CMAS Commune VI : Lancement du projet NIDEM pour l’employabilité des jeunes

5

Le siège de la Coordination des Mouvements et Associations et Sympathisants de l’lmam Mahmoud Dicko (CMAS) de la Commune VI a abrité le lancement officiel du projet Nouvelle Initiative pour le Développement de l’Employabilité au Mali (NIDEM).C’était au cours d’une conférence de presse, ce samedi 26 décembre.

« Le chômage des jeunes est à la base des crispations et tensions sociales au Mali », a indiqué Kalil Sarmoye Cissé, président de la CMAS en Commune VI. La Nouvelle Initiative pour le Développement de l’Employabilité au Mali est, a-t-il précisé, un projet de soutien aux autorités de la transition pour résorber le taux de chômage au Mali. « Il est vrai que nous soutenons les autorités de la transition, mais nous ne sommes pas prêts à faire l’avocat du diable », a affirmé le conférencier. Et d’ajouter : « Faire croire aux autorités que tout va bien est une attitude qui a fait chuter l’ancien régime ».

Projet de 12 mois, la NIDEM, dans sa phase pilote, veut offrir 10 000 emplois à des jeunes de Bamako et environs. L’objectif du projet est de « promouvoir la formation et la reconversion professionnelle, le développement des compétences ». « La démarche consiste à collaborer et améliorer les dispositifs existants d’aide à l’emploi », a indiqué Abazari Maïga, coordinateur de NIDEM. Ainsi, la NIDEM va collaborer avec les structures comme l’APEJ, le PROCEJ, l’ANPE.

Aux dires des conférenciers, le projet dispose d’un fonds autonome alimenté par les contributions des membres de la CMAS et des mécènes. La première phase de NIDEM dénommée Djiguiya (espoir) va procéder à la mobilisation et à l’identification des bénéficiaires. La deuxième phase Djiguissèmè (soutien) organisera des tables rondes et mobilisera des moyens pour l’opérationnalisation de projet. Quant aux troisième et quatrième phases, elles permettront de recenser l’impact réel du projet et de faire un suivi-évaluation.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Je remercie le sage Imam Mahmoud Dicko.
    Je l’encourage c’est excellent Idée pour finir chômages au Mali notamment dans monde entier.
    Vive Imam Dicko et tous les musulmans.

  2. Ainsi Mahmoud DICKO pourra dire que les fonds qui ont disparu au M5-RFP ont été dépensés au NIDEM. La CMAS a quels mécènes de qui elle peut cueillir des milliards ? Quelles sortes de travail un mouvement comme la CMAS peut-il créer pour des jeunes ?

    Avant de chercher des emplois pour les jeunes l’imam et son gendre traîtres feraient mieux de trouver du travail pour eux-mêmes. Il est imam de BADALABOUGOU à la place de feu Souleymane DRAMÉ que tout le monde a connu au volant de sa vieille Peugeot 205 allant au champ tous les jours. DICKO qui est un IMAM fainéant roule en V-8. ..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here