Nouvelles technologies : Le revers de la médaille

0

Si les nouvelles technologies d’information et de la communication s’avèrent utiles et contribuent au développement du secteur économique, leur mauvaise utilisation peut nuire et déstabiliser la sécurité de tous.

L’investissement dans les nouvelles technologies serait l’un des principaux moteurs de compétitivité des entreprises et joue un rôle majeur dans l’efficacité des administrations et des services publics.

Mais toutes ces avancés dans la technologie n’est pas que positive, car certains craignent une perte de liberté individuelle, l’intelligence artificielle prend le dessus sur la vie humaine. Par exemple avec la géolocalisation instaurée dans les machines intelligentes, certains sentent leur liberté menacée, et personne ne sait où sont stockées les données recueillies par ces machines.

Elle est source de perturbation des esprits, comme sur les réseaux sociaux ou toutes sortes d’informations fausses circulent et perturbent la stabilité des honnêtes citoyens. Et très souvent, on est tenté à chaque seconde de jeter des coups d’œil sur les réseaux sociaux au lieu de nous concentrer sur les activités réelles”, affirme Mahamoud Dicko, instituteur dans une école privée.

Kadia Sanogo, étudiante en Lettre, se plaint aussi de cette technologie qui peut accentuer la paresse intellectuelle, tout est gérer maintenant par les appareils, les ingénieurs ne fournissent plus d’effort c’est la machine qui s’occupe de tout.

Mamadou Diarra, témoigne aussi que ces nouvelles technologies affectent les relations humaines, tout le monde est accroché tête baissée à son téléphone. Même aujourd’hui si un accident se produit, au lieu que les passants portent secours au blessé, ils sont plus occupés à prendre des photos et faire des vidéos pour être les premiers à avoir le scoop sur la toile.

Il s’exclame aussi que : même les couples sont affectés par cela, car elle peut être source de beaucoup de problème entre les couples et même provoquer le divorce”.

Bon nombre de ces nouvelles technologies polluent l’environnement. Avec les voitures qui produisent de l’oxyde de carbone, et les machines qui seront obsolètes sont très difficilement recyclables.

Zeïnabou Fofana

 Micro trottoir :

Sommes-nous vulnérables sur la toile ?

 Aujourd’hui, la navigation sur les réseaux sociaux est devenue une habitude. Fascinant et irrésistible, ils offrent une gamme d’informations très variées, et chaque jour, nous utilisons nos portables, nos ordinateurs, tablettes et autres pour s’instruire mais aussi interagir avec notre entourage. Mais ne sommes-nous pas exposés sur cette toile ?

 Moussa Traoré : (Etudiant)

“Nous sommes plutôt vulnérables sur la toile. Les réseaux sociaux sont devenus des moyens de géolocalisation et d’espionnage pour bon nombre de personnes. Nous utilisons naïvement les réseaux sociaux et qui peuvent entraîner des conséquences lourdes comme divulgation ou la propagande de nos données personnelles car seul Dieu sait combien de photos nous postons en ligne par jour et nos photos peuvent être retournées contre nous. Il suffit juste de prendre une photo de nous et de la mettre dans le logiciel de reconnaissance faciale pour nous connaître et sans oublier que la signature thermique que nous laissons chaque fois qu’on se connecte. Il faut noter que la toile est remplie de pirates, cybercriminels et vendeurs de données”.

 Dounamba Konaré : (secrétaire de direction)

“Je suis vivante sur la toile car ça me permet de me retrouver, de m’informer sur certaines situations du pays, mais aussi du monde. D’échanger surtout sur les différentes plateformes c’est-à-dire des groupes composés de différents nationalités en ayant une idée sur leur mode de vie”.

 Abba Sow : (Etudiant)

“Sur la toile, je pense que nous sommes trop vulnérables. Nous laissons beaucoup de traces sur le web sans le savoir et nous pouvons être attaqués par les cybercriminels à tous les moments. En plus sur les réseaux sociaux, nous sommes trop exposés aux arnaques. Bon nombre de personnes ne savent pas sécuriser leurs comptes ou n’utilisent pas d’adresse IP sécurisée”.

 Modibo Dembélé : (jeune entrepreneur)

“On est vivant d’une part sur la toile grâce aux réseaux, on est proche de ceux qui sont loin même si cela a fragilisé nos liens. Et le revers de la médaille est qu’on est tout aussi vulnérable, nos vies sont sous les projecteurs sur la toile un mal intentionné peut s’en servir. On n’est pas à l’abri du cyber attaque, cybercriminalité etc. Nous sommes tous visés, espionnés sans qu’on ne s’en rende compte”.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here