Célébration du Maouloud : Le guide des Ansars a opiné sur la situation du pays

0

La Fédération Ançar-Dine internationale a célébré, lundi, le Maouloud au Stade du 26 Mars sous l’autorité de leur guide spirituel, Chérif Ousmane Madani Haïdara, en présence de certains membres du gouvernement. C’est aux environs de 23 heures 30 que le célèbre prêcheur a fait son entrée dans un stade plein comme un œuf, sous des applaudissements nourris et des airs entonnés par ses adeptes.

Il s’est prononcé sur la situation actuelle du pays. Mais avant, il a tenu à remercier le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et au gouvernement pour avoir mis à sa disposition le Stade du 26 mars pour la célébration du Maouloud malgré les travaux de rénovation. Il a demandé à ses partisans de veiller à l’entretien de l’infrastructure sportive. Tout portait à croire que ces consignes ont été respectées dans la lettre et dans l’esprit.

Prononçant sur la situation du pays, Haïdara a réitéré son engagement en faveur de la restauration de la paix, de la cohésion et du pardon. Nous partageons la vision des autorités de la Transition qui ont décidé d’établir le dialogue avec les terroristes et ont instruit le Haut conseil islamique d’assurer cette tâche afin d’instaurer un climat de dialogue, de pardon et de paix entre les Maliens.

Il a aussi évoqué le cas des milliers des déplacés qui ont trouvé gîte et couvert dans les zones sécurisées et des localités qui sont sous l’emprise des terroristes qui prétextent la religion pour commettre des actes ignobles.

Le prêcheur a salué la promptitude de l’état dans la réponse à l’appel au secours des populations de certaines localités, privées de vivres, comme dans le village de Moribougou (Cercle de Djenné). Et d’exprimer son total soutien à la refondation du pays qui s’est traduit par un appui financier de 118 et 150 millions de Fcfa respectivement pour les déplacés et les militaires.

La reconstruction du pays est en marche. Je demande au président de la Transition de ne pas se laisser séduire par les laudateurs et les beaux discours. J’espère pour lui qu’il restera dans la constance de la transparence parce que nous voulons que la sous-région comprenne que le Mali-nouveau est en marche, a-t-il relevé. Il également déploré les attaques terroristes et les conflits intercommunautaires dans notre pays. Il a aussi exprimé son avis sur la lutte contre la corruption. à ce propos, il a invité le chef de l’état et celui du gouvernement à s’inscrire dans la continuation des actions de lutte contre la corruption.

Pour lui, la refondation a bien commencé seulement le pays n’a pas forcement eu les bons dirigeants.Et d’exprimer son accompagnement de la vision de la Transition dans la gestion de la crise sécuritaire qui sévit dans notre pays depuis plusieurs années. Il faut s’investir pour la justice, le travail bien fait, nous sommes avec tous ceux qui veulent construire ce pays et sommes prêts à barrer la voie à ceux qui détournent les deniers publics.

Enfin, le guide des ansars a requis des autorités de la Transition plus de soutien aux musulmans et la mise à disposition d’un espace bien adapté pour la célébration du Maouloud.

Il a rappelé que plus de90% de la population est musulmane et s’acquitte des taxes et impôts. Et en retour l’état doit obligatoirement soutenir le Maouloud, avait conclu ainsi ce chapitre, avant de faire des bénédictions pour le pays. Il a aussi offert un tableau de reconnaissance au chef de l’état au nom de la Fédération Ançar-Dine internationale.

Il est bon de rappeler que pour la première fois, le gouvernement a mobilisé 1.500 agents des forces de sécurité pour sécuriser la célébration du Maouloud dans différents lieux.

Amadou SOW

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here