Souleymane Koné, conseiller de Choguel Maïga «Nous ne cèderons à aucune intimidation et n’accepterons aucune injure à notre peuple »

4

Malgré l’absence de réaction officielle suite  aux propos paternalistes tenus par le Chef d’Etat Français contre les autorités de la transition au Mali,  Souleymane Koné, un conseiller du premier ministre Choguel Maïga, est sorti de son silence.

 « Acharnement et tentative de déstabilisation contre le Mali »,  a titré ce proche du  premier  ministre de la transition,  qui,  comme beaucoup de responsables Maliens ont choisi Facebook  pour exprimer leur indignation face aux propos du Président Emmanuel Macron. Ce haut  cadre de la primature, qui a joué un rôle de premier plan au sein du M5-RFP,  ne mâche pas ses mots  face à l’altitude  des autorités françaises à l’egard du Mali depuis le discours de Choguel Maïga à la tribune des  Nation-Unies.

Pour le conseiller Souleymane Koné, « l’acharnement et l’arrogance » dont Emmanuel Macron fait montre à l’endroit du Mali rappelle  à tous  les comportements d’un certain Nicolas Sarkozy de triste mémoire.  « Sous les oripeaux de l’image et de  la puissance de la France, ils symbolisent les agents de déstabilisation du Mali »,  a qualifié ce proche du Premier ministre. Et de poursuivre en rappelant à l’ex-puissance coloniale  une rupture de gouvernance   avec le régime déchu  d’IBK.  «  Le peuple malien d’aujourd’hui n’a plus rien avoir avec celui qu’il invoque et que le pouvoir bouffon et narcissiste de IBK lui avait donné à voir.  Le M5-RFP est passé par là, il porte l’héritage de Modibo Keita, de Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et de Amadou Toumani Touré : des Hommes de refus qui se sont constamment opposés à la diplomatie de l’acquiescement  des comportements irrespectueux que le pouvoir IBK avait érigé en dogme », a catégoriquement répliqué Souleymane Koné.  En indiquant  toujours que l’histoire et  la  culture  des maliens  ne leur ont jamais prédestiné  « à vivre à genou,  à devenir les obligés d’un partenariat aussi arrogant que paternaliste ».

Profitant de cette sortie sur sa page facebook, l’ancien ambassadeur du Mali en Mauritanie  s’en prend à la politique impérialiste  de la France de Nicolas Sarkosy qui, selon lui,  est à l’origine du malheur du Mali. «   Nicolas Sarkozy a détruit le Mali, le MNLA qui emporte une large responsabilité est le fruit de ses actions contre la nation malienne, tout en appuyant ce même groupe et ses semblables, Emmanuel Macron se propose de substituer « son peuple malien » à nous quand  nous voulons nous reconstruire », a qualifié  le conseiller du premier ministre, qui  met en garde l’ex-puissance coloniale par rapport à la détermination des autorités maliennes à reconstruire le pays avec le partenaire de leur choix. « La reconstruction du Mali se fera avec qui voudra nous y accompagner, Emmanuel Macron doit s’y faire. Nous ne cèderons à aucune intimidation et n’accepterons aucune injure à notre peuple. Ceux qui sont chez nous devrons désormais consentir à nous respecter », a-t-il prévenu.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Un officiel qui choisit facebook pour faire une réaction…, ça en dit long sur l’amateurisme et l’état d’âme de ces incapables. Macron est un président élu. Choguel n’est même pas un premier ministre, mais juste un semblant de… Sa nomination ne repose sur aucune base légale ni légitime. Si dire cela est une insulte, eh bien il va falloir en encaisser encore.

    Pensées rebelles.

  2. C’est vous qui avez été insultés à cause de vos maladresse d’amateurs, pas le peuple malien. Personne ne vous a élu. Vous devez vos poste à un coup d’état militaire. Vous n’avez mandat de personne. Foutez nous la paix et laissez en prendre dans la gueule à cause de votre amateurisme.
    Avant que j’oublie: Choguel Maiga a-t-il d’abord remboursé le reste du magot volé après les 700 000 ? Comment d’abord, n’étant pas un homme d’affaire, a-t-il pu s’octroyer 700 millions de nos sous?
    Une chanson de jeunes filles Bambara :
    “La petite salamandre nous conseille de bien fermer nos canaris d’eau
    Alors qu’il n’y a pas de plus “souilleuse” d’eau qu’elle-même!”

  3. Mon frère Koné , tu as raison , il Ya pas pire insulte quand on a qualifié ton mentor de premier ministre illégal que peux tu faire ? Nous ne voulons pas les fanfaronnades des actes, le cas concret de l’Algérie est là, pourquoi ton mentor n’a t*il pas directement renvoyé l’ambassadeur de France du Mali ? Et toi en tant que conseiller illégal qu’à tu fais pour sévir de telles déclarations , Monsieur nous voulons des actes mais pas des déclarations spectaculaires ou folklorique .Plutôt faites renvoyer les troupes de Macron du Mali et toi tu iras certainement faire tes déclarations en Guinée.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here