Mandat d’arrêt contre Karim Keita : La MP et le MPV apportent leur soutien à la justice

1

Dans des communiqués de presse, la Maison de la Presse (MP) du Mali et le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences (MPV Mali) ont réagi suite à l’annonce du mandat d’arrêt lancé contre Karim Keïta dans l’affaire dite Birama Touré, notre confrère porté disparu depuis le 29 janvier 2016.

Selon son président Bandiougou Dante, « la Maison de la Presse a appris, par voie de Presse, avec satisfaction, le lancement par Interpol d’un mandat d’arrêt international contre Karim Keita, fils de l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita et ancien président de la Commission Défense de l’Assemblée nationale du Mali, dans le cadre de l’affaire de la disparition de notre confrère du journal le Sphinx, Birama Touré, porté disparu depuis le 29 janvier 2016 ». Nous apportons tout notre soutien à la justice et souhaitons que cette action soit le début de la manifestation de la vérité dans cette triste affaire. Tout en saluant l’ensemble de la presse nationale et internationale pour la mobilisation constante, la Maison de la Presse encourage la justice à aller jusqu’au bout pour faire toute la lumière sur cette affaire », conclut le président de la Maison de la Presse du Mali.

Par la voix de son président Boubacar Yalkoué, « le Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences (MPV Mali) a appris le mandat d’arrêt international émis contre l’ancien député Karim Keita ». Cela constitue, a-t-il souligné, une avancée significative dans le dossier de disparition de notre confrère Birama Touré. « Le PMV Mali apporte tout son soutien à la justice malienne dans cette affaire. Le MPV Mali exhorte les autorités de la transition à tout mettre en œuvre pour un aboutissement satisfaisant. Le MPV Mali félicite tous ceux qui de près ou de loin se battent depuis 2016, année de la disparition de notre confrère, pour la manifestation de la vérité ».

Le Comité de soutien «Birama TOURE redoublera d’attention et de vigilance

Le Comité de soutien à «Birama TOURE» a eu connaissance de ce qu’une «Notice Rouge» a été diffusée et qu’elle vise à mettre la main sur Karim Keïta, seule personne «suspecte», citée dans cette affaire et non entendue jusque-là !

Le Comité de soutien prend acte de cette nouvelle et note une certaine évolution de l’enquête et s’en réjouit.

Le Comité de soutien redoublera d’attention et de vigilance et suivra avec intérêt la suite de l’enquête et de la procédure judiciaire qui devront se poursuivre.

Bamako, le 07 juillet 2021.

Le président du Comité de soutien

Kassim Traoré

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here