare une crise post-électorale.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, cette grave déclaration n’a suscité aucune réaction du côté du pouvoir.

Connu à la fois pour son franc-parler et ses déclarations à l’emporte-pièce, Coulibaly aura cette fois trop dit allant jusqu’ à promettre le massacre.

Que Dieu préserve les bonnes âmes.

H.C.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Rassurez-vous ce sera ce monsieur qui périra le premier et par sa propre arme. Je l’invite simplement à consulter les résultats du sondage à propos des taux d’intentions de vote exprimées pour les différents candidats en lice. Ceci aidant il peut ou non s’engager dans son aventure s’il a de la jugeote.
    Salam lafia.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here