Ministère de la Justice : Plus de 420 millions injectés dans des équipements

0

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mahamadou Kassogué a procédé à la remise de 15 véhicules à certaines structures de son ministère ce vendredi 20 août 2021. Achetés à partir du fond alloué par le budget national, ces véhicules ont coûté plus de 420 millions de nos francs, ils sont flambants neufs et utilisables sur tous les terrains. L’obtention de ces véhicules permettra aux services bénéficiaires d’exercer efficacement les missions qui leur sont confiées.

Conformément à la volonté des plus hautes autorités, le ministère de la Justice a été doté de la Loi d’Orientation et de Programmation de la Justice qui vise à renforcer le personnel des moyens, pour qu’ils puissent mieux accomplir les missions qui leur sont assignées, martèle Kassogué.

Le ministre insiste sur le fait que pendant des années durant, les personnels des services bénéficiaires ont travaillé dans des conditions très difficiles. Ces travailleurs ont fait des sacrifices énormes en servant l’Etat et surtout en utilisant leurs véhicules personnels, dit-il.
Quelque soit notre volonté, si nous n’avons pas les moyens adéquats pour accomplir notre mission, on ne peut pas y arriver ” souligne le ministre Kassogué.

Les directions centrales sont les bénéficiaires de ces véhicules qui sont : la Direction nationale de l’Administration de la justice (DNAJ) ; la Direction nationale des Affaires judiciaires et du sceau (DNAJS) ; la Direction nationale de l’Administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée (DNAPES) ; l’Inspection des services judiciaires ; les Conseillers techniques ; les Chargés de mission ; les Cours d’appel de Mopti et de Kayes ; le Pôle économique et financier de Bamako.

Mohamed Maouloud Najim, le représentant des bénéficiaires s’exprime : “Sans doute est-ce encore là un signe du destin, une volonté d’Allah. Au nom de tous les bénéficiaires de ces véhicules tout terrain et flambants neufs, merci de nous restituer à cet égard notre fierté, le sentiment d’être les égaux des autres, celui d’être également utiles, de compter … merci de nous permettre de relever la tête : nous ne raserons plus les murs pour aller à la rencontre avec les autres ; désormais, nous serons accueillis avec honneur et bienveillance. Et dire que l’habit ne fait pas le moine ! “.

Il continue en affirmant qu’ils sont requinqués pour aller rassérénés et confiants vers la transformation de leurs directions nationales en directions générales, un des objectifs de la Loi d’Orientation et de Programmation de la Justice. Voilà les parquets généraux mieux équipés pour plus de rendement.

Rappelons que Mohamed Maouloud Najim est le Directeur national des Afaires judiciaires et du sceau ; son département dans sa forme actuelle, est la fusion de deux anciennes Directions nationales à savoir : la Direction nationale des Affaires civiles et du sceau et la Direction nationale des Affaires pénales et des grâces.

Kader Diarra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here