Mahmoud Dicko lors de sa rencontre avec des associations acquises à sa cause : « Nous voulons construire ce pays et non le détruire»

8

Suite à sa rencontre avec le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, le président du haut conseil islamique du Mali (HCIM), Mahmoud Dicko, a reçu au sein dudit conseil le soutien de certaines associations de jeunes du Mali. À cette occasion, l’imam Dicko a appelé au calme avant d’expliquer aux jeunes la rencontre qui a eu lieu entre les leaders religieux et le président IBK. L’évènement a eu lieu le mercredi 10 avril au siège du HCSM.

Le rang des antis Soumeylou Boubèye Maiga et du président IBK se renforce de jour en jour. Hier mercredi 10 avril, certaines associations de jeunes maliens ont  décidé d’apporter leur soutien à l’imam Dicko non moins président du haut conseil islamique du Mali. Pour leur part, les représentants des différentes associations ont, de concert, décidé de tonner « la démission pure et simple du président IBK ». Puisque, poursuivaient-ils, « les maux du Mali tels que la paralysie du secteur de l’éducation, de la sécurité, de l’économie, de la mauvaise gouvernance passant par la connivence de la France sur le sol malien seraient dus à la faute du président IBK ». C’est pourquoi, ajoutent-ils, «nous ne demandons ni le départ de Boubèye ou  du président de l’Assemblée nationale qui ne nous intéresse plus, mais plutôt celui d’IBK qui est le vrai problème de la situation ». Pour sa part, la porte-parole des femmes, Mme Diawara, a rassuré tout le monde que si IBK n’écoute pas le message de Dicko, « il trouverait certainement les femmes sur son chemin ». Pour Dicko, le message est clair : « Nous voulons construire ce pays et non le détruire. Ils (IBK et son gouvernement) ne peuvent pas du tout ignorer ce qui s’est passé le 5 avril, car, l’opinion nationale et internationale en est témoin de cette sortie historique du peuple ». Il poursuit en faisant comprendre qu’ « On va d’abord voir quel sort ils vont réserver à cette demande du peuple qui s’est déjà exprimé de façon pacifique » pour demander la démission pure et simple du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga. À entendre l’imam Dicko, « le cap que nous avons mené, la seule chose qui peut nous fourvoyer est Dieu ». Puis de finir en disant : « On va combattre de façon noble et de façon digne ».

Sur sa rencontre avec IBK, il dit  être étonné de se voir confier la parole en premier lieu par le président IBK qui lui avait pourtant appelé pour le dialogue alors qu’il ne savait pas  pourquoi il était réellement convier. Raison pour laquelle, dit-il, il s’est limité à faire des bénédictions pour la patrie.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Notre pays se trouve dans une situation extremement grave.Des Leaders Musulmans qui revent de faire du Mali un pays de la charia, s’opposent a la presence d’un Premier Ministre ,en exercice. En fait,ils ont tenu,depuis longtemps déjà, a avoir leur blanc-seing sur toutes les decisions importantes du pays:politique sociale, nominations aux postes de representation ou ministerielles,etc.Ils maintiennent ce pays dans une situation retrograde et ils ignorant tout des droits humains.La femme est consideree comme inferieure et ils trouvent tout a fait normal a avoir leurs quatre femmes dans leur concession/village.Pour eux,la polygamie est un droit donne a l’homme par Dieu. La polygamie ,vue sous l’angle de la liberte humaine est rejetee par les civilations respectueuses des droits humains et sous l’angle de l’egalite de l’etre humain,une entorse grave a l’arbitrage,cette liberte que possede seul l’etre humain de choisir entre le Bien et le Mal.Le fondement moral est important.La justice,l’egalite devant les droits,la solidarite,concept legal de la Charite,l’ordre social impose par la loi,Tout cela constitue le fondement moral que chaque religion doit expliquer en details au citoyen ou que les ecoles doivent inculquer aux jeunes enfants.Malgre ces liens etroits entre la Religion et la politique, ces deux domaines sont antinomiques car chaque religion dispose des valeurs spirituelles differentes et une nation comprend tres souvent des populations appartenant a des religions differentes.C’est ainsi que le concept de laicisme est NE pour que la Justice,l’egalite devant la loi, la solidarite institutionnelle,le respect de l’ordre social soient des realites et pas des raisons de conflits sociaux.Les Nations Unies,en Assemblee Generale, ont adopte une serie de conventionsv internationales pour que ces domaines essentiels au respect de l’etre humain soient consideres comme des lois nationales dans chaque pays : les doits sacres de la femme,des enfants ,les conventions relatives a l’immigration,la non discrimination sans egard a l’ethnicite,la religion,le sexe et la classe sociale.Ces conventions internationales representent les acquis de la Civilisation Universelle.

