Assurance Maladie Obligatoire : Près de 200 délégués à Ségou pour échanger sur la politique

0

La reforme de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) est dans sa phase d’opérationnalisation depuis bientôt neuf mois après plus de huit ans de gestation. Malgré les efforts déployés depuis l’entame du processus de préparation de cette reforme en termes d’informations et de dialogue social, sa mise en œuvre a suscité des débats intenses.

Nonobstant le nombre élevé d’études, de rapports d’étape et de concertations restreintes et nationales, le constat est que nombre de bénéficiaires n’ont pas reçu suffisamment d’informations sur son montage institutionnel et technique.

Ce déficit d’informations, comme dira l’autre, a eu pour conséquence, au sein de certaines catégories de travailleurs, la contestation voire la remise en cause, non pas du principe de l’Assurance Maladie mais des conditions dans lesquelles elle a démarré.  Celles-ci sont
aujourd’hui en train d’exiger jusqu’à l’arrêt immédiat des cotisations et le remboursement de celles versées.

Ces protestations se sont manifestées souvent à travers des marches organisées par certaines organisations syndicales à Bamako et dans quelques Régions, voire Cercles. Le gouvernement du Mali, devant cette crise, a signifié sa disposition à tenir compte de l’avis de ceux qui
ne souhaitent pas adhérer, pour le moment, à l’AMO.

C’est pourquoi, il apparait nécessaire, à la suite des ateliers nationaux et régionaux de dissémination de textes et des concertations déjà tenues avec les parties prenantes, de renforcer la sensibilisation et l’information à tous les niveaux auprès du public
en général et des bénéficiaires de l’AMO en particulier pour assurer l’adhésion totale des catégories concernées.

Dans ce cadre le Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées organisera une importante journée d’information et de sensibilisation sur l’AMO à Ségou, le lundi 26 septembre 2011 dans la salle Meruba.

Cette rencontre enregistrera la participation d’environ deux cent délégués issus de toutes les parties prenantes (Etat, Partenaires Sociaux et Société Civile).

Le Forum sera présidé par le Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées en présence du Directeur Exécutif en charge de la Protection Sociale au siège du BIT-Genève, M. Assane Diop.

Seront également présents à Ségou : le Secrétaire Général de l’Organisation de l’Unité Syndicale Africaine (OUSA), le Représentant du BIT, Bureau de Dakar, les représentants des Départements ministériels.

Aussi : le Président du Conseil National du Patronat du Mali, le Secrétaire Général de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), le Secrétaire Général de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (CSTM), les chefs de services centraux, de
services rattachés et services régionaux, le Président du Conseil National des Personnes Agées, les responsables des Associations de retraités.

Egalement : le Président du Conseil d’Administration de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, le Président du Conseil d’Administration de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale, le Président du Conseil d’Administration de l’Institut National de Prévoyance Sociale, les représentants des Ordres professionnels de santé, la société civile, la presse écrite et audiovisuelle, les ordres religieux, les associations de défense des consommateurs, les
partis politiques, les Députés, les médecins et pharmaciens, les partenaires techniques et financiers…

 
Ibrahim Guindo
Journaliste
Chargé de Communication


Commentaires via Facebook :

PARTAGER