La France est en train de mettre la pression sur les chefs d’Etat africains

2

Des chefs d’Etat qu’ils choisissent car, actuellement, il se passe quelque chose qui va encore faire sombrer l’Afrique dans la misère. La France souhaite la dévaluation du FCA. Le FCA, pour ceux qui ne le savent pas (Franc de la communauté française d’Afrique), est une monnaie fabriquée en France, plus précisément à Clermont Ferrand et c’est la France qui décide du taux des politiques économiques et du contrôle de la gestion. Le but étant d’acheter des matières premières à des prix de merde.

En 2018, la France nous prouve une fois de plus qu’elle se considère comme colon en Afrique. Et actuellement, 1 euro = 655 FCA. Et la France souhaite encore appauvrir les Africains en dévaluant à nouveau le FCA. Bientôt, 1 euro sera égal à 1300 FCA, si ce n’est pas une ultime humiliation. La colonisation à ciel ouvert.

Sans oublier la dette coloniale provenant de 14 pays en Afrique. La France perçoit plus de 500 milliards de dollars chaque année. La solution est la sortie du FCFA. Kadhafi a voulu la monnaie unique en Afrique, il a été tué ! Je pense qu’il est temps de se réveiller.

En Afrique, tu manifestes contre cette servitude monétaire, on te tire dessus ou tu fais de la prison, sans aucune forme de procès. Rassembler les Africains pour parler de l’avenir du continent est très compliqué, car nous manquons de solidarité ! Je vais sans doute entendre (que Dieu nous aide…). Il ne nous aidera pas ! C’est des conneries ! Ça fait des siècles que cela dure.

Si on organise une soirée (hip-hop, zouk, afro) beaucoup seront disponibles. Il est temps de se réveiller !

Ensemble trouvons des [email protected]

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Diarrassouba, les gilets jaunes sont dans la rue en France, qui va payer pour leurs revendications? C’est l’Afrique et en tete Boua IBK, il y a justes quelques semaines au Maroc qu’il a signe l’immigration choisie de Sarkozy et les papiers de Diop-Bert Kundert mais simplement sous d’autres formes.

  2. L’Homme est le Boulanger de son destin et nous sommes ce que nous voulons etre. Nous n’avons pas de presidents dans les pays Africains du CFA mais des premiers ministres du President de France!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here