Mali / Election présidentielle 2022 : L’Imam Mahmoud Dicko se jettera-t-il à l’eau ?

7

A travers la publication de son récent « Manifeste pour la refondation du Mali », l’ancien président du Haut conseil islamique du Mali (HCIM) pourra cacher difficilement son intention d’être plus présent sur la scène sociopolitique nationale. Est-ce dans une posture de prétendant au Palais de Koulouba ?

 

maliweb.net « Manifeste pour la refondation du Mali », c’est le titre du document publié vendredi 5 février par l’imam Mahmoud Dicko. Le leader religieux y révèle ses « inquiétudes » devant la situation « périlleuse » dans laquelle se trouve le pays. Un constat qui le pousse à se positionner en rassembleur et surtout en médiateur.

Or, en dirigeant le mouvement sociopolitique de protestation, qui a conduit à la chute du régime d’IBK, le guide religieux s’est affiché comme acteur majeur de la vie politique actuelle et future du Mali. On le dit lorgner le fauteuil présidentiel, même si l’homme se refuse un destin présidentiel et assure devant se consacrer à la vie religieuse. Sauf que là, plusieurs fidèles ne croient plus en sa neutralité vis-à-vis de la chose politique.

L’imam Mahmoud Dicko devrait au moins, selon bien des analystes, peser de toute son influence de leader et d’autorité morale du mouvement M5-RFP pour forger le destin du « Mali nouveau » auquel aspire une écrasante majorité des Maliens.

En lançant un appel à sauver le Mali, l’ancien président du HCIM attire l’attention des Maliens sur le besoin de chercher un nouveau leadership. « Sans réaction collective maintenant », écrit-il, « l’État qui nous gouverne n’a plus de sens ». Un constat qui le conduit à s’engager pour réconcilier les Maliens. Il propose la construction d’un nouveau pacte républicain et s’engage personnellement à « bâtir des passerelles entre acteurs civils et armés ».

Difficile de dire quelles sont les intentions du leader religieux qui opte dans ce texte pour une rhétorique politique, à commencer par le choix du mot « manifeste ». Prend-il ses distances avec les militaires qu’il a jusque-là clairement soutenus ? « Pas forcément », assure le sociologue Bréhima Ely Dicko, mais c’est un rappel qu’il veille au grain et surveille la transition, selon ce dernier, quitte à reprendre son bâton de pèlerin.

Mais l’autre question qui se pose est de savoir qui pourra porter les engagements ainsi énoncés dans le manifeste de l’imam Dicko. Doit-on déduire que le leader religieux déblaie le terrain électoral pour son candidat ? L’imam Dicko est-il dans l’intimidation à l’endroit du régime militaire ou est-il dans une forme de diversion politique ? Aucune piste n’est à écarter.

Par ailleurs, il est de notoriété que l’imam Mahmoud Dicko est conscient de son poids au sein de l’électorat. Il est probable qu’il soit à la recherche de potentiels alliés politiques pouvant renforcer sa présence comme un épouvantail du jeu politico-électoral. Sans compter qu’avec le vent de division qui souffle au sein de son mouvement politique, la CMAS, le dignitaire religieux veut réapparaître comme n’ayant perdu aucune emprise sur ses troupes et sur sa place de leader avant-gardiste préoccupé du sort du peuple meurtri du Mali. Sans compter qu’avec la disparition de l’ex-chef de file de l’opposition, Dicko lorgne une place stratégique de nouvelle figure de proue du landernau sociopolitique. Le réussira-t-il ? Le doute est permis surtout qu’il semble avoir déçu, voire trahi plusieurs de ses compagnons de lutte du M5-RFP.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. L’imam Dicko n’a produit que du désordre dans la politique malienne , vouloir penser qu’on peut remplacer le personnage politique par le religieux ou puiser les solutions d’ordres politiques dans les imaginaires religieuse , c’est de marcher sur la tête. La crise est le lieu de salut , c’est bien dénoncer les insuffisances et les comportements des acteurs politiques sans ménagement du tous pourris , mais qu’en est-il pour ces religieux qui cherchent à se faire passer des experts la liberté du tout savoir ? . Le Mali d’aujourd’hui a besoin de vison et grandes réformes dont certaines en contradictions au nom de certains principes religieux. Vouloir empêcher une société la maîtrise de son évolution au nom du dogme religieux est une ignorance sacralisén ? Aucune compensation imaginaire religieuse ne saurait justifier cela . ( CETTE CITATION DE L’IMAM AS CHIFFI EST A MÉDITER ) : LA FLÈCHE N’ATTEINT SA CIBLE QUE LORSQU’ELLE QUITTE SON ARC.

