Violation des droits de l’homme et ingérence dans les décisions de justice : Le Ministre de la Justice, Me Mamadou Ismaël Konaté bientôt interpellé par l’honorable Mariko

Depuis sa nomination, le ministre de la Justice, des Droits de l’homme, Garde des sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, ne cesse de s’agiter sur certains dossiers de justice.

1
Depuis sa nomination, le ministre de la Justice, des Droits de l’homme, Garde des sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, ne cesse de s’agiter sur certains dossiers de justice. De l’avis des observateurs avertis, ses agissements, ses prises de position laissent croire qu’il a conquis le département de la Justice à bout de canon. 

En « bon spécialiste de droit », le ministre-avocat est le premier à violer toutes les règles de base de l’indépendance de l’institution judiciaire. Son dernier « exploit » est son ingérence dans le dossier des militaires et policiers arrêtés pour « complot contre le gouvernement et déstabilisation des institutions ». Rappelons que la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako, dans sa séance du mardi 1er novembre dernier, avait accordé un non-lieu à l’Inspecteur de police Ousmane Fané. En effet, après cette décision, le ministre s’est investi corps et âme afin d’instruire le procureur général près la Cour d’appel, Mamadou Lamine Coulibaly, à pourvoir en cassation (faire appel de la décision). Cela après le délai légal de 72 heures prévu par le Code pénal malien. De sources proches du dossier, le procureur n’était pas dans la logique de rejeter cette décision. Car, ajoutent nos sources, la question de la délivrance de l’ordonnance de mise en liberté de l’inspecteur Ousmane Fané avait été évoquée. Et brusquement, à la suite d’un entretien avec le ministre de la Justice, le PG a décidé de pourvoir en cassation. Ce, après six jours de la décision de la Chambre d’accusation, soit deux fois 72 heures du délai légal.

Selon des sources proches du dossier, compte tenu du présent et de beaucoup d’autres manquements, l’honorable Oumar Mariko, député élu à Kolondiéba, projette d’interpeller le ministre de la Justice, des Droits de l’homme, Garde des Sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, devant l’Assemblée nationale afin qu’il s’explique.

Mama PAGA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. “En « bon spécialiste de droit »

    Petit rappel: Tout ministre qu’il est, ce prétendu “bon spécialiste du droit” ❓ n’est jamais rien de plus qu’un…………BANAL AVOCAT! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Et du reste, il n’a jamais été rien de plus, jusqu’au jour où le bouffon Zonkeba 1er le parachute ministre!… 😆 😆 😆 😆 😆

    Et ceux qui le connaissent personnellement (comme moi) ne me contrediront pas:
    Le seul point sur lequel Konate se distingue entre tous, c’est sur sa vanité et sur l’amour immodéré que prétentieux porte à sa propre personne!!!… 😛

    Sur ce point précis, il arrive même à en être écoeurant… :chuckle: 😥 😮

Comments are closed.