L’ancien Premier ministre britannique Tony BLAIR à Bamako : Les élections générales de 2022 au cœur des échanges

3

Sur invitation de SEM Bah N’DAW, Président de la Transition, l’ancien Premier ministre britannique, M. Tony BLAIR, Directeur de l’Institut qui porte son nom, est arrivé à Bamako dans la nuit du dimanche au lundi 22 mars 2021, pour une visite de 24 heures. A son arrivée à l’Aéroport international Président Modibo Keita-Senou, M. BLAIR a été accueilli par le Secrétaire général de la Présidence et d’autres proches collaborateurs du Chef de l’Etat.

Cette visite qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat fécond entre notre pays et l’Institut Tony BLAIR, a été l’occasion pour les deux parties d’échanger sur les préparatifs, l’organisation et la tenue des prochaines élections générales au Mali.
Au cours de son séjour, le Fondateur et Président Exécutif de l’Institut, Monsieur Tony BLAIR, a eu des séances de travail respectivement avec les Ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, M. Mohamed COULIBALY, et le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lieutenant-Colonel, Dr Abdoulaye MAIGA et le Délégué Général aux Élections, Général Siaka SANGARE.
Au regard des multiples défis et enjeux liés au contexte de la Transition, il s’agira pour l’Institut Tony BLAIR, de jeter les bases d’un partenariat privilégié d’accompagner le Mali et surtout de travailler dans sa mission de stabilisation.
Pour ce faire, le Tony Blair Institute for Global Change de l’ex-Premier ministre britannique a mis en place des cellules d’experts pour accompagner les chefs d’État en Afrique et dans le monde dans l’accélération de leurs projets prioritaires afin de leur apporter une assistance technique nécessaire à la réalisation de leur vision. La mission de Tony Blair Institute For Global Change, intervient aussi dans l’accompagnement des pays dans des dossiers d’envergures et de recherches en financement.
Avant de rencontrer le Président Bah N’DAW, le Fondateur et Président Exécutif de l’institut Tony BLAIR a été reçu par le Premier ministre, Moctar OUANE avec qui, il a eu des échanges sur le Plan d’Action du Gouvernement pour la mise en oeuvre de la Feuille de route de la Transition.
Avec La Présidence

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Monsieur Diarra, vous vous leurrez ! Arrêtez, vous jeunes maliens de faire des plans sur la comète ! On vous a confié tous les postes de responsabilité dans ce pays et vous avez lamentablement et honteusement échoué. Travaillez dur et murissez d’abord avant de réclamer quoi que ce soit. Nous avons besoin d’hommes ou de femmes d’expérience, intègre, patriote, connaissant bien notre pays,rassembleur et Non Compromis dans des Crimes Économiques. Il en existe encore quelques spécimens de cet oiseau rare , heureusement.Quand à vous jeunes gens, patience, patience, patience pour bien mûrir. La gestion d’un pays ne peut se faire dans ” conflit générationnel ” À bon entendeur salut !

  2. En occident, les élections sont très transparentes et l’homme qu’il faut est mis à la place qu’il faut. L’ancien Premier Ministre Britannique peut bien nous aider à organiser des élections crédibles et transparentes. Avec l’expertise Britannique, le Mali organisera en 2022 des élections avec de vraies cartes biométriques et des machines de vote pour comptabiliser les voix et permettre à l’administration territoriale de proclamer en un temps record, les résultats non falsifiables bureau de vote par bureau de vote. Le Mali est à un tournant décisif de son existence et j’ai la forte conviction que le Président de la transition, Tonton BAH N’DAW en ait conscience. C’est pourquoi, il a sollicité l’expertise de l’institut de l’ancien Premier Ministre Tony BLAIR pour nous aider dans l’organisation des élections. Tonton BAH N’DAW l’a dit lors de son investure, qu’il organisera des élections très propres où le vaincu felicitera le vainqueur. La Suisse nous a proposé son soutien matériel et les Britanniques à travers son ancien Chef du gouvernement Tony BLAIR sollicité par le Président de la transition, nous propose son expertise. Maintenant tous les ingrédients sont réunis pour aller à une élection bien organisée. S’il plait au bon Dieu, le Mali aura en 2022 un Excellent Président de la République, jeune, talentueux, très compétent et qui aime profondément le Mali et les Maliens. Vive le Mali, vive la jeunesse Malienne prête à se sacrifier pour la patrie. Nous fondons un grand espoir sur le Président de la transition, Tonton BAH N’DAW dans le redressement du Mali.

  3. Ba Ndaw doit faire attention a l’homme blanc, nous ne sommes pas d’accord avec des visites de ceux qui comme Tony Blair ont brule le monde pour les interets de l’Occident! Le Mali sera mieux sans les hommes blancs! Invitons Paul Kagame, ou notre frere du pays de Nkrumah!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here