Sanctions UEMOA / CEDEAO : les administrateurs civils dénoncent « des sanctions disproportionnées, inhumaines et injustifiées »

1

Les autorités maliennes continuent à recevoir des vagues de soutien aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du Mali. Ainsi, dans un communiqué publié, ce lundi 10 janvier 2022, trois syndicats dont les travailleurs relèvent du ministère de l’Administration territoriale ont apporté leur soutien aux autorités de la transition.

Maliweb.net – Les Comités Exécutifs nationaux du Syndicat Autonome des Administrateurs Civils (SYNAC), du Syndicat Libre des Travailleurs du ministère de l’Administration Territoriale (SYLTMAT) et le Comité syndical des Agences de développement régional (CS-ADR) apportent leur soutien au gouvernement. Ces syndicats se disent « indignés par des sanctions disproportionnées, inhumaines et injustifiées ».

Face à la situation actuelle, le SYNAC, le SYLMAT et le CS-ADR appellent à l’union sacrée de tous les fils du Mali. Ces syndicats rappellent aux Maliens l’article 22 de notre Constitution qui stipule que « la défense de la patrie est un devoir pour tout citoyen ». Suite à ces « mesures injustes », les trois syndicats apportent leur « soutien inconditionnel » aux autorités et demandent à leurs militants de rester vigilants et mobilisés derrière les autorités.

Mamadou TOGOLA / maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. « Dans la vie des Nations et des peuple, il y a des instants qui semblent déterminer une part décisive de leur destin, ou qui en tout cas s’exprime au registre de l’histoire en lettres capitales, autour des quelles les légendes s’édifient, marquant de façon particulière au graphique de la difficile évolution humaine des points culminants, des sommets qui expriment les victoires de l’homme sur lui-même, et sur le milieu naturel qui l’entoure. » fin de citation de Sékou TOURE Ex-Président Guinéen de Conakry, le grand Panafricaniste.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here