Mali : le Colonel Assimi Goïta en quête de réponses pour un retour de l’administration au Nord et au Centre

5

Alors que  le retour de l’administration dans plusieurs parties du pays peine à se concrétiser, le colonel Assimi Goïta convoque tous les gouverneurs pour une rencontre de deux jours à Koulouba. 

 

-maliweb.net- La rencontre de deux jours a démarré ce lundi au Palais de Koulouba.  Elle réunit l’ensemble des composantes de l’exécutif malien autour du Chef de l’Etat, le gouvernement et les vingtaines de gouverneurs de région.  Durant deux jours, les participants à cette rencontre importante vont discuter ensemble des difficultés liées aux  conditions de retour de l’administration dans les régions, où l’insécurité a contraint les agents de l’Etat à abandonner les services publics.  « L’objectif  est de donner la parole à ces administrateurs régionaux afin qu’ils exposent les problèmes et les difficultés qu’ils rencontrent dans l’accomplissement de leurs missions », a indiqué la présidence de la République dans un communiqué. A l’ouverture des travaux, le Président Goïta a reconnu le contexte difficile que traverse le pays. Pour lui, les  nombreux efforts déployés pour réussir les missions dévolues à la Transition requièrent un engagement et une mobilisation sans réserve de la part de chaque acteur.

 

Ainsi, le Chef de l’État a invité  chaque  Gouverneur à  faire l’état de la situation administrative de sacirconscription, les difficultés auxquelles ils sont confrontés afin qu’on puisse trouver les solutions qu’il faut y apporter. « D’abord, chaque Gouverneur présentera la situation politique, économique, sécuritaire et sociale de sa circonscription. Ensuite, des éléments de réponse seront apportés par les membres du Gouvernement aux différentes préoccupations », a instruit le colonel Assimi Goïta. Lequel a saisi cette rencontre  des administrateurs  des régions du Mali  des missions qui  leur sont dévolues. Il s’agit surtout  pour chaque gouverneur de travailler à préserver les intérêts nationaux, de veiller aux respects des lois et règlements et les institutions de l’État, d’assurer l’information permanente du Gouvernement sur la vie politique, économique, sociale, et culturelle de leur circonscription administrative. 

 

« Administrer le pays, c’est d’abord assurer la sécurité des concitoyens dans le but de préserver la cohésion et la paix sociales », a déclaré le Chef de l’Etat qui a assuré que le Gouvernement travaille au retour de l’État et à l’établissement des services sociaux de base sur toute l’étendue du territoire national. 

A cause de la persistance de la menace terroriste, les autorités de la transition  ont nommé des militaires à la place des administrateurs civils aux postes de gouverneurs. Aujourd’hui, la majorité des gouverneurs sont des militaires. Cette militarisation de la fonction de gouverneur a été renforcée récemment par les  nominations de préfets et de sous-préfets militaires dans les circonscriptions administratives où l’État était absent.  Pour l’exécutif, cela est une volonté des plus hautes autorités de restaurer l’ordre. 

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Il faut que ces gouverneurs sachent que nous sommes trop, trop, trop en retard et que l’avancée des monstres est très rapide et avec cette progression tous les avantages qu’ils sont entrain de considérer comme acquis serons très prochainement détruits quand les monstres serons en activité totale. Il faut retenir qu’il s’agit de toute l’Afrique et non du seul Mali, car le mouvement des monstres se fera sentir partout sur le continent et des conséquences serons incommensurables pour notre espace, car personne ne vivra heureux lorsque que ce mouvement sera opérationnel, cela est sans équivoque.
    Il y a plus de dix ans que certaines régions sont restées sans aucune gouvernance, pour mettre ces régions au diapason des plus fonctionnelles, il faut beaucoup d’efforts et de moyens. Nous sommes dans la guelte du loup

  2. ali as tu reçu une réponse de ta mere sur qui est véritablement ton père? Amadou Kouffa le mangeur de viande de porc, consommateur de Cocaine Colombienne et grand buveur du vin Bordeaux de France vit ses derniers jours!

  3. Tous ces gouverneurs se la coulaient douce a bamako. mais l’iman amadou kouffa diallo vient de les reveiller brutalement avec un grand BANG!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here