  2. LES IMAMS DESORIENTENT LA SOCIETEE MALIENNES.!

    LES IDIOTS DES FRANCAIS ENEMIS DU MALI!

  3. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    Les Anciens et les Anciennes qui Avaient un Sens Aigu de l’Observation Nous Ont Enseigné Tard la Nuit dans le Bois Que

    *Qui juge légèrement se trompe lourdement
    *Une erreur devient une faute pour celui qui persiste
    *La vérité a ses fanatiques comme l’erreur
    *L’erreur est la cause de la misère des hommes
    *L’erreur devient faute si l’on y retombe une seconde fois
    *Défendre son erreur est une nouvelle erreur
    *L’homme se trompe parce qu’il se trouble, et il se trouble parce qu’il est préoccupé de soi
    *Le plus sûr moyen de se tromper toujours est de croire que l’on ne se trompe jamais
    *L’erreur est fille de l’erreur

    AINSI IL NE FAUT JAMAIS MISSIONNER UNE PERSONNE QUI SE TROMPE Á TOUT MOMENT QUI COMMET DES ERREURS Á RÉPÉTITION ET IL NE FAUT ET AU GRAND JAMAIS FAIRE CONFIANCE Á UNE TELLE PERSONNE MÊME SI ELLE PRÉSENTE Á CHAQUE FOIS SES EXCUSES

    *Les problèmes du Mali Muté d’Aujourd’hui sont la conséquence de la « RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE MALIENNE du 26 Mars 1991 QUI FUT GALVAUDÉE QUI FUT AVILIE QUI FUT PROSTITUÉE QUI FUT DÉSHONORÉE QUI FUT CORROMPUE »

    Ainsi il eut Galvaudé-sation il eut avilissement il eut déshonore-sation

    Et avec comme finalité la CORRUPTION la CUPIDITÉ les ERREURS Dans Tous les Secteurs d’Activités

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Ainsi dans la Bouffe des Deniers dans la Bouffe des Sous dans la Bouffe des Briques de Liards des Flouzes de leurs fidèles croyants et croyantes mutés soumis à leurs dictas car leur faisant croire que sans eux leurs prières ils n’aura pas accès au Paradis

    *Les malins lettrés chefs religieux Toutes Croyances Confondues

    *Ont Fait de « Allah Dieu Maanghalah Yahweh d’Abord » « Ma Famille d’Abord »

    *Leurs Maisons Familiales sont devenues des Palais de Koulouba

    *Leurs enfants et les membres de leurs familles occupent des postes importants dont ils n’ont pas les compétences requises

    *Et ils s’en foutent ils se contrefichent de ce qu’adviendront leur Mali et les pauvres populations

    *Ainsi dans leur Bouffe ils sont en Plein Nirvana en Pleine Béatitude

    Ils s’acoquinent ils s’accointent ils s’apparient ils fréquentent les malins et malines lettrés mutants et mutantes politiques Pour Mieux Bouffer Pour Avoir Plus à Bouffer

    *Ainsi dans leur Bouffe ils sont en Plein Extase Plein Nirvana en Pleine Béatitude en Pleine Félicité et Pour Mieux Bouffer Pour Avoir Plus à Bouffer

    *Ils astreignent ils enjoignent ils obligent ils exigent de leurs fidèles croyants et croyantes mutés soumis à leurs dictas car leur faisant croire que sans eux leurs prières ils n’aura pas accès au Paradis

    Lors des élections présidentielles d’Aller Voter Pour Un Tel Au Détriment de leur Pauvre Mali et des Pauvres Populations Maliennes

    *Ainsi lorsqu’Ils Ont Bien Mangé Dans l’Assiette de ce dernier Ainsi lorsqu’Ils Sont Repus lorsqu’Ils Sont Bien Rassasiés lorsqu’Ils Se Sont Bien Gavés

    Et qu’Ils N’Ont Plus Rien à Attendre de ce Dernier Ils le Traitent de Tous les Mauvais Qualificatifs

    *Et Au Vue d’Une Nouvelle Assiette Dans Laquelle Ils Espèrent de Nouveau Bien Bouffer

    Ils Cacatent Ils Hululent Ils Chantent Ils Crient sut Tous les Toits les Chaumes les Tentes de Pauvres Maliens et Maliennes qu’Ils Se Sont Trompés sur le Président de la République Et qu’Ils Ont Fait Une Erreur

    2)Nous disons et rappelons Il revient donc aux maliens et maliennes fiers honnêtes toutes couches sociales tous âges tous sexes toutes croyances toutes professions dans les villes dans les villages dans les hameaux à l’extérieur et le M5-FRP

