3e anniversaire d’Eucap Sahel : 4 axes prioritaires en ligne de mire

0

Placée sous la présidence du général de brigade Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, la célébration du 3e anniversaire de la Mission de soutien de l’Union européenne aux forces de sécurité du Mali (Eucap-Sahel) a eu lieu le 16 janvier 2018.

Philippe Rio, chef de la mission Eucap-Sahel Mali, a passé au crible quelques réalisations effectuées par sa structure et ses partenaires courant 2017. Selon lui, chacune de ces réalisations aura contribué à l’amélioration très progressive de la situation.

«Dans le champ de lutte contre le terrorisme, les créations de la brigade d’investigations spécialisée (BIS) et de la force spécialisée antiterroriste (Forsat) ont constitué une avancée  notable. De même, la création du Centre d’analyse et de fusion du renseignement (Cafr) permet désormais un meilleur partage du renseignement et une vision plus globale de la menace. Puis, le rapprochement entre forces de sécurité et populations et la question sensible des frontières  sont des efforts à saluer », s’est-t-il félicité.

S’agissant de perspectives 2018, Philippe Rio a souligné que ces actions s’inscriront dans la continuité de celles entreprises en 2017. Il s’agit  des 4 axes prioritaires qui refléteront leurs objectifs,  à savoir: le renforcement des liens avec les partenaires; l’appui renforcé au développement des capacités d’investigation face au terrorisme et au crime organisé; l’accompagnement de la mise en œuvre du Plan de sécurisation intégré des régions du centre (Psirc) et l’appui à la FG5 Sahel, en complémentarité avec les autres acteurs internationaux.

«Il conviendrait d’ajouter aux 4 priorités d’autres, telles que le rapprochement police-population ; l’interaction avec la société civile ; la relation entre magistrats et enquêteurs ; la question du genre et bien d’autres. Notre action ne trouve donc son efficacité que par l’intégration de nos activités dans le champ plus large des soutiens internationaux aux  acteurs maliens», a ajouté Philippe Rio.

Selon le général Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, cette célébration intervient au moment où  les actions de la  mission se tournent  vers  les régions de Ségou, Sikasso, Kayes et  Mopti.

Au delà des efforts consentis à Bamako, ajoute Salif Traoré, ces formations touchent le maximum de personnel et s’étendent à divers domaines, notamment la sécurité des frontières, les mouvements de foule, la police judiciaire et la police technique et scientifique.

Il a ensuite exprimé sa satisfaction quant à la formation des ressources humaines. «Aujourd’hui, nous constatons une amélioration au niveau de nos forces de l’ordre, à savoir : gendarmerie, police et la garde nationale», a jouté le ministre de la Sécurité.

Une remise d’attestations à 8 agents a mis fin à ladite cérémonie.

Nanpaga KONE

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER