Soutien au Président et aux institutions: le plan de la CFR pour écarter un putsch civil

0

La Convergence des forces républicaines a organisé, hier lundi, une rencontre au Mémorial Modibo KEITA pour exprimer son soutien au Président de la République et aux institutions. Les responsables du mouvement ont annoncé l’organisation d’un grand rassemblement le samedi prochain. La CFR table sur la mobilisation d’un million de personnes à la place de l’Indépendance.

La rencontre a enregistré la présence de plusieurs députés, des leaders des partis politiques de la Majorité, d’associations et de mouvements de soutien au régime.

Selon les organisateurs, l’objectif de ce grand rassemblement est de montrer à la communauté nationale et internationale que les manifestants qui sont sortis le 5 et le 19 juin ne représentent pas le peuple malien.

Lazare TIMBELY a affirmé qu’ils ont décidé de se constituer en veille citoyenne pour soutenir les institutions. Selon lui, il n’est pas question de défendre une institution et laisser les autres.

Il a déclaré que la nation est en danger et qu’ils se mobiliseront pour soutenir les institutions. Après le rassemblement du samedi, la Convergence des forces républicaines entend continuer à se battre pour défendre les institutions. « Soyons conscients, soyons citoyens et sachons raison garder », a invité Lazare TEMBELY.

A son tour, l’ancien ministre Amadou KOITA a ajouté que l’objectif est de faire sortir le pays de la crise actuelle. « Si l’on ne fait pas attention, la démocratie et les institutions du Mali seront malmenées par ceux qui ont échoué lors de la présidentielle de 2018. Il faut que les républicains, les patriotes et les démocrates se mobilisent pour faire échouer le coup d’Etat civil que certains préparent. Que tout le monde se mobilise pour montrer à la communauté nationale et internationale que ceux qui se mobilisent ne représentent pas le peuple malien. C’est leur droit de manifester, mais ils ne représentent pas le peuple. Ils réclament la démission du Président au nom du peuple, nous leur demandons de savoir raison garder. Nous sommes dans un pays de droit et nous avons une constitution et des institutions. Accéder au pouvoir par le coup d’Etat est un crime imprescriptible. Leur plan est de déstabiliser certaines institutions, à savoir la Cour constitutionnelle et l’Assemblée nationale pour réussir leur projet », a prévenu l’ancien ministre Amadou KOITA.

KOITA a déclaré que tout sera fait pour faire échouer le plan des contestataires. « Nous allons sortir le samedi, sans violence, pour montrer que le Président a des soutiens. Si nous restons immobiles, nous serons des complices. Nous allons montrer à l’opinion nationale et internationale que la majorité des Maliens dit non au coup d’Etat. Ceux qui veulent cela peuvent attendre 2023. Nous allons faire une mobilisation jamais égalée au Mali », a annoncé Amadou KOITA.

 

PAR MODIBO KONE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here