Gestion intégrée des risques : Les journalistes environnementaux et Wetlands Mali engagent le combat

0

Le Réseau National des journalistes et communicateurs pour l’Environnement et le Développement Durable (RNJCEDD) dans le cadre d’aider Wetlands international Mali à atteindre ses objectifs et de Contribuer au développement d’un partenariat stratégique mutuellement avantageux entre le Projet et les journalistes environnementaux pour la mise à échelle du dialogue sur la Gestion Intégrée des Risques à travers son amplification par une communication a organisé un atelier de deux jours à l’hôtel Mandé. Un atelier financé Wetlands international et ses partenaires qui a ouvert ses portes le Mercredi 27 et s’est achevé le jeudi 28 Mars 2018.

Durant deux jours, les responsables de wetlands Mali et de ses partenaires Care Mali et de la Croix rouge malienne ont éclaire la lanterne des journalistes du Réseau sur le Projet ‘Dialogue politique en Gestion Intégrée des Risques’(GIR), un projet financé par les Pays-Bas et mis en œuvre au Mali par un consortium d’Oings Internationales les Partner for Résilience/Stratégique partnership (PfR SP) composés de Wetlands International (WI), CARE International, Croix Rouge Malienne, Croix Rouge Centre du Climat, Croix Rouge Netherlands. D’une durée de cinq ans (2016-2020) il est mis en œuvre dans les bassins du Niger, du Sourou et du Sénégal a expliqué Oumar Diarra de wetlands Mali. Selon lui, il se focalise sur les succès et les leçons apprises du projet DRR-CCA-EMR de 2011-2015 mis en œuvre au Mali par Wetlands International et CARE International au Mali.  à ses dires, le projet met l’emphase sur la consolidation et la mise à échelle de l’engagement communautaire des partenaires à la base qui ont été impliqués dans la préparation et la gestion des catastrophes, la planification d’urgence et la réduction des risques à travers des activités holistiques de renforcement des capacités et l’influence des décideurs. De soutenir et de rétablir les zones humides, leurs ressources et leur biodiversité. Diarra a fait savoir que Wetlands International Mali s’investit dans des défis qui interpellent le monde en matière d’environnement. Il s’agit notamment de la gestion des zones humides pour une amélioration des conditions de vie des populations, de la restauration des habitats et la conservation de la biodiversité, de la gestion durable de l’eau, de l’adaptation au changement climatique, de l’émergence puis de l’effectivité d’une économie verte entre autres a indiqué-t-il. Ibrahima Djokoloni Coulibaly a rassuré les responsables de wetlands et de ses partenaires que l’accompagnement du réseau ne fera jamais défaut pour une large diffusion des résultats du projet. « Ce nouveau partenariat entre le Réseau National des journalistes et communicateurs pour l’Environnement et le Développement Durable (RNJCEDD) et vos structures permettra aux journalistes de mieux s’imprégner des missions et visions du projet afin de mieux relayer l’information auprès du public » a conclu le président du Réseau National des journalistes et communicateurs pour l’Environnement et le Développement Durable.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here