Siguide Soumahoro, envoyé spécial du président Alassane Ouattara après son échange avec Mamoutou Touré dit Bavieux : “Nous sommes venus solliciter le soutien du Mali à la candidature de notre compatriote, Jacques Anouma”

0

Après sa visite chez le président de la Transition, Bah N’Daw, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports de la Côte d’Ivoire, Siguide Soumahoro, a rendu une visite de courtoisie au président de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré dit Bavieux. C’était le mardi 24 février dernier, au siège de la Fémafoot. À l’issue de son échange avec le président de la Fédération malienne de football, il a indiqué que l’objet de sa visite au Mali est de venir solliciter le soutien du Mali pour leur compatriote Jacques Anouma qui est candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf).    

epuis l’annonce de la candidature de Jacques Anouma au poste de président de la Confédération africaine de football (Caf), le président de la République de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, a activé sa machine diplomatique afin d’accompagner son compatriote. C’est dans ce cadre qu’il a immédiatement envoyé son ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Siguide Soumahoro, dans notre pays afin de solliciter le soutien du Mali pour son candidat.

L’ancien ministre de la jeunesse et des sports de la Côte d’Ivoire, Siguide Soumahoro chez le président de la Transition

24 heures après sa visite chez le président de la Transition, Siguide Soumahoro s’est également rendu chez le président de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré dit Bavieux. Les échanges entre ces deux personnalités ont porté sur la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football. Au sortir de l’audience, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports de la Côte d’Ivoire s’est dit très satisfait de la rencontre avec le patron du football malien.

“C’est une mission qui consistait à remettre à Son Excellence Monsieur Bah N’Daw, président de la Transition, un message de fraternité et d’amitié de la part de son homologue de la Côte d’Ivoire. Comme vous le savez, l’élection de la présidence de la Confédération africaine de football aura lieu le 12 mars prochain à Rabat au Maroc. Donc, nous sommes venus solliciter le soutien du Mali à la candidature de notre compatriote, Jacques Anouma. C’est un candidat très sérieux, un candidat de référence.

Et nous voulons que tout ce qu’il a pu capitaliser durant tout son séjour dans le milieu du football, aussi bien en Côte d’Ivoire que sur le continent, qu’il puisse le remettre au service du continent tout entier étant président de la Caf. C’est pour cela que nous sommes venus demander le soutien de nos frères maliens”, a-t-il précisé.

Il a également souligné qu’en venant au Mali, il savait qu’il venait vers des frères parce que le Mali et la Côte d’Ivoire partagent beaucoup de choses. “En dehors des frontières et des langues, nous pensons que nous avons des choses à partager au nombre desquels la solidarité et c’est cette solidarité que nous sommes venus solliciter auprès de nos frères et parents maliens. Au cours de mon entretien avec le président de la Fédération malienne de football, je lui ai dit que dans cette partie du continent, s’il y a un peuple proche de nous et en qui nous nous reconnaissons en premier lieu, c’est bien le Mali parce que nous avons la même culture et nous parlons la même langue. Donc, lorsqu’un frère a un besoin, c’est vers son frère qu’il se retourne en premier lieu et c’est ce que nous venons de faire avec les Maliens”, a-t-il laissé entendre, avant d’ajouter qu’ils sont très satisfaits du fait qu’ils ont été reçus par les autorités maliennes avec beaucoup de considération.

  Mahamadou TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here