Championnats d’Afrique d’escrime Seniors : Abdoul Wahab Zoromé et son équipe gagnent le pari de l’organisation !

0

Du 24 au 28 juin, la cité des 3 caïmans a abrité pour  la première fois au Palais des Sports Salamatou Maïga,  les championnats d’Afrique d’escrime séniors. Cette compétition a regroupé 20 pays qui se sont affrontées dans 6 épreuves de disciplines différentes. Il s’agit, du  Fleuret, de l’Epée et la Sabre, qualificatif aux Jeux Olympiques Tokyo 2020.

Organisée par la fédération malienne d’escrime en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), la XIXème édition des championnats d’Afrique d’escrime séniors s’est tenue ici à Bamako précisément au palais des sports Salamatou Maïga  du 24 au 28 juin 2019.

Pour la première fois les grandes nations d’escrime du continent africain se sont regroupées au Mali avec la participation du plus grand nombre d’athlètes (170) et de pays (20). Ces différents pays se sont affrontés dans des combats  de haut niveau et ont offert au public sportif malien des combats dignes de ce nom.

En effet, dans la catégorie de sabre hommes, l’équipe d’Algérie s’est difficilement imposée 45-44 face aux lions de la Téranga du Sénégal. Chez les équipes dames, les Aigles de la Tunisie se sont également imposés 45-39 face aux pharaons de l’Egypte.   Par contre, dans la catégorie de l’épée hommes le Maroc s’est classé en tête par  le score de 45-31 face au Sénégal.

Quant au Mali, ses  athlètes participants n’ont pas pu atteindre le niveau de la finale. Toute chose qui ne lui a pas permis d’avoir de médaille en cette 19ème  édition des championnats d’Afrique d’escrime séniors.

Au classement général, l’Egypte vient en première position avec 5 médailles d’or, 7 argents et 9 bronzes (21médailles).  Il est suivi par  la Tunisie avec 5 médailles d’or, 3 argents et 3 bronzes. La troisième place est revenue au Maroc avec 2 médailles d’or seulement.  Le Sénégal vient en 4ème position avec 0 médaille d’or, 1 argent et 2 bronzes 3 médailles en tout. L’Afrique du Sud se classe 5ème avec  seulement 1 médaille d’argent suivi par l’Algérie 6ème avec 4 médailles de bronze.

Une organisation sans faute

Visiblement aux anges, le président de la fédération malienne  d’escrime Abdoul Wahab Zoromé, s’est réjoui de la réussite de l’organisation de cette compétition même si elle n’a pas été facile.

Selon lui, accueillir 20 pays au Mali avec cette situation d’insécurité n’était pas du tout, chose facile. Une première, dit-il, dans l’histoire de l’escrime au Mali.

En plus, il s’est dit satisfait par le fait que le Mali ait battu le record de participation des pays mais aussi des athlètes, puisse qu’il n’y a jamais eu 170 athlètes dans des championnats africains encore moins 20 pays à la limite. « Donc nous avons voulu que le monde entier comprenne que le Mali peut abriter des compétitions de haut niveau et ces cinq  jours de compétitions témoignent à suffisance que nous sommes une nation qui sait se mettre à hauteur des challenges » a déclaré le président Zoromé.  A noter que, ces championnats d’Afrique d’escrime sont qualificatifs pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020.

Par Safiatou Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here