Forum National sur l’entreprenariat : Les femmes et jeunes sont à la pointe du combat

0

Le Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga a procédé à la clôture ce samedi à Ségou des travaux sur le forum de l’entreprenariat jeunes et femmes en milieu rural. Des femmes et jeunes qui ne cessent d’être sur la pointe du combat pour l’avenir.

Durant trois, des jeunes et femmes qui évoluent dans l’entreprenariat venant de Sikasso, Markala et d’autre zone se sont donnés rendez-vous à Ségou pour discuter et faire des recommandations sur l’entreprenariat des jeunes et femmes en milieu rural. Ledit forum avait comme objectif de promouvoir l’accès des jeunes ruraux à des opportunités d’insertion et d’emplois attractifs et rentables. Après trois jours d’activité, le samedi 13 novembre, le Premier ministre malien, Dr. Choguel Kokalla Maïga a présidé la cérémonie de clôture du forum national sur l’entreprenariat des jeunes et femmes en milieu rural. Cette rencontre sur l’entreprenariat s’est soldée sur des recommandations pertinentes et parmi lesquelles la promotion de l’entreprenariat en y investissant au moins 15 % du budget régional, la création d’une banque nationale d’investissement afin de faciliter le financement des entreprises agricoles,  le renforcement du réseaux d’électrifications rurale, la création d’un guichet unique pour l’assistance à la promotion de l’entreprenariat, la couverture totale du pays en réseau de communication notamment internet à travers la fibre optique…

Dans son discours de clôture  qui a tourné à l’allure d’un meeting électoral,  le Premier ministre a noté que la jeunesse et les femmes constituent le présent et l’avenir du Mali tout en  invitant les jeunes et femmes du monde rural aux Assisses nationales de la Refondation qui se tiendront fin décembre pour que ces jeunes et femmes qui se battent dans ces zones rurales puissent  faire entendre leurs avis sur la fonçons dont le pays est dirigé.

« Il faut que le monde rural puisse se reconnaitre dans la façon de gouverner et diriger le pays », a insisté le chef du gouvernement devant une foule composée essentiellement des jeunes et femmes qui sont hypnotisés par le discours. « Il faut arracher les places pour vous faire entendre », a-t-il insisté.

Juste après la cérémonie de clôture, la délégation du Premier ministre s’est rendue au camp militaire de Ségou où elle s’est entretenue longuement avec le chef des opérations militaires sur la situation sécuritaire dans la région.

« La priorité des priorités dans tout ce que le gouvernement est en train de faire, c’est la sécurité des populations. La situation est préoccupante, mais le gouvernement travaille pour résoudre cette question d’insécurité », a affirmé le chef du gouvernement à sa sortie d’audience avec le chef des opérations militaires.

Dans l’après-midi, le patron de la Primature a assisté à la première édition de la ligue régionale des sports équestre de Ségou qui a organisé une course des chevaux au nom du Président de la Transition Assimi Goïta dénommée ‘’Grand Prix Assimi Goïta’’.

 

Ousmane Mahamane

(Envoyé spécial à Ségou)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here