Coupe du monde de basket-ball : Le Mali réalise une bonne opération

0

Le Mali termine bien la première fenêtre des éliminatoires de la Coupe du monde de basket-ball 2023. Après leur défaite 70-72 devant le Nigeria, samedi, les Aigles se sont ressaisis ce dimanche 28 novembre 2021 en dominant le Cap-Vert (64-58), au compte de la 3è journée, à Bengeula, en Angola. Vainqueur d’Ouganda (76-66) en ouverture, le Mali compte deux victoires, une défaite (5 points), à égalité de points avec le Nigeria.

Le Mali a rebondi après une défaite de deux points contre le Nigeria samedi pour fermer la première fenêtre des Éliminatoires africains pour la Coupe du monde de basket FIBA 2023 avec une victoire 64-58 sur le Cap-Vert. Les Aigles se sont battus bec et ongles en sachant qu’une défaite contre le Cap-Vert ne serait pas la fin du monde, mais pourrait avoir un impact énorme pour la suite de la compétition. «C’est une grande victoire pour nous et pour le pays», a déclaré Ibrahima Haïdara, qui a contribué par neuf points à la victoire. Avec cette victoire, le Mali a clôturé le premier tour du Groupe A avec une fiche de 2-1 avant de revenir à l’action dans la troisième fenêtre des Éliminatoires pour l’Afrique en juin. Le secret pour battre «une très bonne équipe du Cap-Vert», a rappelé Haïdara, est venu après une rencontre réservée aux joueurs [après la défaite 72-70 du Mali contre le Nigeria] et «aussi le fait que le Mali n’est plus un pays que vous pouvez simplement battre. Même le Cap-Vert, qui avait le sentiment de jouer à domicile grâce à l’énorme soutien des Angolais et des Cap-Verdiens résidant à Benguela, a admis que le Mali avait fait du bon travail. «Ils ont exécuté leur plan de match et nous n’avons pas pu réagir. Nous avons eu une mauvaise prise de décision alors que nous aurions dû mieux gérer le ballon», a admis l’entraîneur-chef du Cap-Vert Emanuel Trovoada. Grâce à la défense agressive du Mali, le Cap-Vert a retourné le ballon à cinq reprises dans les cinq dernières minutes de jeu et a semblé incapable de faire face au jeu physique du Mali.

Seize pays jouent les éliminatoires africaines pour la Coupe du monde de basket FIBA 2023.

Dans cette première phase, les 16 nations ont été répartis en quatre groupes de quatre équipes chacune. Chaque équipe affrontera chacune des trois autres équipes de son groupe en deux tournois à travers trois fenêtres de compétition. Chacune d’entre elles jouera trois matchs dans chaque fenêtre. Chaque fenêtre se déroulera sur neuf jours pendant les périodes suivantes : Novembre 2021, Février 2022 et Juin 2022.

Les 3 meilleures équipes de chaque groupe iront pour la seconde phase des éliminatoires. A ce niveau, les trois équipes qualifiées du groupe rejoindront trois autres de l’autre groupe pour créer un groupe de six équipes. Les performances de chaque équipe, lors de la première phase, seront prises en compte lors de cette seconde phase.

Dans la seconde phase, chaque équipe affrontera chaque nouvelle équipe de son groupe au cours de deux tournois à travers deux fenêtres de compétition en aout 2022 et février 2022.

A la fin de ces 6 matches additionnels par équipe, les deux meilleures équipes de chaque groupe ainsi que la meilleure troisième équipe se qualifieront pour la Coupe du monde de basketball. Cette 19è édition de la compétition aura lieu en Indonésie, Japon et Philippines du 25 août au 10 septembre 2023. Ce sera la première fois que le Mondial de basket-ball va se dérouler dans plus d’un pays.

 

Ousmane CAMARA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here