Message de condoléances de SEM IBK, à la Presse malienne suite au décès de Chouïadou TRAORE, Directeur de publication de Nouvel Horizon et Soir de Bamako

1
IBK dans le Kénédougou : 4ième voyage présidentiel à l’intérieur du pays en deux ans contre une soixantaine à l’extérieur
Tournée du Président IBK dans la Région de Sikasso.

Ce jeudi 12 novembre 2015, une plume nourrie à la sève du combat pour la démocratie et la liberté de la presse s’est à tout jamais asséchée.

Chouaïdou TRAORE, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a rendu ce matin sa dernière copie comme pour boucler la dernière édition d’une riche et brillante carrière de journaliste.

Je m’incline pieusement sur la dépouille d’un combattant d’estime que nulle adversité n’a su arrêter, un militant dont le parcours a forcé l’admiration.

En cette douloureuse circonstance, je présente mes sincères condoléances à sa famille très éprouvée, ainsi qu’à ses proches et amis. Je voudrais, par la même occasion, exprimer ma douloureuse sympathie aux rédactions de Nouvel Horizon et Soir de Bamako, ainsi qu’à la grande famille des journalistes et communicateurs du Mali.

Petit frère, lors de notre récente et dernière rencontre, rien ne présageait d’un départ si précipité alors que nous ne sommes seulement qu’au milieu du gué.

Puisqu’il faut que la volonté d’Allah SWT s’impose, saches que :

• Profondément attristés, nous sommes!
• Inconsolables, nous resterons!
• Peinés et attristés, nous vivrons ton absence, car elle nous hantera définitivement, à l’angoisse de ne plus lire les rubriques quotidiennes que tu animais et qui étaient ta marque de fabrique.
Ta foi en notre Créateur n’a pas fini de surprendre et d’intriguer ceux qui t’ont connu et t’ont pratiqué assidument.

Enfin, tu nous lègues le souvenir d’un entrepreneur déterminé, voire opiniâtre, un grand optimiste qui n’a jamais désespéré de notre presse, qui pourtant souffre de maux liés à sa jeunesse et à la faiblesse de ses ressources.

Puisse ta volonté de bien faire continuer d’irradier tes confrères dont le combat pour la liberté de la presse s’alimentera du modèle d’engagement que tu fus.

Aux rédactions de Nouvel Horizon et de Soir de Bamako, nous adressons nos encouragements les plus militants afin que le flambeau jusque-là porté par Chouaïdou TRAORE reste allumé et éclaire notre conscience à tout jamais.

Koulouba, le 12 novembre 2015

Ibrahim Boubacar KEITA

Président de la République

Présidence de la République du Mali
PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.