Annulation de la grande marche d’aujourd’hui : L’Imam Dicko fait preuve de responsabilité

3

En annulant la marche prévue pour aujourd’hui, l’imam Mahmoud Dicko a fait preuve de  grandeur de responsabilité au regard du contexte sécuritaire qui ne s’y prête pas.

Une grande marche était prévue pour aujourd’hui par l’Imam MamoudDicko et ses partisans, au cours de laquelle plusieurs sujets étaient au rendez-vous sur la vie de la nation malienne. Notamment, la crise sécuritaire, la crise scolaire. En plus de tout cela, le porte-parole de l’Imam Dicko aurait annoncé au cours de l’une de ses interventions le départ du président de la république Ibrahim Boubacar Keita.

Un propos non apprécié par une grande majorité de Maliens, même au sein de son groupe, selon plusieurs sources.

Vu le contexte que vit le Mali et l’intervention du Chérif de Nioro qui a fait le déplacement pour venir à Bamako, l’imam MamoudDicko a purement et simplement annulé la marche qui était prévue pour aujourd’hui vendredi.  En plus de l’annulation de la marche d’aujourd’hui, MamoudDicko aurait également demandé aux enseignants de retourner en classes pour reprendre les cours.   

Si Dicko était un homme respecté par tous, il vient de marquer encore des points honorifiques en annulant la marche que lui-même avait annoncée.

Selon plusieurs observateurs politique et islamique, Mamouddicko a posé un acte de  grandeur et responsable, surtout dans un pays qui n’a besoin que de la cohésion et la stabilité. Il lui revient toujours de revoir son entourage pour éviter souvent des déclarations fracassantes.

Il reste aussi à savoir si les enseignants vont appliquer la demande de l’Imam Dicko. Il suffit juste de faire un tour dans les établissements pour voir si l’appel de l’imam a eu des échos favorables auprès des enseignants.

Certes la marche a été annulée, mais les  plus grandes autorités doivent fournir d’effort pour éviter des mécontentements  qui peuvent être une source de soulèvement dont notre pays n’a nullement pas besoin.

Sery Diarra :

La Priorité

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. L ISLAM EST L ENEMI DU MALI! L ARABE EST UN COLONISATEUR! L ISLAM EST UN OUTIL COLONIAL!

    LES LARBINS DES ARABES SE JOUENT DU MALI! ILS ONT DETRUI TOUTES LES FORMATIONS SOCIO POLITIQUES SUR SON TERRITOIRE, MAINTENANT, L ISLAM VEUT DETEUIRE LE MALI MODERNE!

  2. Quelle responsabilité? L’Etat se laisse trimballer. Et Dicko n’est finalement qu’un…..pantin. Le vrai maitre du jeu est le Sage de Nioro. Dans tout ça l’Etat doit s’assumer. Sanogo était très puissant, Boubèye l’a mis pourtant à la disposition de la justice quand ses partisans promettait l’enfer aux autorités. Tout ce qui affaiblit l’Etat est à bannir, d’où que ça vienne….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here