El-Hadj Patrice Seydou Dembélé, secrétaire général de l’AMS-UNEEM : « Abdoul Karim Camara dit Cabral a été assassiné et enterré au nord du Mali »

6

L’Amical des Amis et Sympathisants de l’Union nationale des Elèves et Etudiants du Mali (AMS-Uneem) et familles d’Abdoul Karim Camara dit Cabral attendent toujours la vérité sur la disparition de Cabral. Au cours des travaux de l’assemblée statuaire de l’Amical, le week-end dernier à la Pyramide du souvenir, le Secrétaire général de l’AMS-Uneem, El hadj Patrice Seydou Dembélé a affirmé que leur leader a été «assassiné et enterré au nord du Mali ».

Après être reconduit à la tête de l’AMS-Uneem par consensus, M. Dembélé a exprimé de nouveau leur désir de retrouver la tombe d’Abdoul Karim Camara dit Cabral. « Nous voulons terminer notre mandat par cette soif en nous de retrouver la tombe de notre camarade Abdoul Karim Camara dit Cabral », a-t-il expliqué, avant de révéler que « l’espoir est permis ».

Par rapport à la recherche de la tombe du leader estudiantin malien disparu dans les années 1980, sous le régime de Moussa Traoré, la famille rejoint l’Amical dans la demande tout en restant dans le cadre juridique. Selon Cheick Mohamed Daba Camara, neveu de Cabral, la famille rejoint l’AMS-Uneem mais ajoute que juridiquement, « Cabral est une personne enlevée, disparue sans trace ». Il n’y a aucune preuve, aucun témoignage. « Seulement, des rumeurs qui disent qu’il est mort. Nous cherchons à connaitre d’abord s’il est mort. S’il est mort, où il a été enterré », ajoute M. Camara. « Nous voulons la vérité sur Cabral ».

 « Le 4 août 2018, j’avais rencontré l’ancien Président Moussa Traoré. Il avait prévu de me rencontrer. Il est décédé. Nous avons approché Bah Ndaw mais pas Assimi pour le moment. Nous allons continuer avec les recherches», promet le secrétaire général de l’AMS-Uneem. A propos de l’assassinat, Patrice Seydou Dembélé affirme qu’Abdoul Karim Camara Dit Cabral, « a été assassiné et enterré au Nord du Mali ».

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. et le soldat ou le geôlier ou le responsable des prisons de Moussa Traoré sont en vie il faut les interroger. ils doivent savoir où Cabral a été tué et pourquoi

  2. quel était l’intérêt du pouvoir de l’époque de tuer ce pauvre étudiant qui ne revendiquait que le bien pour son pays. Moussa Traoré et ses hommes doivent au moins indiquer la tombe de ce petit pour permettre à sa famille de faire son deuil. c’est n’importe quoi ce pays

  3. Sgré je sais très bien que Cabral n’a pas été enterré au nord ça c’est clair et certain car à l’époque des faits j’étais membre du bureau de coordination de l’UNEEM donc inutile de tergiverser là dessus ce dossier est clos , pourquoi du vivant de Moussa Traoré le problème n’a pas été posé ?Ne cherchons pas à manger à partir du défunt , Mr Dembélé je le connais comme la pomme de mes mains c’est un escroc qu’ii ne faut pas suivre .

  4. Être déporté à Bourreissa ne veut pas dire que vous connaissez le lieu où Cabral a été enterré si éventuellement il l’ a été ! Que ce soit au nord du Mali ou à Bamako il faut des preuves , des indices ou des noms comme ATT que vous venez de citer et qui explique la non reaction de Alpha quand il a été sollicité en tant que président du Mali ne serait que pour préserver une ou des personnalités importantes autre que Moussa Traore qui pouvait être interpellé puisque déjà aux arrêts .

  5. El hadj, de grâce fais honneur à ta foi musulmane, Cabral une foi arrêtée à la frontière guinéenne a été conduite au camp para vers 16h , l’équipe de la radio mali est venue recueillir une déclaration dans laquelle il a dit que la grève est terminée, ensuite il a été torturé devant le lieutenant ATT à l’époque, et il a succombé à ses blessures dans la même nuit ii a été enterré dans un cimetière de la commune 4 ( Djikoroni para ou lafiabougou).Le lendemain à 5 heures du matin nous qui étions arrêtés avec Tiéblé Dramé-Victor S’y , Feu Pr Mamadou Lamine Traoré , VO nous avons été déportés à Gao-Kidal et Boureissa frontière Mali-Algérie selon le statut des prisonniers j’étais à l’époque en terminale au lycée de Badalabougou. Djélike ne fait pas une récupération alimentaire de l’affaire Gabral , c’est clos il a un frère à l’époque professeur d’enseignement supérieur qui a collaboré avec le régime d’alors et il a été accusé à son temps d’avoir dénoncer là où est parti Cabral , je peux y croire car il a été promu Directeur National de l’ENI à l’époque. Djelike je te connais tu as escroqué en 1988 l’Eglise catholique quand elle fêtait ses 100 ans , et les arabes pour une mosquée à Madiakuy attention, fais un profil bas

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here