Société : Des maliennes décidées à réduire les grosses dépenses du traditionnel trousseau de mariage

1

 L’ association ‘Hami Ban KAN ’pilotée par  l’artiste cantatrice Maïmouna Dembélé, a animé le 23 mars 2019  au musée Mousso Kunda, une conférence de presse pour dénoncer les dépenses faramineuses liées aux trousseaux de la jeune mariée au Mali.

Les dépenses liées à la constitution du trousseau de la jeune mariée, le cérémonial de la traditionnelle ‘Bolomafara’ (Contribution) et le ‘Minèssiri’ qui consiste  au cours d’une cérémonie familiale à  rassembler  différents présents des proches, amis et autres il s’agit en général de tissus, d’ustensiles, de  bijoux etc. suivant la fantaisie et les moyens financiers  de chaque parent de la mariée, lesquels présents vont être remis à la jeune mariée pour son foyer. Selon les conférencières notamment la chanteuse Maïmouna Dembélé, cette pratique pose de plus en plus des différents au sein des couples et même des familles. «  Nous avons peur, nous n’avons aucun répit, on est tenaillé par l’angoisse de pouvoir ou  ne pas pouvoir constituer un digne trousseau de nos filles. » a-t-elle déploré. Selon elle la composition du trousseau, surtout toutes les panoplies  qui s’y affèrent,   est de plus en plus une problématique aux niveaux des couples et des familles. Car les femmes souvent guidées par un désir d’en toujours faire plus qu’une voisine ou une parente, peut se retrouver dans une situation compromettante lui  faisant oublier toute la joie et la quiétude concourant au mariage.

Un piège porté sur l’excès, les grosses dépenses financières que notre société cautionne et même encourage en silence  alors qu’individuellement  chacun de son côté se lamente et perd le sommeil rien en pensant au trousseau de mariage. Face à cette situation l’association ‘Hami Ban Kan ‘( AFHBK) ; association soucieuse des dépenses liées au mariage, vient d’ouvrir le débat autour de ces dépenses et elle compte mener des campagnes de sensibilisation et faire de plaidoyer afin de bouter ladite tradition.

Notons que l ‘association s’est assignée la mission de promouvoir le développement socio-économique et culturel des femmes.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Une belle initiative ,j’encourage la coordinatrice Dembélé Maïmouna et ses autres camarades ,je ne les souhaite que du courage,changer la mentalité des maliannes et maliens sur ledit trouseau de mariage n’est pas facile,mais avec la détermination ,nous y arriverons ensemble.Vraiment il est temps de voir le comment réduire dans les dépenses du mariage au Mali.Car à cause de ces dépenses ,beaucoup des jeunes ont peur de se marier aujourd’hui.Alors une fois de plus ,je souhaite l’association( Hami ban kan)

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here