Affaire Maro Coulibaly- Mamadou Hawa Gassama : De quoi se mêle le député de Bananzolé ?

2
Mme Maro Coulibaly
Mme Maro Coulibaly

Depuis plus de cinq ans, un contentieux qui ne dit pas son nom oppose l’honorable Gassama Diaby et cette femme qui est une des personnalités influentes de l’arène politique  de la première région, notamment dans le cercle de Yélémané. Une affaire selon laquelle Maro accuse le député étrangleur d’avoir commandité une incendie de sa maison et surtout d’engager des gens pour la tuer. Une affaire qui a défrayé les chroniques pendant des longues années sans aucune résolution malgré la présence d’une institution judiciaire dans la zone.  Ce conflit a toujours  opposé deux personnalités, pas plus. Mais le député misogyne a décidé de se faire épauler d’un pair pour  anéantir Maro Coulibaly qui est comme une arête dans sa gorge.  Ce duo infernal, a pour second membre, l’honorable Bourama Bananzolé qui a aussi certains points communs avec son complice qui sont entre : gifler les gens, insulter et intimider les honnêtes citoyens avec l’insigne de l’Etat. Et pour cause, suite à une nouvelle  affaire judiciaire qui oppose toujours les deux protagonistes de Yélémané, le député molesté par le juge de Ouélessébougou vient de mettre les pieds dans le plat comme il sait bien le faire avec les affaires judiciaires de la circonscription  électorale. L’affaire mettait  sur le banc des prévenus, un certain Sissoko, fils du maire de Dogofry pour tentative de meurtre.  L’accusé avait avoué que ce meurtre était commandité par l’honorable Gassama. Aux dires de Maro Coulibaly, le jour du jugement, l’honorable Traoré s’est présenté à Yélémané en compagnie de Gassama  pour le « soutenir ». Mieux, selon les témoignages, l’élu de Bananzolé a fait appel à la population pour boycotter l’audience si toutefois le juge décide de condamner  le prévenu criminel.  Et il a clamé à qui veut l’attendre : « Gassama est mon ami, il m’a vraiment soutenu quand j’ai eu le problème avec le juge de Ouélessebougou. Il m’a même aidé plus que les élus de mon propre parti. Il a un problème avec la justice, je dois le soutenir ».

Mais ce que nous ne comprenons pas, quel est l’intérêt de l’élu Traoré dans cette affaire ? A-t-il un propre compte à régler avec la justice malienne ? A ces questions, nous osons répondre avec un grand OUI. Sinon  pourquoi parcourir plus de 700 kilomètres pour créer une zizanie dans une affaire qui ne le concerne pas ? Ou bien un député a-t-il droit de tout faire sans être inquiété ?  On en a l’impression avec ces deux personnes sans scrupules qui croient que la justice du Mali est sous leurs escarcelles.

En tout cas, Maro en appelle à toutes les personnes éprise de justice de l’aider pour la mettre dans ses droits. Quant à l’élu de Bananzolé, elle l’a mis en garde : «  Que Bananzolé Bourama sache raison garder. Il n’est ni de notre région, ni de notre cercle et cette affaire n’est pas la sienne. Qu’il se mêle de ce qui le regarde. Je le prie de rester en dehors de cette affaire et j’en appelle à tout le monde de le conseiller de me laisser tranquille », a-t-elle dit sur les antennes de Radio Niètaa.

Christelle

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Cette femme Maro semble une marionnette.
    Elle se fatigue pour rien, le député GASSAMA ne court aucun risque.

Comments are closed.