UN-SCPC : Bakary Togola sème le désordre

3

A peine sorti de la Maison centrale d’Arrêt de Bamako, Bakary Togola réclame le fauteuil de président au sein de l’Union nationale des sociétés coopératives des producteurs de coton (UN-Scpc). Une restitution qui ne semble pas plaire à ses pairs. Car M.Togola était en prison pour avoir détourné l’argent  des producteurs du coton.

Le ‘’ridicule ne tue plus au Mali’’, c’est ce qui explique l’attitude et le comportement de Bakary Togola.  Arrêté pendant longtemps pour n’avoir pas pu justifier l’argent destiné aux producteurs de coton, il veut revenir aux affaires après sa libération.

A quelques jours de sa libération, contre toute attente, Bakary Togola est allé occuper son bureau au sein de l’Union nationale des sociétés coopératives des producteurs de coton le lundi 19 avril 2021. Par la suite, il a exigé de celui qui assure l’intérim de venir lui faire la restitution de sa gestion lorsqu’il était absent. Cette attitude est mal conçue par les producteurs de coton qui le regardent comme celui qui a détourné leur argent. Ces derniers invitent les autorités de la transition à prendre des mesures pour que Bakary Togola mette fin à la provocation au sein de l’Union.

Pourtant il ressort des recommandations des assises sur le coton, la mise en place d’un organe transitoire.  Une mise en place d’organe transitoire qui tarde et Bakary veut profiter de cette situation pour semer le trouble au sein de l’union dans le but d’occuper sa place. Ce qui peut être non seulement synonyme de détournement mais aussi de règlement de compte parce que certains producteurs de coton avaient exigé la restitution de leur argent.

Bakary Togola est-il le seul qui sait ou qui peut gérer le monde des paysans ? En attendant la réponse à cette question, la nécessité de prendre des mesures se pose surtout lorsque l’on sait que la culture du coton traverse un moment de turbulence. L’interférence de Bakary Togola ne va-t-il pas envenimer les problèmes que traverse la culture du coton lorsque l’on sait que le retard dans l’application des recommandations des assises sur le coton est en train de créer des tensions sporadiques chez les producteurs du coton. Il est impératif d’appliquer ces recommandations afin d’éviter une autre saison cotonnière vierge. ‘’Un homme averti en vaut deux’’.

Bissidi SIMPARA

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Sangre
    Pour argumenter,on cite des cas pour rendre crédible ses propos.
    Tu ne peux pas citer même un seul cas pendant les deux quinquennats D’ALPHA OUMAR KONARÉ puisqu’il n’y a jamais eu.
    C’EST ATT QUI A IMPOSÉ L’IMPUNITÉ AU NOM DE SON CONSENSUS POLITIQUE.
    Certaines personnes se font manipuler par les ennemis D’AOK en tête desquels les thuriféraires du dictateur sanguinaire MOUSSA TRAORÉ soutenus par ses adversaires du mouvement démocratique conduits par MONTAGA TALL et OUMAR MARIKO suivis de ceux d’IBK.
    On a tout fait pour confondre le régime D’AOK à celui D’ATT alors qu’ils ont façonné celui du dernier.
    Ils ont détourné de grosses sommes d’argent avec la bénédiction d’ATT pour ensuite se révolter contre lui,l’ont poursuivi aux côtés d’IBK.
    Avec ALPHA OUMAR KONARÉ tout ministre soupçonné de délinquance avec les preuves palpables étaient chassés du gouvernement.
    Le COUREUR de fond,que ma génération connaît, nommé ministre des sports faisait des trafics de visa vers l’Europe.
    Des preuves apportées,il a été chassé du gouvernement et mis à la disposition de la justice.
    DES MINISTRES N’ONT PAS ÉTÉ RECONDUITS QUAND DES SOUPÇONS DE FRAUDE PESAIENT SUR LEURS GESTIONS.
    Avec ATT ces principes ont été foulés aux pieds au nom du consensus politique.
    On est à ce niveau à cause du refus de poser ses pas dans ceux D’AOK.
    On ose dire qu’ATT et AOK sont de la même sauce.
    Si c’était le cas,un CHOGUEL MAIGA ne serait jamais ministre alors qu’il était un poids lourd du régime d’ATT.
    Beaucoup de fossoyeurs du régime de MOUSSA TRAORÉ ne seraient jamais dans les hautes fonctions de l’Etat qu’ATT a ramenés.
    BAKARI TOGOLA A ÉTÉ UNE CRÉATION D’ATT ALORS QU’IL ÉTAIT INVISIBLE SOUS ALPHA OUMAR KONARÉ.
    La réalité est qu’ ATT a été incapable de garder le témoin remis pas son prédécesseur à cause principalement de sa connivence avec MOUSSA TRAORÉ et IBK.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. S’ii ya pas d’autorité que veux tu que les gens fassent?
    L’etat ne parvient pas a imposer son autorité ni au nord ni au sud.
    Pourquoi apres le coup d’etat du 18/08/2020 quelques miliatires sont allés liberer togola sachant bien que c’est un voleur de millards?
    Sous GMT nous n’avons jamais vu quelqu’un apres avoir detourné des milliards liberé sous caustion réclamer son poste.
    Il y avait pas libération sous caution pour un voleur.

  3. Détourner des fonds , faire la prison et ressortir en levant la tête ! Un phénomène qui a sa source dans le mandat de Alpha , Sangare veut des démonstrations pour ça aussi ?
    Après les méfaits de Moussa , trente années étaient largement suffisantes pour redresser le Mali !
    A qui la faute si ce n’est les grands democrates ?
    La solution passe par la correction de ces fautes , ces acteurs politiques des trente dernières années , les grands democrates , honte à eux ces marchands et acteurs de la malédiction du Mali !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here