Le président Keïta lors de la présentation de vœux de l’Aïd El Fitr : « Nul ne nous imposera un agenda contraire au bonheur de ce pays »

2

Ibrahim Boubacar Keïta s’exprimait hier devant les chefs d’institutions, les membres du gouvernement, les leaders traditionnels, les leaders religieux (musulmans et chrétiens) et les ambassadeurs des pays amis du Mali venus lui présenter leurs vœux pour la fête du ramadan

Comme à l’accoutumée, le chef de l’Etat a pris part à la prière de l’Aïd El Fitr à la grande mosquée de Bamako, en présence du Premier ministre, Dr Boubou Cissé, des membres du gouvernement et de plusieurs autres personnalités. A la fin de la prière, le président Keïta a formulé des vœux pour une bonne pluviométrie pour l’hivernage qui s’annonce.

Aux autorités religieuses qui invoquaient sa clémence et son pardon pour les individus coupables d’injures à son égard, le président Keïta a répondu : «Qui suis-je en tant qu’Ibrahim Boubacar Keïta pour ne pas supporter les insultes ? Mais le chef de l’Etat a droit au respect, pas par vanité, mais parce qu’il est le représentant de 18 millions de Maliens qui ont besoin qu’on les respecte». D’après lui, la loi devrait être de règle et de mise dans notre pays.

Ibrahim Boubacar Keïta a ensuite reçu au Palais de Koulouba, les membres du gouvernement, les chefs des institutions, les leaders traditionnels, les leaders religieux (musulmans et chrétiens), les ambassadeurs des pays amis du Mali pour la traditionnelle présentation de vœux.

Premier à prendre la parole, le chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé, après avoir présenté ses vœux de bonheur, de santé et de longévité au chef de l’Etat, au nom du gouvernement, a promis que les grands chantiers ouverts par ses prédécesseurs seront poursuivis et achevés. Il a annoncé de nouveaux chantiers et évoqué un certain nombre de projets qui retiennent l’attention du président de la République : la conduite d’un dialogue politique inclusif, le processus diligent et consensuel de révision de la Constitution, le renforcement de la cohésion nationale, la lutte contre le terrorisme et l’insécurité, la restauration de nos valeurs, la protection et la promotion des Maliens de l’extérieur.

S‘exprimant au nom des chefs d’institutions de la République, le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé a d’abord réitéré le soutien du Parlement au chef de l’Etat dans l’exercice de ses fonctions. Il s’est réjoui ensuite des résultats obtenus sur le front social notamment avec la fin de la grève des enseignants.

Le coordinateur des chefs de quartier de Bamako, Bamoussa Touré, le vice-président du Haut conseil islamique du Mali, Ibrahima Kontao, le Cardinal Jean Zerbo de l’église catholique et le Révérend Nouh Ag Infa Yattara de l’église protestante ont ensuite tour à tour présenté leurs vœux au chef de l’Etat. Le dernier intervenant a été l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali Hassane Naciri qui a présenté ses vœux au nom des ambassadeurs des pays musulmans accrédités au Mali.

En réponse, le président de la République s’est réjoui d’avoir célébré à La Mecque, la nuit de l’Aylat Al-Qadr avant de s’incliner le lendemain sur la tombe du prophète de l’islam Mahomet (PSL) et de regagner Bamako pour fêter l’Aïd El Fitr. Il a estimé que ceci est une grâce rare.

Évoquant le sommet de l’OCI auquel il a participé, il y a quelques jours, le président Keïta s’est réjoui : «La Oumma aujourd’hui compte des pays parmi les plus grandes puissances économiques du monde. Nous avons le bonheur encore une fois de l’amitié vive des autres peuples. Il n’est aucun souverain, aucun chef d’Etat de la Oumma qui ne m’ait dit son amitié et son souci du Mali». Le chef de l’Etat a rappelé que la Déclaration de La Mecque ayant sanctionné le sommet de l’OCI consacre deux paragraphes au Mali avec l’affirmation très claire d’aider notre pays matériellement et spirituellement. «Si nous avons tenu comme à la prunelle de nos yeux que la laïcité figura dans les documents de l’Accord pour la paix et la réconciliation, ce n’était pas par caprice. Quand in fine, il fallait parapher, nous avons dit que c’est la pierre angulaire et une ligne rouge infranchissable pour nous. Nul ne nous imposera un agenda contraire au bonheur de ce pays, jamais, quoi qu’il nous en coûtera», a martelé Ibrahim Boubacar Keïta qui a profité de cette rencontre pour clarifier la position du Mali sur la question palestinienne.

«La question palestinienne a pris une grande place dans nos discussions au sein de la Oumma. Il est temps que l’on rende justice à ce peuple palestinien qui a beaucoup souffert et qui souffre encore. Cela dans l’intérêt même de la paix mondiale», a souligné le chef de l’Etat, qui a plaidé pour un Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale.

