Coalition pour la majorité présidentielle : Tiéman H. Coulibaly remet en cause le leadership du Rpm Et lance sa propre coalition de soutien à IBK, “Alliance des Forces Démocratiques pour le Mali”

4
Le ministre des Affaires étrangères, Tienan Hubert Coulibaly
Tienan Hubert Coulibaly

Un joli coup politique pour Tiéman Hubert Coulibaly ou un faux pas politique qui peut lui coûter cher? En tous les cas, la création d’un nouveau front différent de la Cmp, mais ayant les mêmes objectifs, est un nouvel argument que les détracteurs du Ministre des Domaines de l’État n’hésiteront pas à brandir comme une action qui va affaiblir la mouvance présidentielle. Aussi, le nouveau front ouvert par Tiéman H. Coulibaly ne sera-t-il pas bien accueilli par le Rpm, dont les cadres estiment que le leadership de la majorité présidentielle leur revient de droit. Or, en lançant une nouvelle coalition différente de la Cmp, Tiéman H. Coulibaly ouvre une brèche dans la cohésion faite jusqu’ici autour du Rpm dans le soutien au président IBK. Une question demeure cependant: l’initiative de Tiéman H. Coulibaly vise t-elle à lui assurer son maintien au prochain Gouvernement? L’affaire de la directrice nationale des Domaines et du Cadastre, Mme Sy Awa Diallo, lui ayant fait une très mauvaise publicité.

Le jeudi 20 novembre dernier, les dirigeants des partis politiques se réclamant de la mouvance présidentielle ont été reçus au palais présidentiel de Koulouba par le locataire des lieux. Au cours de cette rencontre, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita n’est pas allé par quatre chemins pour dire ses ressentiments. Il a tancé vertement la coalition se réclamant de la majorité présidentielle. “Aucun de ceux qui prétendent être mes alliés ne lève le petit doigt pour me défendre. S’ils se décident enfin à le faire, ils s’en vont louer au Cicb (Centre International de Conférence de Bamako) une petite salle de 1.000 places qu’ils n’ont d’ailleurs pas pu remplir. Quelle étrange façon de me soutenir ? J’ai besoin d’une majorité intelligente et non d’une majorité dolosive et moribonde”, avait martélé le président IBK.

La Coalition pour la Majorité Présidentielle (Cmp) a été créée le 07 septembre 2014 par plus d’une soixantaine de partis politiques, avec pour objectif fondamental de soutenir et de défendre le programme politique du président Ibrahim Boubacar Kéita. Cette coalition est présidée par Pr. Boullkassoum Haïdara, par ailleurs vice-président du Rassemblement Pour le Mali (Rpm).

Les remontrances du président de la République à l’endroit de cette coalition ont sonné, dans les oreilles de certains hommes politiques, comme un désaveu. Parmi ces hommes politiques, Tiéman Hubert Coulibaly, président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (Udd) et non moins Ministre des Domaines de l’État, des Affaires Foncières et du Patrimoine. Ainsi, une dizaine de jours après la rencontre entre IBK et la Coalition pour la Pajorité Présidentielle (Cmp) à Koulouba, le Ministre Tiéman Hubert Coulibaly a mis à profit la 2è conférence des cadres de son parti l’Udd, le samedi 29 novembre dernier, pour anoncer la création d’une “nouvelle” coalition de soutien aux actions du président de la République. Aussitôt dit, aussitôt fait.

En effet, le lendemain dimanche 30 novembre, la nouvelle coalition a été mise sur les fonts baptismaux avec comme appelation “Alliance des Forces Démocratiques pour le Mali”, et son sigle est “Afdm”. Dès lors, on se retrouve avec deux entités différentes ayant les mêmes idéaux et oeuvrant dans le sens d’apporter leurs soutiens à la même et unique cause, à savoir la défense des actions politiques du président de la République.

A en croire Tiéman Hubert Coulibaly, la création de l’Afdm répond au besoin d’être plus présent sur le terrain politique, d’être plus entreprenant et plus offensif pour défendre les actions du président de la République. Cette prise de position de Tiéman Hubert Coulibaly, alias “le fils du vieux”, s’explique mal aux yeux de bon nombre d’observateurs. D’aucuns se demandent pourquoi le président de l’Udd se désolidarise des autres présidents et leaders des partis politiques, qui ont convenu de s’unir pour soutenir le candidat Ibrahim Boubacar Kéita au 2è tour de l’élection présidentielle de 2013 ? Cette même union qui, par ailleurs, a conduit à la création de la Coalition pour la Majorité Présidentielle (Cmp) le 07 septembre 2014.

On peut affirmer, sans risque de se tromper, que la création d’un nouveau front différent de la Cmp, mais ayant les mêmes objectifs, est un nouvel argument que les détracteurs du Ministre des Domaines de l’État n’hésiteront pas à brandir comme une action qui va affaiblir la mouvance présidentielle. Aussi, le nouveau front ouvert par Tiéman H. Coulibaly ne sera-t-il pas bien accueilli par le Rpm, dont les cadres estiment que le leadership de la majorité présidentielle leur revient de droit. Or, en lançant une nouvelle coalition différente de la Cmp, Tiéman H. Coulibaly ouvre une brèche dans la cohésion faite jusqu’ici autour du Rpm dans le soutien au président IBK.

Par contre, l’initiative de Tiéman H. Coulibaly peut s’avérer un joli coup politique, susceptible de tirer son auteur de la pénombre dans laquelle il se trouve depuis son débarquement du Ministère des Affaires Étrangères qu’il a dirigé sous la transition pilotée par le Président Dioncounda Traoré. Elle peut également, cette initiative, bombarder son auteur dans un cercle plus proche du Chef de l’État actuel, si toutefois Tiéman H. Coulibaly arrivait à réunir autour de l’Afdm des partis ténors, qui n’acceptent pas forcément le leadership actuel du Rpm au sein de la Cmp, et s’il arrivait à donner à cette nouvelle coalition les armes de ses ambitions.

Une question demeure cependant: l’initiative de Tiéman H. Coulibaly vise t-elle à lui assurer son maintien au prochain Gouvernement? L’affaire de la directrice nationale des Domaines et du Cadastre, Mme Sy Awa Diallo, lui ayant fait une très mauvaise publicité.

Mamadou GABA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Que vive la division dans la majorite presidentielle tres voleuse et tres nepotiste.

  2. la creation de l’afdm doit nous pousser à se questionner sur les en jeux et l’opportunité d’une telle initiative ,d’autant plus que La cmp existe et a les objetifs que l’afdm . pourquoi ne pas le renforcer ? existe il des contadictions fondamentales entre L’udd et La cpm ? si oui sur quel point ? l’ufdd LES A t-il Exprimé avant de claquer la porte ? la reponse a ces questionnements nous aidera à mieux comprendre l’agenda caché de cette initiative ?

  3. Tiema est un carant opportuniste,traite, indigne et malhonnette.Il est a l’image de son pere qui a ete membres de tous les regimes precedants.Pour Tiema et son vieux pere,c’est l’argent et le pouvoir qui comptent, et il faut les avoir par tous les moyens.Le reste importe peu a leurs yeux.Tiema est un vrai minable.Il a trahit le FDR lors du coup d’etat en soutenant IBK pro-putchiste lorsqu’il voyait le vent tourné vers le carant.

Comments are closed.