Situation politique au Mali : la France attachée au respect du calendrier des élections

4

Le 26 mai dernier, le Président et le Premier ministre de la transition malienne ont démissionné. Suite à ces événements, la CEDEAO a organisé le 30 mai 2021, un sommet extraordinaire à Accra, au Ghana, lors duquel le Mali a été suspendu des instances de cette organisation régionale.

Tout en condamnant ce coup de force au Mali, la France prend acte de la suspension du Mali des institutions de la CEDEAO, décidée lors du sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement, le 30 mai, indique le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian dans une déclaration du 31 mai 2021.

Toutefois, « la France partage la priorité absolue accordée par la CEDEAO à l’organisation de l’élection présidentielle au 27 février 2022 dans les conditions strictes énoncées par les chefs d’État et de gouvernement dans le communiqué du 30 mai », évoque M. Le Drian dans sa déclaration. La France dit également appuyer la mise en place par la Cédéao d’un mécanisme de suivi et du respect de la période de transition. Dans sa déclaration, M. Le Drian n’a pas manqué à souligner que « le respect de ces paramètres, vérifié par la CEDEAO, est la condition du maintien de l’engagement des partenaires et de l’accompagnement de la transition. »

Après avoir salué la médiation menée par la CEDEAO et pris note des délibérations des chefs d’État et de gouvernement de cette organisation régionale, notamment la suspension du Mali de ces institutions, l’Union européenne affiche son soutien particulier quant au maintien du calendrier des élections présidentielles du 27 février 2022, selon les termes définis par la CEDEAO, indique le Haut Représentant/Vice-Président Josep Borrell de l’Union européenne dans une déclaration du 31 mai 2021.

Bakary Fomba

Source : https://saheltribune.com

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Vous êtes tous des debiles, vos politiques achètent des bagnoles de luxe , vivent dans un luxe qu’aucun homme politique français n’oserait se permettre mais c’est toujours la faute de la France si vous n’êtes pas capables de mettre en place des systèmes d’assainissement ( mêmes les romains connaissaient ça) ,
    Arrêtez d’être pathétiques

  2. Mr DRIAN le calendrier électoral est déjà à les des maliens et non les étrangers et puis vous laissez le Mali respirer .

  3. Bien évidemment que la France reste très attachée au calendrier pour pouvoir y mettre son nez et piloter afin que les elections leur soient favorables!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here