  2. S’il parle de la construction morale, il peut apporter sa contribution.Cponstruction politique
    ce n’est pas son domaine!

  3. Apparemment l’Imam DICKO fait du bon boulot dans ce pays en fêtant toujours avant les 12.000 Soldats présents sur le territoire Malien. A son actif il a lui seul:

    1. Aguel-Hoc : 25 janvier 2012
    2. 1er Kidal : 30 mars 2012
    3. 2ème Kidal : 17 Mai 2014
    4. 3ème Kidal : 21 Mai 2014
    5. Namapala : 19 juillet 2016
    6. Boni : 9 juin 2018
    7. Soumpy: 27 janvier 2018
    8. Kouloghon: 1er janvier 2019
    9. Koro/Tanfatala: 9 janvier 2019
    10. EUTM / Koulikoro: 23/24 février 2019
    11. Dioura: 17 mars 2019
    12. Ogossagou: 23 mars 2019
    13. Plus de 130.000 déplacés________________________________!

  4. Dicko tu est leader religieux donc tout ce que tu fais doit être au Nom de Dieu. et tout bon musulman serait de ton coté. SEULMT UN CONSEIL. FAIS ATTENTION AUX POLITICIENS . N’AYANT PLUS DE BASE
    Et qui sont pres a s’associer meme a CHEYTANE POUR ATTEINDRE LEURS OBJECTIFS PERSO.

  5. Prions pour notre Maliba.
    Ne nous trompons d’ennemis, donnons nous la main pour bouter hors de notre pays, le terrorisme.
    Les autorités aussi doivent penser à cette patrie qui est vraiment mal au point surtout avec la corruption et le clientélisme dans nos services.
    Le président de la République doit regarder de près ce qui se passe réellement dans le pays. Il ne doit plus se contenter des rapports que ces ministres l’apportent.

    Pour le bonheur de notre Maliba, le pays de paix, de dialogues……………

  6. Bernard, je suis parfaitement d’accord avec toi. Il ya d’autres qui suivent bêtement Dicko qui a son agenda

  7. Le départ des forces étrangères et la chute de IBK arrangent Dicko and co. Parce que sans nul doute le Mali tombera entre les mains des djihadoterroristes avec lesquels il est en accointances depuis fort longtemps et il sera leur PM à défaut d’être leur PR. Allah ko tè. Fanga gnini dé do. Donc chacun a son agenda. Il y a ceux qui marchent pour l’amour du pays, très sincèrement, il y a les vaincus politiques qui ne cherchent que le départ de IBK, et cela même si le pays doit cramer, il y a des analphabètes en mal de repère, il y a les enseignants et autres fonctionaires aigris et incompétents qui cherchent tout bêtement à résoudre leurs problèmes par cette voie.
    Les plus dangereux sont ces politi-chiens et les “religieux” fanga gninina, ambassadeurs de Iyad. Quand on parle de cheval de Troie, il s’agit des derniers, n’en déplaise aux dickoistes. Malheureusement IBK et ses hommes ne font rien de logique pour bien gérer la situation, incompétents qu’ils sont. Que Dieu assiste le Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here