Afrocan de basketball Mali 2019 : La RD Congo s’adjuge le trophée de la première édition

0

Les lampions de la première édition de l’AFROCAN de Basketball se sont éteints le 27 juillet 2019 au palais des sports Salamatou Maiga. C’était en présence de Arouna Modibo Touré, ministre de la jeunesse et des sports entouré de  Me Jean Claude Sidibé, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, de Hamane Niang, ancien président de la Fédération et ancien ministre de la jeunesse et des sports, de Harouna B Maiga, président de la fédération malienne de Basket, des responsables de la FIBA-Afrique et d’invités. Et le trophée de la première édition est revenu à la  RD Congo qui a battu en finale le Kenya par 82 à 61. Pour cette première édition destinée aux joueurs locaux, 12 pays ont répondu présent en se retrouvant à Bamako(Mali) du 19 au 27 juillet 2019. Il s’agit de la RD Congo, du Kenya, de l’Angola, du Maroc, du Mali, du Tchad, de la Tunisie, de l’Egypte, de la Côte-d’Ivoire, de la Guinée et du Nigéria. Après d’intenses matches âprement disputées, la RD Congo et le Kenya ont pu se hisser en finale. Après un début laborieux des Kenyans, les Congolais ont su se ressaisir et de l’emporter finalement sur le score de 82 à 61 points. Le Mali qui a été logiquement éliminé en ¼ de finale par le Maroc a sauvé son honneur en se classant 5e après avoir dominé le Tchad. On peut dire que la FIBA-Afrique a bel et bien eu raison en créant cette compétition pour valoriser les joueurs locaux qui n’ont pas la chance d’évoluer en Europe ou aux Etats-Unis. L’occasion fut saisie par l’instance suprême du basketball africain d’honorer quelques joueurs de l’Equipe nationale  Juniors du Mali qui ont avaient honoré l’Afrique toute entière lors de la coupe du monde Juniors disputée en Grèce en les présentant aux 12 pays présents.

Saïd

 Afrocan de basketball Mali 2019 :

Pourquoi cette première édition est tout  bénef pour les …. Maliens ?

La première édition de l’Afrocan de Basketball a pris fin le 27 juillet dernier  et qui a vu le Mali s’est classé 5e sur 12 pays présents. Pour les uns c’est un échec mais pour tous ceux qui ont assisté à cette compétition du début jusqu’à la fin, on peut dire sans se tromper que cette première compétition destinée aux joueurs locaux est tout bénéfique pour les joueurs, les entraineurs et les amoureux de la balle au panier maliens. Au vu de la prestation des pays présents, les maliens ont compris qu’il y a encore du chemin à parcourir pour rehausser le niveau chez les seniors au niveau local. En effet cela fait près de 10 ans que les clubs maliens ne participent plus aux compétitions africaines de clubs tant chez les hommes que chez les Dames.  Autre avantage de l’organisation de cette compétition au Mali, c’est l’engouement populaire suscité auprès des jeunes basketteurs qui prenaient d’assaut la salle du matin au soir. Enfin ces genres d’organisation permettent aux cadres et responsables d’apprendre auprès de leurs homologues africains sur tous les contours de l’organisation d’un tel événement africain. Ce qui manque cruellement aux maliens même dans d’autres disciplines sportives. Mais on retiendra surtout que cette organisation de cette compétition par le Mali a permis une fois de plus de montrer aux yeux du monde entier que le pays est bel et bien fréquentable à tout point de vue.

Saïd      

 Diakaridia Diakite président de la commission d’organisation :

Un exemple à suivre par les jeunes cadres maliens  

Si la réussite d’une organisation d’une compétition fut-elle le Basketball rimait avec la victoire finale de l’équipe c’est-à-dire le trophée, le Mali allait remporter cette première édition de l’AFROCAN 2019 tant l’organisation fut une grande réussite. Ce mérite revient au président de la commission d’organisation, Diakaridia Diakité et de tous ses membres. Conseiller technique de son état depuis 2018 au ministère de la jeunesse et des sports, Diakaridia Diakité a été désigné pour faire réussir l’organisation de cette première édition. Si certains avaient douté de la compétence de ce jeune cadre à réussir ce challenge, force est de reconnaitre que Monsieur Diakité à surpris plus d’un tant l’organisation a été presque parfaite. Son humilité, son sens d’écoute, son dynamisme et son respect ont certainement été les secrets de sa réussite à bien mener à bon port sa mission pour l’honneur du Mali. Ce qui lui a valu toutes les félicitations du ministre Arouna Modibo Touré à la fin de la finale et qui a tenu à lui rendre un vibrant hommage. C’est dire que le ministre Touré a eu raison de désigner ce jeune cadre et moins bavard mais qui s’avère être très efficace dans les missions qui lui sont confirmées. C’est dire donc que Diakaridia Diakité est tout simplement un homme sincère et loyal et entièrement dévolu au chef que le ministre Touré peut beaucoup compter pour les échéances futures. Du coup il mérite d’être soutenu et encouragé pour servir d’exemple à la jeunesse malienne pressée et en manque de repères particulièrement aux jeunes cadres qui partent vite en besogne.

Saïd

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here