    *De Rester Là Debout Sur Les Remparts Tel Indiqué dans Leur Hymne National Et Ne Point Baisser La Garde Et D’Ouvrir l’ Œil Et Le Bon Et D’Être Vigilants

    *Aux Fins que la Renaissance de leur Mali Aux Fins que leur Nouveau Mali Démocratique Laïc Honnête Travailleur Un et Unique Prenant En Charge Soi-Même Son Développement et le Bien-Être de Tous les Maliens et de Toutes les Maliennes

    Tant Souhaitée Tant Voulue Ne Soit Galvaudée Ne Soit Prostituée Ne Soit Baguenaudée Ne Soit Avilie Ne Soit Souillée Ne Soit Abâtardie

    *Par la fourberie par la duperie par la perfidie par la rouerie la tartuferie par la ruse par la duplicité par la tromperie des Ennemis De Au-Dehors et De Au-Dedans

    Tels ils l’ont fait avec l’indépendance et la révolution démocratique de leur Mali du 26 Mars 1991

    *Ainsi ils Doivent Veiller Rigoureusement à la Désinfection au Toilettage à l’Époussetage à l’Astiquage au Débarbouillage au Nettoiement au Savonnage au Rinçage et à l’Essuyage de la Liste Électorale

    Pour des Élections Crédibles Justes dont les Résultats Seront Acceptés par Tous les Candidats et Candidates

    *Ainsi ils Doivent Implacablement Veiller à la Séparation des Pouvoirs Exécutif Législatif Judiciaire Religieux D’Information

    L’Exécutif (au Gouvernement) Le Législatif (aux Députés) Le Judiciaires (aux Hommes et Femmes de Lois) La Religion (aux Religieux) et L’Information (aux Hommes et Femmes des Médias)

    *Ainsi ils Doivent Veiller Rigoureusement à l’Organisation des Élections Présidentielles et Législatives Crédibles Auto-Financées Sur Fonds Propres Dans Un Mali Unique Et Un
    Débarrassé des Ennemis Convoyés et Venus de l’Extérieur et de leurs Collabos Internes touaregs et peulhs

    Et En Refusant Avec Énergie Et Force Des Fonds Étrangers ou Des Fonds D’Un Tiers Dans Un Mali Unique Et Un

    D’où sortiront un Président et des Députés Dignes Honnêtes Fiers ayant un Amour Profond pour leur Mali Non Lazzarones Non Gueux Non Agenouillés Non Couchés Non Esclaves Non Penchés Non Sans-Dentismes Non Soumis aux Dictas des soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations

    *Dont ils Prendront Part et D’En Sortir Vainqueurs

    *Et Ainsi Parachever Aussi le Travail

    Des malins lettrés mutants militaires du CNSP Des malins et malines lettrés mutants et mutantes civiles militaires religieux CMAS rebelles CMA MNLA du Gouvernement de Transition de BAH N’daw et de OUANE Moctar Des malins et malines lettrés mutants et mutantes civiles religieux CMAS rebelles CMA MNLA et consorts du Conseil National de Transition de DIAW Malick

  4. Dons le Mali est maintenant comme une mosquée ?
    C’est un imam qui veut faire président ?
    Le Pays est pauvre, sous développé, arriéré, improductif, gangréné par l’insécurité, rongé par le manque d’éducation, le chômage et incapable de défendre son territoire et c’est un inculte qui veut le diriger ?
    c’est une bonne chose !
    continuez comme ça !
    Vous allez manger de la terre la-bas.

  5. AUCUNE CHANCE POUR UN IMAM DE SE PRESENTER AUX ELECTIONS DE LES GAGNER. QUEL PROJET IL A POUR LE MALI SI CE N’EST CES DICOURS CHANGEANT. NOUS NE SOMMES PAS AVEUGLE ET NOUS AVONS DE LA MEMOIRE

    QU’IL ESSAYE CE SERA L’ECHEC ET LE REGRET DE SA VIE.

  6. Dicko fait ce que devrait faire la société civile. Les maux qui détruisent le Mali aujourd’hui seraient moindres s’il y avait une société civile.

  7. Sans soutien d’un vrai parti politique puissant, ses ambitions seront vouées à l’échec. Les partis politiques vont l’écrabouiller et ce sera l’erreur de sa vie.
    Personne n’a plus confiance en ce monsieur qui apparaît comme un grand marabout mais un gros traite. C’est la seconde image que je retient personnellement de ce monsieur. Il trouvera sur son chemin ceux qu’il a trahi, ils vont le mettre sous l’éteignoir.
    Les gens qui sont sortis pour répondre à son appel lors des mouvements derniers, l’ont fait simplement pour chasser IBK et sa famille qui avaient presque détruit le pays et non pour Dicko.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here