Le Monde se chiffre désormais à 8 milliards de Population: Les jeunes, sa plus grande frange, réclament plus d’attention

2

Le 15 novembre 2022,  l’ONU annonçait la population mondiale à 8 milliards de personnes. Un croît démographique qui interpelle sur la situation des jeunes quand on sait que jusque-là la plus importante génération de jeunes de l’histoire à savoir  1, 8 milliard d’adolescents et de jeunes (âges de 10 à 24 ans) font face à d’énormes défis en matière de santé et de bien-être à travers le monde. La 6ème  édition de la Conférence Internationale sur le Planning Familial (ICFP) a été opportune pour les jeunes d’interpeller les décideurs et politiques en matière de SDSR (droits sexuels et reproductifs) pour éradiquer les écarts existants.

C’est un secret de polichinelle que les jeunes constituent une   importante  frange de la population mondiale et qu’ils  sont confrontés à d’énormes difficultés notamment en matière de santé et de bien –être, un état de fait exacerbé par les conflits, les aléas du changement climatique et la crise sanitaire de la COVID19. Entre 2003 et 2015, seulement 1, 6% de l’aide sanitaire au développement était consacrée aux programmes destinés aux adolescents. Un investissement insuffisant si l’on veut aspirer à un réel développement durablement qui nécessite plus d’investissement dans le  capital humain. D’où l’urgence d’accorder plus d’attention aux jeunes et adolescents dans les politiques, programmes et financement.  L’ICFP 2022(Conférence internationale sur la planification familiale) tenue du 14 au 17 novembre dernier en Thaïlande, qui a réuni plus de 3500 délégués, représentants de différents secteurs, ONG, parlements, Agences des Nations-Unies, organisations de jeunes,  et autres acteurs, a été opportune pour inciter et plaider pour les droits sexuels et reproductifs des adolescents et des jeunes.

Le rapport issu de l’ICFP 2022 intitulé : ‘ Faites –leur savoir est une feuille de route mondiale d’action pour la santé et les droits sexuels et reproductifs des adolescents et des jeunes. Elle a été  élaborée par plus de 40 organisations de jeunes et pilotée par eux en vue d’assurer pleinement la santé, les droits et la justice en matière de sexualité et de procréation pour tous les jeunes.

Ledit rapport cite les efforts déployés par le PMNCH (la plus grande alliance mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents)  en faveur de la participation et le leadership des adolescents et des filles dans le monde. En octobre 2023,  l’Alliance PMNCH organise  la campagne 1,8 milliard de jeunes pour le changement de PMNCH organise, le Forum mondial des adolescents qualifié de  plus grand rassemblement de jeunes au monde. En effet, le PMNCH est investi dans la promotion de  l’implication  et la prise en compte  des jeunes dans les  programmes et politiques les concernant.  En marge des activités de la conférence, l’UNFPA et le PMNCH ont co-organisé un déjeuner entre les dirigeants et les organisations de jeunes pour engager un dialogue intergénérationnel autour de la thématique.

« C’est une opportunité pour vous de réfléchir à des conditions et des partenariats qui vont durer de nombreuses années, a déclaré aux décideurs politique lors de ce déjeuner le  Dr David Imbago membre du Conseil d’Administration de PMNCH. Et d’indiquer: « Les décideurs politiques devraient interroger leurs électeurs sur les attentes des jeunes, travailler de manière intersectorielle et adopter une approche globale du bien-être des adolescents ».

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Ce qui est certain, c’est tout le monde qui doit s’inquiéter aujourd’hui, car il s’agit d’une bombe à retardement dans nos pays pauvres et d’ailleurs dans les pays dits riches dans la mesure où nous sommes tous confrontés aux mêmes défis que sont entre autres: la pauvreté, la précarité, la satisfaction des besoins sociaux de base, la rareté des ressources pour couvrir l’ensemble des besoins humains actuels. Sans la satisfaction de nos besoins essentiels les plus jeunes et d’ailleurs les moins jeunes deviendraient des délinquants de tous genres capables de tuer les plus nantis sans hésiter. Ce qui est certain personne n’est en sécurité aujourd’hui, surtout avec ce terreau fertile pour alimenter le terrorisme à travers le monde. Le monde ne sera jamais heureux.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here