Forum sur l’aide humanitaire : Les ONG maliennes demandent une localisation des financements

0

Au Mali, les ONG  nationales ont tenu  pour la première fois un Forum National sur la location de l’aide humanitaire et du développement.  Au regard  de l’ampleur des besoins humanitaires, le forum exhorte les bailleurs de fonds à diriger les financements vers les ONG nationales et locales au lieu celles connues sur le plan international. 

A Mali, une étude réalisée dans le cadre Human Ressource Planning en  2021 a permis d’identifié 5,9 millions de personnes dans le besoins humanitaires sur les 11,7 affectées par la crise sécuritaire. En vue de mieux répondre à l’augmentation exponentielle de ces besoins humanitaires  à l’échelle nationale,  près  d’une quarantaine d’organisation non gouvernementale nationale et locale  travaillant dans l’humanitaire  ont pris à part à ce premier forum national sur la localisation de l’aide humanitaire et du développement au Mali. Ces organisations plaident pour une décentralisation du financement destiné à la prise en charge des besoins humanitaires.

Pour le Président de la plateforme des ONG nationales actives dans l’humanitaire au Mali, Elmedhi Ag Wakana, le système humanitaire, actuellement dominé par les acteurs internationaux doit nécessairement changer pour évoluer vers une  prégnance d’acteurs locaux et nationaux  Ceux-ci, soutiennent –ils,  travaillent  à promouvoir et à partager la force, la voix et l’espace des personnes touchées par la crise. Pour les organisateurs  du forum, la réponse humanitaire au besoin des  personnes touchées par les crises s’impose comme une impérieuse nécessité. « Elle recommande de corriger, de toute urgence un système humanitaire aux allures purement ascendantes. L’action humanitaire doit être aussi locale qu’internationale. Les personnes touchées par les crises puissent recevoir une assistance appropriée, à travers un leadership local »,  insiste  le président de la plateforme des ONG nationales et locales.  Les ONG nationales  ont indiqué leur opposition par rapport  à l’actuel système de financement de l’aide humanitaire  par les bailleurs de fonds qui consiste à  recentrer  les fonds aux ONG internationales. « Dès que des acteurs locaux et nationaux seront en capacité de reprendre le leadership, elles assumeront un rôle majeur dans les différents mécanismes de prise de décision », Elmedhi Ag Wakana notant qu’ils sont mieux  indiqués  gérer les situations d’urgence.

Cette démarche  des ONG nationales humanitaires est soutenue par le gouvernement de transition qui, représenté son le ministre des affaires sociales Oumarou Diarra,  a salué le rôle joué par ces organisations  dans la prévention de la crise. « Elles sont celles qui œuvrent au plus près des populations plus particulièrement dans la zone nord dûment éprouvé par les crises multidimensionnelles que connaît le Mali », a souligné  le ministre délégué de l’action humanitaire. La localisation de l’aide est un processus collectif qui vise à ramener les acteurs locaux au centre du système et de la réponse humanitaire du pays. Les ONG maliennes veulent des partenariats plus équitables entre les acteurs internationaux et locaux  afin d’asseoir un financement plus accru  dans la coordination de l’aide humanitaire.  C’est pourquoi le forum a été conclu  par des plaidoyers à l’endroit des bailleurs de fonds pour l’octroi  de plus de financements  directs, flexibles et durables  pour les acteurs locaux évoluant dans l’aide humanitaire.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net      

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here