Célébration de la journée  internationale de la Sage femme et de l’infirmière

0

” Mobilisées et unies, Sages femmes, célébrons nos efforts ensemble avec les femmes” telle est l intitulée  donnée  par les sages femmes du Mali à la journée internationale des Sages femmes édition 2020.
Une célébration  pas des moindres quant on sait leur important rôle dans le système sanitaire, et que l’Assemblée mondiale de la santé a dédié l anneet 2020 aux sages femmes et au personnel infirmier.
Une commémoration mondiale que le Mali a célébré  lé samedi 15 août 2020 au Centre inyernational de Conference de Bamako pour marquer  lé  lancement des activités de lannée en cours
La marraine des activités,  Traoré Fatoumata Touré,  qualifiée par ses paires comme un bon modèle à suivre, une référence pour la nouvelle génération,  Mme Traoré  Fatoumata Touré est une sage femme d État de classe exceptionnelle actuellement à la retraite.
Membre fondatrice de l’Association de soutien au développement des activités de population  (ASDAP), Dame Traoré a eu un brillant  parcours professionnel qu’elle a entièrement  dédié à la promotion et protection des enfants , des femmes et des communautés. De part des grandes contributions quantitatives que qualitative auprès des communautés,  Mme Traoré  a eu à améliorer les  conditions de vie de ces communautés selon les dires du porte-parole de l’association des Sages femmes du Mali dont les éloges denotent des efforts effectués par Traoré Fatoumata Touré en faveur des populations, de la santé de la reproduction avec la mise en oeuvre d’ actions innovantes dans le domaine de la santé familiale en milieu rural en ne prendre en exemple que la réussite du projet de distribution à base communautaire des contraceptifs à  Katibougou dans les années 1980.
Également pionnière du processus ayant conduit à  l’adoption du programme d’ action de la conférence internationale sur la population et le développement au Caire en 1994,  la Sage Traoré  Fatoumata Touré  est citée en icône dans son domaine , ce qui lui a d’ailleurs  valu d’ être sollicitée pour participer aux réflexion sur les options de déploiements des Sages femmes en zones rurales que d’accès difficiles lors de la formulation du plan décennal sanitaire et social de 1998 à  2007.  Une gloire que Mme Traoré  attribue  au professionnalisme, en effet elle invite la jeune génération au travail bien fait, et surtout au respect de l’éthique et de la déontologie pour exercer leur noble profession.
Le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène public le Dr Mama Coumaré dans son intervention,  a vigoureusement salué  le travail  de sages femmes,  leur contribution pour la réduction de la mortalité matérielle et néonatale.  ” Le département a pleinement conscience des défis auxquels font face les sages femmes dans les services de santé et vos préoccupations quotidiennes en termes d’ accès à un meilleur plateau technique ”  a tenu à rassurer Monsieur Coumaré  le corps de l’intérêt des décideurs à  leur endroit.
Pour sa part,  le représentant de l’OMS au Mali Dr Jean Pierre Baptiste a réaffirmé la reconnaissance mondiale faite cette année aux sages femmes, leur rôle incommensurable dans la quête des ODD et de couverture sanitaire universelle.  D’où  des plaidoyers en vue pour le renforcement des Sages femmes et de la profession , à  savoir qu ‘il va falloir neuf millions de sages femmes et d ‘infirmiers supplémentaires dans le monde pour effective couverture sanitaire universelle à  l’horizon 2030 selon l OMS.
Un corps renforcé pour lutter contre la mortalité des mères et enfants n’est point utopique  comme  le soutient la présidente de l’Association des Sages femmes du Mali Yalcoulé Awa Guinée ” grâce à une grande mobilisation des Sages femmes,  bien formées et motivées, il est possible de réduire considérablement le taux de la mortalité matérielle et néonatale au Mali”.
Khadydiatou Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here