Dieudonné DIAMA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. IBK if your comment is meant to indicate you truly hope Mali do not ever become like Sudan I truly hope same. As for Sudan Bashir was tricked by Arab world into giving South Sudan oil within what was Sudan at time South Sudan became independent. Arab as more controlling master had Bashir to give up that oil for sake of making Sudan more dependent on Arabs for survival plus thereof would be greater control of Sudan plus more galvanized base in Africa for Arabs of Middle East. Well stupid is what stupid do. Bashir was dangerously stupid Ubuntu who wanted to be caucasian. All Ubuntu who want to be caucasian are danger to all Ubuntu plus should be treated as such. Who they are is obvious plus Ubuntu should not deny what is obvious.
    As for us IBK plus Ubuntu of Mali happiness is not ever slavery to foreigners. Our ancestors had culture plus religion of foreigners imposed upon them by way of military conquest due to traitors among us thereafter servitude to those cultures plus religions of foreigners was imposed for generations for life or death survival sake upon them with those who fail to adhere was immediately murdered. Then came day those foreign cultures plus religions were practiced by majority of Ubuntu of area thus, in many areas Ubuntu were allowed to practice Ubuntu religions plus cultures as long as those who practiced such cultures or/plus religions were economically, socially plus academically deprived. Happiness we possess under those foreign religions plus cultures are illusion that we were taught we should possess despite fact our subconscious rebelled against such belief plus angered us as to why we could not find self who truly should exist under code designed by plus for Ubuntu.
    IBK you plus me are men excess 60 years of age we should not leave youth to survive on lie even if we have manage to do it all these years. For sake of returning Ubuntu to passage that once made us members at every level of greatest empire to this date that have existed let us be Ubuntu truthful with no regard for nothing but Ubuntu. Mongoloids of China have returned to such passage for excess 30 years in agreement with me as I acknowledged to OAU in 1986. They have demonstrated what is waiting for Ubuntu Africa if Old Men like us will cast their pride aside about being tricked most of their lives into following cultures plus religions of foreigners knowing to do so likely would not be above all in their best interest. In short we were willing to settle for being second class world citizens. We do not have to do it anymore plus neither should we allow Ubuntu youth to do it at all thus we should make it clear they should always place Ubuntu interest above all foreign interest. That is all Ubuntu need do. Despite making many errors Ubuntu youth are smart enough to see light in that statement. Thereof soon will be no more Ubuntu led “shit hole nations’ plus neither will we celebrate our ancestors plus selves being slaves to foreign cultures plus religions. There is no peace or joy in slavery. Only illusion of peace plus joy is in slavery.
    IBK from me to you. I harbor no resentment toward mongoloid for writing Ubuntu out of history of world greatest empire. They only did what we would have done if our partner who was of world greatest people had allowed himself in chasing becoming white to become a “bitch” of person not worthy of high honor.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. Bonne fete au president de la republique laique et islamique du Malikistan le tres Respectueux , son Excellence, le Mande’ Massa EL HADJ IBRAHIM BOUBACAR KEITA!!!!!
    Que faire? L’EMPEREUR IBRAHIM BOUBCAR KEITA PREMIER DU MALIKISTAN KO AW BE’ KA NANILI DA BILA!!!!! SADIO SACKO YE’ ADA FA N’BA ANI N’FA LA!!!!! Pourtant il n’ y avait rien entre nous et je ne l’avais jamais insulte’e! Sa grande soeur que je sortais etait assise a’ cote’ de moi dans ma voiture au moment ou’ sa soeur m’insultait. JE COMPRENDS L’ETAT D’ESPRIT DU PRESIDENT IBK!!!!! CES ENFANTS SONT TRES IMPOLIS ET TRES IGNORANTS MAIS NOUS OBLIGE’S DE LEUR PARDONNER!!!!! IBRAHIM BOUBACAR KEITA , DJENE’ EST CERTES IDIOTE MAIS IL FAUT LA LIBERER POUR DES RAISONS STRICTEMENT HUMANITAIRES!!!!!
    IBK REPRESENTE TOUTES LES MALIENNES ET TOUS LES MALIENS. LES ENFANTS DROGUE’S DU CDR DU MALI NE SAVENT PAS QU’ILS SONT MALIENS! WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE! JE VAIS ME TAIRE AVANT DIRE QUE LES COULIBALY ONT TOUJOURS SU QUE LES KEITA SONT BIOLOGIQUEMENT CONS!!!!!!! EXCELLENCE IBRAHIM BOUBACAR COULIBALY, MOGO CHI MA ITOGO FO!!!! VOUS ETES COULIBALY ET NON KEITA!!!!!!!
    TANTIE AMINATA MAIGA, WALAY KO BE’ IBOLO!!!!!! RIRE!!!!! Vous avez pu supporter IBK et Karim Keita !!!! IL FAUT ETRE UNE MAIGA POUR ACCEPTER UNE TELLE SITUATION!!!!! RIRE!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here