Loi électorale : Les nouvelles missions du ministère de l’Administration territoriale sont là

0

Dans une correspondance adressée aux chefs de circonscriptions administratives, le ministre de l’Administration Territoriale de la Décentralisation, colonel Abdoulaye Maïga, a indiqué les nouvelles missions de son département conformément à la nouvelle loi électorale. Quelles sont ces missions ? Les rapports entre l’AIGE (Autorité  indépendante  de Gestion des  Elections) et le département ? Réponses.

Dans cette correspondance, le Col Maïga a indiqué  que la nouvelle mission de son département est d’appuyer l’Autorité  indépendante  de Gestion des  Elections (AIGE), concrètement d’apporter l’aide du Ministère à cette nouvelle structure.

Dans la nouvelle loi adoptée puis promulguée le 24 juin 2022  par le Président de la Transition, les nouvelles attributions du  Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation contiennent plusieurs  innovations dont le fait entre autres que le Ministère ne proclame plus les résultats provisoires et les représentants de l’Etat n’interviennent  à aucun moment dans le traitement et gestion  des résultats électoraux ( opération de dépouillement des bulletins de vote ,recensement des votes, centralisation des résultats, publication des  résultats provisoires).

Toutes ces opérations relèvent désormais de  l’Autorité  indépendante  de Gestion des  Elections (AIGE).

Le ministre  Maïga se réjouit de ces nouvelles dispositions : «  le fait de ne plus intervenir dans la gestion des résultats électoraux nous oblige à remercier les  plus hautes  autorités, en particulier SE colonel Assimi Goïta, président de la Transition,  Chef de l’Etat, pour sa clairvoyance et sa détermination à Refonder notre Etat, ainsi qu’a  préserver la crédibilité des représentants de l’Etat… ».

Pour le ministre l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, force était de constater que ces derniers années la « présomption de culpabilité » des Représentants de l’Etat  dans la fraude électorale avait fortement entaché la crédibilité  de l’Etat lui-même. Aussi  cette nouvelle orientation politique  (loi électorale) vise à protéger l’Etat et ses représentants

L’un des objectifs majeurs de la Transition est d’organiser des élections crédibles transparentes.  Pour  la réussite de ce défi, le  Col Abdoulaye Maïga invite tous les chefs de circonscriptions administratives à redoubler d’efforts et à porter l’aide et le concours nécessite à AIGE.

Enfin le colonel Maïga a instruit de diffuser massivement la loi électorale afin que les représentants de l’Etat puisent s’y imprégner. Et il a annoncé  que  des dispositions ont été prises pour  organiser des séances de formation sur la loi électorale et élaborer un guide sur le rôle des représentants de l’Etat dans l’organisation des élections.

Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here